Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech

Go Top

Edito du 29/04/2016

Salut la compagnie,

J'espère que vous allez bien. Moi en ce moment, je suis totalement claqué, mais c'est de la bonne fatigue. Surtout que je suis sur mon petit nuage... Plein d'amour de partout et de projets qui cartonnent ;-) Ça fait plaisir après ce mois de mars pourri.

Pour la petite histoire, j'ai recommencé à me lever très tôt (5h), maintenant que Minimoi n°2 fait ses nuits, c'est plus facile. Ça me permet de faire des tas de trucs cool avant le lever du soleil et d'abattre un peu plus de boulot ;-).

Cette semaine a été géniale. Premièrement, BountyFactory démarre sur les chapeaux de roue. L'importance et les avantages du bug bounty pour les entreprises, qu'elles soient petites ou grosses, ne sont pas encore des choses qui viennent naturellement à tout le monde, mais une fois que j'explique de quoi il en retourne, en tête à tête ou pendant l'une de mes confs, les gens sont convaincus de l'importance de ça.

D'ailleurs, si vous êtes RSSI ou DSI et que vous voulez qu'on en discute, ce sera avec grand plaisir. Je serai aussi présent à la Nuit du Hack et au Geek Faeries début juillet et dans d'autres événements à travers la France d'ici les prochaines semaines. (Je vous en dirai plus en temps voulu)

J'étais aussi au Remixjobs Day ce jeudi, et c'était vraiment une chouette édition. Je suis toujours super content d'y aller, de rencontrer les gens, et de voir que grâce au site et à l'équipe RJ, y'a pleins de développeurs qui trouvent des emplois vraiment cools dans de belles boites. Pour moi c'est vraiment une récompense de savoir qu'un de mes projets démarré il y a 5 ans maintenant, impacte positivement à ce point la vie des gens et la vie des boites.

Voilà en gros pour les nouvelles. Il se passe plein de trucs cool depuis quelques semaines et c'est vraiment très motivant. Bref, je suis crevé, mais heureux. ;-)

Bon et vous, quoi de neuf ?

Bien choisir et mémoriser ses mots de passe ?

23

pass2

Contenu sponsorisé avec passion par F-Secure

Les mots de passe sont une constituante essentielle de notre vie privée. Ils permettent de verrouiller l'accès à nos secrets pour les protéger des curieux. Mais choisir un bon mot de passe et surtout le retenir est quelque chose qui ne doit pas être pris à la légère.

La faiblesse de mots de passe

Connaissez-vous les 6 mots de passe utilisés les plus fréquemment dans le monde ? Vous allez voir, ce n'est pas très recherché...

  • password
  • 123456
  • 12345678
  • 1234
  • qwerty (ou azerty pour les Français)
  • 12345

Des mots de passe assez simple à deviner, qui sont pourtant encore la norme, tant les gens n'y prêtent pas attention.

Seulement, voilà... Un mot de passe, ça se devine ou ça se cracke. Pour ce qui est de deviner, les hackers n'ont pas eu à chercher loin... Avec des outils comme John The Ripper, et des listes de mots de plusieurs gigas (wordlist), il ne leur faudra que quelques secondes, voire minutes pour trouver un mot de passe simple.

Et si votre mot de passe ne fait pas partie de cette liste de mot, mais qu'il est court avec des caractères simples du genre "23#aj", il ne faudra que quelques minutes pour le cracker avec une technique dite de bruteforce. Le bruteforce, ça consiste à trouver le sésame en testant toutes les combinaisons.

Par exemple :

  • 0001
  • 0002
  • 0003
  • ...
  • aaaa
  • aaa1
  • aaa2
  • ....
  • aaab
  • aaac
  • aaad
  • ....

Et au bout d'un moment plus ou moins long, votre mot de passe ne sera plus un secret. Évidemment, plus les machines sont puissantes, moins elles mettent de temps pour tester toutes ces combinaisons. Les super ordinateurs de la NSA sont d'ailleurs connus pour être très efficaces sur le sujet ;-).

Si votre mot de passe est un mot qu'on trouve dans le dictionnaire, cela représentera environ 600 000 possibilités à tester. Autant dire pas grand-chose.

