Quand j'ai lu cet article de mes amis de chez Reflets, j'étais étonné que ça ne soit pas déjà mis en place. Mais apparemment non.

Accrochez-vous à vos slips, car Apple vient de déposer un brevet qui lui permet de couper à distance certaines fonctionnalités de ses appareils (iPhone, iPod...etc.), voire même de désactiver (éteindre) totalement ces derniers.

Pourquoi tant de haine ?

Et bien par exemple pour vous empêcher de vous servir de votre iPhone pendant une manif si un gouvernement l'ordonne. Pratique pour empêcher les tweets et l'envoi de photos durant une charge de policiers.

  • Ou pour bloquer votre iPod si on vous chope avec des MP3 piratés.
  • Ou encore pour désactiver les ports USB de votre iMac si vous copiez trop de films.
  • Ou encore rendre inutilisable votre iPad parce que vous l'avez jailbreaké.
  • Que sais-je encore... On peut tout imaginer...

Reflets souligne d'ailleurs que cette fonctionnalité de killswitch imposée à ses clients ne serait qu'un signal balancé via le réseau GSM. Mais c'est suffisant pour brider voire bricker la liberté d'expression des citoyens.

En SIGINT, le brouillage est une arme de guerre, le genre de saloperies qu’Amesys vendait sans trembler des genoux à Kadhafi pour rendre furtif son 4◊4. Chers utilisateurs d’iPhone, soyez conscients que vous avez dans votre poche un téléphone piloté par une entreprise qui s’arme contre vos libertés. Il faut bien être conscient qu’une telle fonctionnalité, dans les mains d’une entreprise privée, c’est la porte ouverte à toutes les dérives. (Source : Reflets.)

Je ne peux pas dire mieux qu'eux sur le coup...

Il y a 2 choses qui me rendent dingue dans cette histoire. C'est :

  • Pourquoi les constructeurs quels qu’ils soit cherchent à tout prix à imposer un contrôle sur leurs clients, au risque de provoquer un dégout de leur marque ?
  • Pourquoi les gens (ou #Lesgens) qui passent leur temps à gueuler parce qu'il pleut, parce qu'ils payent 2€ d'impôt en plus, parce que cette meuf à la TV chante faux...etc., etc., etc., continuent de faire confiance à des entreprises avec si peu d'éthique. Peut-être qu'ils ne sont pas au courant ?

Je pense qu'avoir un jour un label "éthique" sur le matos tech qui englobe en plus d'autres choses, ces valeurs de liberté individuelles serait une bonne idée. Après tout, on a bien des trucs pour le bio, le hallal, le made in France et j'en passe...