Après pour un mot de passe à 8 caractères, il faudra tester au maximum 100 000 000 de combinaisons si le mot de passe est constitué uniquement de chiffres, 208 827 064 576 combinaisons si c'est uniquement des lettres en minuscules. Et si c'est toutes les lettres (majuscules et minuscules + les chiffres) ce sera 218 340 105 584 896 combinaisons qu'il faudra tester.

Mais si ces chiffres sont impressionnants, les ordinateurs d'aujourd'hui sont capables de traiter ça très rapidement.

Sur la totalité des caractères ASCII, il fallait en 2010 environ :

  • 11 heures pour un mot de passe de 6 caractères
  • 6 semaines pour un mot de passe de 7 caractères
  • 5 mois pour un mot de passe de 8 caractères
  • 10 ans pour un mot de passe de 9 caractères

Évidemment, depuis 2010, la puissance des machines et les logiciels ont énormément évolué, donc ce temps s'est considérablement réduit.

Comment avoir un mot de passe solide ?

Vous l'aurez compris, l'erreur à éviter est de choisir un mot de passe trop court, trop simple à deviner ou un mot du dictionnaire.

Si les gens utilisent des mots de passe faibles, c'est surtout par manque d'imagination et surtout par paresse mentale. Pourtant, il est possible d'avoir des mots de passe difficilement violables et mémorisables grâce à 2 techniques.

La première technique la plus en vogue en ce moment est d'utiliser un gestionnaire de mot de passe. Le concept est simple : Vous n'avez qu'un mot de passe principal à retenir. Celui-ci permet de verrouiller un outil qui générera et retiendra les mots de passe pour vous.

Il existe de nombreux gestionnaires de mot de passe, mais ils utilisent tous une base de données solidement chiffrée qui contiendra tous vos mots de passe. La plupart proposent aussi des plugins pour les navigateurs, ce qui permet de remplir automatiquement les champs d'authentifications sur les sites web. C'est vraiment très pratique.

Voici quelques-uns de ces gestionnaires de mot de passe.

Il convient donc de choisir un mot de passe principal qui soit solide et mémorisable pour que vous puissiez déverrouiller votre base de mots de passe. Je vous explique comment faire après.

Screenshot 2016-04-29 09.01.52

Ensuite, en fonction du gestionnaire que vous utilisez (ici en photo, le gestionnaire de mot de passe de F-Secure), vous pouvez saisir ou enregistrer automatiquement vos identifiants, mots de passe et pour certains vos informations personnelles (nom, prénom, adresse...etc.), comptes bancaires, carte bleue...etc. afin de remplir automatiquement les formulaires.

Screenshot 2016-04-29 09.01.30

Une fonctionnalité très intéressante présente dans tous les gestionnaires de mot de passe, c'est la possibilité de générer des mots de passe de manière totalement aléatoire. Vous n'aurez plus à les retenir puisqu'ils seront conservés dans ce coffre fort numérique. Ainsi, vous pouvez vous lâcher sur la longueur et la complexité du mot de passe, car vous n'aurez pas à les retenir.

Screenshot 2016-04-29 09.01.17

Ce système ne présente que des avantages. Plus besoin de se souvenir de vos mots de passe et surtout, vous pouvez générer un mot de passe différent pour chaque site web que vous fréquentez. En cas de fuite de données, comme tout est chiffré de bout en bout, vos mots de passe ne seront jamais en clair dans la nature. Le seul risque avec ce genre d'outil c'est que vous donniez (volontairement ou non) à quelqu'un votre mot de passe principal.

Cela lui donnerait accès à l'ensemble de vos sites web et données personnelles. Mais il existe une technique baptisée la double authentification dont je vous parle juste après qui permet de limiter grandement le risque.

Comment retenir un mot de passe ?

La seconde technique, pour avoir des mots de passe costauds et surtout mémorisables, c'est de faire ce qu'on appelle des phrases de passe. Plutôt que de retenir quelque chose comme "A5g4&Po5@2" ce qui n'est pas évident, il vaut mieux constituer une phrase complète que vous ne trouverez pas dans un livre ou dans une chanson, mais uniquement dans votre tête. Par exemple :

Ma loutre ne devinera jamais que le téléphone a mangé des frites au caramel bleu

Non, je vous assure, je n'ai rien fumé. Mais cette phrase est très longue, facilement mémorisable et impossible à cracker au moment où j'écris cet article.

Vous pouvez bien sûr la rendre encore plus complexe en y élargissant les caractères ASCII, ce qui augmentera encore la difficulté :

M4 loutr# ne deviner4 jamais que le t&l&phne a m@ngé des fr/tes au caram3l bleu

Il convient évidemment de ne jamais écrire ce mot de passe (encore moins sur un post-it collé sur l'écran ou sous votre clavier) ni le donner à quelqu'un (un collègue, un ami...etc.). Un mot de passe, ça reste personnel et uniquement dans sa tête.

L'idéal, c'est donc d'utiliser une phrase de passe comme mot de passe principal de votre gestionnaire de mot de passe, puis de générer des mots de passe complexes différents pour chacun des services en ligne (ou non) que vous utilisez.

La question secrète

La question secrète, c'est ce que vous demande un site web pour vous renvoyer un mot de passe oublié. Par exemple, le nom de jeune fille de votre mère, votre couleur préférée, le nom de votre animal de compagnie ou votre lieu de naissance.

Comme c'est le genre de choses facile à trouver si on vous connait un peu ou si on vous pose simplement la question et que vous y répondez naïvement, je vous invite plutôt à répondre un truc débile, mais dont vous vous souviendrez à chaque question secrète.

  • Quelle est votre couleur préférée : Andouillette
  • Nom de jeune fille de votre mère : Terminator
  • Nom de votre animal de compagnie : Grand-mère
  • Lieu de naissance : Ford Fiesta

L'authentification en 2 étapes

Ce processus est primordial. Il repose sur un principe simple... Pour vous autoriser l'accès à un service, il faut quelque chose que vous connaissez et quelque chose que vous possédez.

Par exemple, en plus de votre mot de passe, un service en ligne pourra vous envoyer un email ou un SMS contenant un code à taper. Il existe aussi des solutions hardware avec une clé USB de type Yubikey à insérer dans votre ordinateur ou des choses plus biométrique comme votre empreinte de pouce.

L'idée c'est donc de coupler ces 2 informations. Ainsi, en cas de vol de mot de passe par un cyber criminel, celui-ci ne lui sera d'occupe utilité s'il n'a pas aussi volé votre smartphone ou arraché votre pouce. ;-)

La plupart des services en ligne et des gestionnaires de mot de passe proposent la double authentification et je vous invite vraiment à l'activer partout.

Conclusion

Finalement, gérer efficacement ses mots de passe et les retenir, ce n'est pas si compliqué que ça. Il suffit juste de s'y mettre en choisissant une phrase de passe qui restera gravée à jamais dans votre esprit, et vous reposer ensuite sur l'imagination débordante d'un générateur de mot de passe et la mémoire sans faille d'un gestionnaire de mots de passe.

C'est le moment d'aller changer votre mot passe, vous ne trouvez pas ?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Maker

Un Amazon Echo a faire vous-même avec un Raspberry Pi

Amazon a annoncé hier 2 nouvelles versions de son Amazon Echo : Le Amazon Tap et le Echo Dot. Ces appareils remplissent la fonction d'assistant vocale et semblent, en tout cas sur le papier, très prometteurs.

Ces appareils sont pour le moment réservés au marché américain et fonctionnent uniquement avec l'anglais. Si je vous parle de Amazon Echo, c'est pour vous présenter ce tuto vidéo qui vous expliquera comment créer votre propre clone d'Amazon Echo avec un Raspberry Pi, une carte son USB, des enceintes et un bouton poussoir (comme pour l'Amazon Tap).

Vraiment cool !

Après si vous aimez la domotique et que vous voulez bidouiller, je ne peux que vous recommander aussi de jeter un oeil au projet SARAH de Jp Encausse.

Et pour finir, n'oubliez pas d'aller lire ça.

Posté par Korben

Que faire quand Windows Update ne fonctionne pas ?

5

wallhaven-305845

Il peut exister des tas de raisons pour lesquelles les mises à jour Windows Update ne fonctionnent pas sous Windows 10. Parfois, c'est parce qu'un antivirus bloque le service. Parfois c'est parce qu'un logiciel que vous avez installé a mis le bazar sur votre système. Ou parfois encore, ça se télécharge bien, mais impossible de les installer pour une raison inconnue.

Il existe des tas de possibilités pour que ça bug... Heureusement, il existe un petit outil qui s'appelle WindowsUpdateFixer, qui une fois lancé avec les droits Administrateurs sur votre machine, ira corriger la config de Windows Update et remettra les services de Windows 10, d'aplomb.

windowsupdatefixer

Bref, plus d'excuse pour ne pas faire les mises à jour, notamment pour la sécurité, sous Windows 10.

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Comment lire une partition HFS (Mac OSX) sous Windows

6

wallhaven-245715

Si vous cherchez à lire sous Windows, un disque dur ou une clé USB formatée en HFS, HFS+ ou HFSX qui sont tous les 3 des systèmes de fichiers pour Mac OSX, il existe un outil gratuit qui permet de le faire.

Fonctionnant grâce à java (JRE), HFSExplorer est un explorateur de fichiers qui est capable de vous ouvrir un volume formaté sous Mac, pour que vous puissiez le parcourir, extraire des fichiers (vers un autre disque), obtenir plus de détails sur le volume ou créer une image disque à partir du volume.

scrshot_hfsx

HFSExplorer permet aussi de de lire la plupart des images disque .dmg / .sparsebundle (TimeMachine).

En gros, si vous êtes sous Mac + Windows en Boot Camp et que vous avez besoin de récupérer un fichier côté Mac depuis Windows, c'est faisable. Autrement si vous avez des soucis techniques et un besoin de récupérer des données d'un disque OSX à partir de Windows, ce sera bien pratique.

HFSExplorer est disponible sous licence GPLv3 ici.

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Le WISP – Découvrez l’ordinateur qui fonctionne sans batterie

2

screen

Voici une nouvelle technologie mise au point par des chercheurs américains de l'Université de Washington qui pourrait bien être décisive pour l'avenir de nos objets connectés et autres "wearable devices"

Il s'agit de WISP, une plateforme d'identification et de captation sans fil (Wireless Identification and Sensing Platform) qui se compose d'une puce électronique et de capteurs qui ne nécessite aucune batterie pour fonctionner.

Son énergie électrique, le WISP la récupère à partir des ondes radio émises par n'importe quel lecteur RFID. C'est assez impressionnant puisque niveau transmission, la bande passante est équivalente à celle du Bluetooth Low Energy et il peut être programmé sans connexion filaire.

Évidemment, le WISP n'est pas un foudre de guerre. C'est plutôt un minuscule ordinateur capable de traquer de la donnée à partir de ses capteurs. En gros, ça tourne à la même vitesse que n'importe quel Fitbit ou autre tracker d'activité basique.

Mais n'empêche, sur un appareil comme un bracelet de suivi pour le fitness, le WISP serait capable de le faire fonctionner en totale autonomie, permettant aussi des mises à jour de soft, des corrections de bugs, ou de la récupération de paramètres de config à distance sans aucun branchement.

Par contre, ce n'est pas la première fois qu'un mini-ordinateur est conçu pour fonctionner grâce à l'énergie des ondes radio. Par contre, celui-là est 10 fois plus performant que n'importe quel autre. Et sa fonctionnalité de mise à jour à distance est, semble-t-il une grande première mondiale.

On est bien sûr encore très loin de faire fonctionner un smartphone ou un ordinateur uniquement avec de l'énergie issue des ondes ambiantes. Par contre, pour récupérer de la donnée dans le secteur agronomique (pour surveiller l'état de santé des plantations), médical (monitoring de signes vitaux d'un patient) ou du bâtiment (pour connaitre l'état de fragilité des fondations d'un immeuble après une secousse sismique), c'est parfaitement envisageable.

Le WISP pourrait permettre de connecter des choses qui ne peuvent pas l'être naturellement de par leur nature. Dans l'article que j'ai mis en source, ils évoquent par exemple du papier peint qui pourrait changer de couleur en fonction des instructions reçues sans avoir à le brancher directement sur le jus.

Pourquoi pas !

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin
.

Snowden – La bande annonce du film en VOSTFR

1

Snowden – La bande annonce du film en VOSTFR

Pour ceux qui le désirent, voici la bande-annonce du prochain film d'Oliver Stone qui raconte l'histoire du lanceur d'alerte Edward Snowden, incarné par Joseph Gordon-Levitt

Un film que je ne manquerai pas d'aller voir au cinéma ! J'imagine que bien que ce soit romancé, les capacités techniques de la NSA qui y seront relatées seront, je pense, celles qu'elle possède effectivement et dont on a pu prendre connaissance dans les médias.

Ça sort le 2 novembre de cette année en France (mais le 4 mai aux Philipines donc je lui prédis une sortie full HD sur le net, en torrent bien avant novembre.)

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Comment installer des paquets Snap sous Ubuntu en ligne de commande

0

screenshot-2016-04-22-08.44.36

Avec l'arrivée officielle de Snap, le nouveau type de paquets de Canonical dans Ubuntu 16.04, je me suis dit que ce serait cool de tester ça avec vous. Pour rappel, les paquets Snap sont des paquets qui embarquent le logiciel et toutes ses dépendances. Ça lui permet de fonctionner sur Ubuntu, peu importe la version des bibliothèques qui y sont installées. J'ai expliqué ça dans un article récemment.

Évidemment, la célèbre commande apt-get (ou dpkg) ne fonctionnera pas dans ce cas-ci. À la place, vous devez utiliser la commande "snap".

Il n'y a pas beaucoup de paquets snappés dans le dépôt proposé par Canonical, mais vous pouvez voir ce qu'il est possible d'installer en tapant la commande :

snap find

Voici ce que j'obtiens à ce jour :

snap

Evidemment, pour chercher quelque chose de plus spécifique en connaissant son nom, il est possible d'entrer la commande :

snap find NOM_DU_SOFT

Pour pousser la recherche un peu plus loin, il est possible de faire un grep pour rechercher aussi dans la description ou la version du snap.

snap find | grep VOTRE_MOT_CLÉ

Une fois que vous avez trouvé le paquet qui vous plait, il ne reste plus qu'à l'installer. Vous devrez avoir les privilèges root, donc n'oubliez pas le sudo.

sudo snap install NOM_DU_PAQUET

Vous pourrez ensuite lancer le soft comme bon vous semble.

Ensuite pour mettre à jour un snap spécifique :

sudo snap refresh NOM_DU_PAQUET

Et pour le supprimer :

sudo snap remove NOM_DU_PAQUET

Enfin, pour voir la liste des snaps installés sur votre bécane, faites un

snap list

Enfin, pour voir quelques sont les changements qui ont eu lieu dans vos snaps en place, faites un :

snap changes

Et voilà !

Source 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

WIKI

Dépanner, entretenir et hacker son PC

Certains outils sont déjà contenus dans d'autres outils.
Pour éviter d'avoir des dizaines de logiciels, seuls quelques uns sont réellement utiles à posséder.
Malgré tout, une description de chacun des outils est disponibles sur cette page.

Warning.gif WARNING: Attention: Avant d'ouvrir votre PC fixe ou portable, touchez un objet métallique (par exemple la tour du PC fixe) pour DÉMAGNÉTISER vos mains. En effet, l’électricité statique de vos mains peut détruire des composants!

Installation, réinstallation, désinstallation et suppression/effacement

Simplifiez vos installations/réinstallations/suppressions en utilisant des Logiciels portables

  • Drivers/Pilotes/Codecs:

    • Ma-Config.com est un site de détection de matériel et services pour votre PC.
    • DriverPack – La boite à drivers ultime: Cette compilation pour 32 et 64 bits existe en version allégée de 7 Mb, mais la plus belle, c'est la version complète d'une taille de 3 Gb. Elle est fournie avec un soft capable de scanner le matos présent dans la machine et d'installer tous les drivers qui vont bien ou de les mettre à jour automatiquement! C'est gratuit, open source et garanti sans virus !
    • L’installation de codecs sans prise de tête: Si vous êtes sous Windows et que vous avez des petits soucis de codecs et surtout pas le temps de chercher quoi installer et comment l’installer, je vous invite à télécharger CodecInstaller.
  • Réinstallation:

    • Unattended Windows Pour les accros de la réinstallation de Windows, quoi de plus pénible que de devoir à chaque fois entrer son numéro de série, installer ses drivers, patcher à gauche et à droite, voir même configurer son thème et ses préférences. Le CD d’installation automatique de Windows XP. Et vous pouvez créer ce CD vous même.
    • PickMeApp – Migrez vos applications d’un ordi à un autre.
    • Déplacer des programmes et des jeux sur un autre disque dur sans devoir les réinstaller: Si vous êtes sous Windows et que vous collectionnez les jeux ou les applications gourmands en espace disque, il se peut qu'à un moment, vous vous retrouviez à court de place. Alors, comment faire ? Logiquement, la seule solution qui se présenterait à vous serait de délocaliser tous vos jeux sur un nouveau disque dur, mais cela signifie devoir tout désinstaller et tout réinstaller sur le nouveau support. Une vraie galère en perspective, car pas pratique et long à faire... Heureusement, ce que nous a appris le Dieu *Nix, c'est que tout est possible dans la vie...y compris les liens symboliques ! Et c'est ce que propose SymMover... sous Windows, car oui, ça fonctionne aussi sous NTFS. Il s'agit d'un freeware qui mettra à portée de main des débutants le concept de liens symboliques bien connu des utilisateurs Linux. Avec SymMover, vous allez pouvoir racheter un disque dur et y déplacer physiquement votre répertoire de jeux ou d'applications sans rien changer au niveau de la conf de Windows. Windows continuera à croire que tout ceci se trouve sur votre C:.
  • Désinstallation:

    • SafeMSI – Forcer le lancement de Windows Installer en mode sans échec: Par défaut, lorsqu’on passe en mode sans échec (safe mode) sous Windows, on ne peut pas désinstaller d’application mise en place via Windows Installer. Pas cool si vous avez des difficultés avec un soft qui plante en mode « normal » et que le seul moyen de s’en débarrasser, c’est de passer par le mode sans échec. Plutôt que de vous retrouver coincer donc ou de faire une désinstalle hasardeuse à la main (nettoyer la base de registrer et les fichiers), il existe un petit soft baptisé SafeMSI qui permet d’activer / d’autoriser Windows installer à fonctionner en mode sans échec.
    • Pour une désinstallation efficace: Voici quelques outils pour faire des désinstallations de logiciels qui soient vraiment des désinstallations (Windows et Mac / Voir aussi les commentaires).
    • Wise Program Uninstaller.
    • Clic droit -> désinstaller: une application pour XP, 7 et même Windows 8 qui permet en faisant un clic droit sur le raccourci d'une application... de la désinstaller. Ce logiciel s'appelle Windows Uninstaller.

Posté par Korben


  • Rejoignez les 56929 bidouilleurs de la grande famille des Korbenautes
    «Je considère que votre email est aussi important que le mien.»
    Korben
  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    <Luckycul> SMG
    <Tools> Sado-Masochiste Gay ?
    <Anthonin> Super Mario Galaxy ?
    <Luckycul> ...
    <Tibauww> Nous avons deux esprits très différents présents sur ce chan.

    -- http://danstonchat.com/12227.html
  •  
  • RSS Emplois sécurité

  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • RSS Offres d’emploi

  •  
  • Un boitier externe pour booter des ISO à

    gogo sans se prendre la tête

    Il s'agit d'un boitier externe pour disque dur 2,5" fabriqué par la société Zalman, qui a la particularité d'avoir un petit écran de contrôle et qui permet de choisir l'ISO sur laquelle vous souhaitez booter...lire la suite

    Microsoft récupère vos clés de chiffrement.

    Voici comment les en empêcher

    Si vous avez acheté un appareil sous Windows 10 équipé d'une puce qui chiffre par défaut le disque, ne vous pensez pas en sécurité pour autant : La clé de récupération qui vous permet de déchiffrer vos données...lire la suite

    En ce moment dans l'univers "Raspberry Pi"

    Voir tous les articles »