Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech

Go Top

Atteint d’un cancer du cerveau, il hack son dossier médical et lance une grosse opération de crowdsourcing

Atteint d’un cancer du cerveau, il hack son dossier médical et lance une grosse opération de crowdsourcing

Salvatore, ce hacker italien vient d'apprendre qu'il avait une tumeur au cerveau. Il a récupéré son dossier médical, et malheureusement, celui-ci était dans un format propriétaire que seuls les médecins peuvent consulter. Il a donc cracké ce format propriétaire et a créé un site sur lequel il diffuse son dossier médical en clair ainsi qu'un message expliquant son projet.

Je ne sais pas ce qu'on doit ressentir quand on apprend une nouvelle comme celle là, mais je peux imaginer que pour un hacker, tout problème a sa solution. Il a donc décidé de diffuser son dossier médical sur le net pour que les gens du monde entier l'aident à trouver un remède...

Pas forcement un remède physique, mais aussi pourquoi pas des remèdes spirituels, sociaux ou autre. Il en appelle à toutes les cultures et toutes les expériences de chacun pour l'aider dans cette épreuve que ce soit avec une solution médicale, un espoir, un poème, un jeu, une chanson, une vidéo...etc. Oui, c'est assez conceptuel comme démarche. Disons que c'est artistique et hormis le fait d'obtenir de l'aide d'autres médecins que ceux qu'il a consultés, je pense aussi qu'il a besoin d'être entouré et soutenu virtuellement. C'est la première fois que je vois ce genre de démarche online et je trouve ça très beau.

La solidarité et le soutien, ça peut aussi venir de parfaits inconnus qui se trouvent à l'autre bout du monde et Salvatore aurait tort de s'en priver. En parler ouvertement et partager ce qu'on vit peut aussi être très bénéfique pour le moral, je pense. Et qui sait, peut être que dans tous les "remèdes" qu'il recevra du monde entier et publiera sur son site, il y aura de bonnes idées pour d'autres personnes atteintes d'un cancer ou d'une autre maladie grave.

Si vous souhaitez contribuer à son projet, je vous invite à le contacter via son site.


Facebook Twitter Email Copier Url

49 Responses to “Atteint d’un cancer du cerveau, il hack son dossier médical et lance une grosse opération de crowdsourcing”

  1. Philippe dit :

    On sait depuis longtemps que pour guérir d’un cancer, il faut avoir le moral et être combatif.
    Recevoir de l’aide de nombreuses personnes, comme il le fait, est une excellente idée.

    J’admire en tout cas cette démarche!

    Par contre, le cancer du cerveau, peu de chances de s’en sortir… :(

  2. Dodutils dit :

    Avoir le moral et être combatif permet de guérir d’un cancer ??? c’est nouveau ça ! j’en ai vu mourir autour de moi et ils avaient beau être combatifs ça ne les a pas sauvés.

    Tout au plus ça permet de maintenir une certaines énergie pour rester “éveillé” et “actif” le plus longtemps possible, ou éviter que le stress engendré ne provoque plus de dégâts sur d’autres paries de l’organisme, et qui fera que le traitement médical sera mieux supporté et par effet de bord augmenter son efficacité, mais si le simple fait d’avoir le moral et de rester combatif permettait de guérir d’un cancer on aurait pas besoin de traitements à 1500 euros la piqûre qui au bout du compte n’empêchera pas au cancer de prendre le dessus !

  3. Philippe dit :

    Allez!!! Encore un qui ne lit que ce qu’il veut lire (ou qui ne sait pas faire un raisonnement logique!)….

    Alors, on développe :(

    J’ai dit qu’il fallait avoir le moral pour combattre le cancer (car l’efficacité du système immunitaire est dépendant d’hormone et que certaines secrétées lorsqu’on à le moral aide le système immunitaire) par contre (et c’est là où avoir un peu de logique mathématique aide) je n’ai pas dis qu’avoir le moral guérissait du cancer.
    Formulé autrement ça serait plutôt (sous-titrage pour les obtus) : “Si tu n’as pas le moral, t’as presque déjà un pied dans la tombe”.

    Alors, heureux?

  4. Dodutils dit :

    Nous sommes donc d’accord sur le fait que cela permet d’améliorer les chances de guérisons mais pas de guérir ce qui fait une sacré différence.

    Le sophisme n’a rien à voir là-dedans, tu as simplement mal formulé ta phrase qui pouvait tout à fait être prise au pied de la lettre vu le nombre d’illuminés qui croient que l’esprit peut tout guérir (heureux de voir que tu n’en fais pas parti).

    D’ailleurs j’avais bien vu une possible erreur de construction pouvant prêter à confusion avec l’ajout (après coup) en fin de mon commentaire de “tu devrais plutôt écrire “pour augmenter ses chances de guérir…”.

  5. suss dit :

    tu dois surement être docteur pour donné des diagnostics aussi précis …

  6. PabOu dit :

    Non, sa phrase était très claire, c’est toi qui la lit dans le mauvais sens.

  7. Otpor dit :

    @Dodutils:disqus un peu de mauvaise fois, ça par contre tout le monde peut le comprendre

  8. Misterfou dit :

    Je suis plutôt avec Philippe sur ce coup-là, sa phrase était précise d’un point de vue logique.

    Pour rester dans les maths où l’on parle de propriétés “nécessaires et suffisantes”, le “il faut” qu’emploie Philippe vise l’aspect nécessaire de la chose, et en aucun cas l’aspect suffisant ;)
    Et comme on en est à s’éclater à faire de la logique et que j’adore ça, je formulerais plutôt : moral et traitement => guérison n’est équivalent qu’au fait que (non guérison) => non(moral et traitement), en français, tu ne guéris pas si tu n’as pas le moral ou pas le traitement.

    Après, tu peux discuter de la vérité absolue de sa contraposée ;)

    Sinon en effet, la logique n’est pas la spécialisation de tout le monde, donc on peut comprendre que des phrases de ce types puissent être mal comprises. Sinon tout le monde comprendrait les maths ! Ce qui est loin d’être le cas :p

  9. Dodutils dit :

    J’adore ton explication et vu les autres avis qui vont dans le même sens, ils faut faut croire que j’ai vraiment mal compris/interprété cette phrase alors je m’incline bien bas.

  10. Anonymus dit :

    Moi j’ai compris comme toi :)
    Il dit: “On sait depuis longtemps que pour guérir d’un cancer, il faut avoir le moral et être combatif.”.
    C’est FAUX. ça eveut dire que si tu as pas le moral tu ne va jamais guérir? N’importe quoi.
    TU n’es pas médecin alors évite de sortir des trucs comme ça. tu aurais tu dire “il vaut mieux avoir le moral” ou quelquechose comme ça.

  11. olivier lefebvre dit :

    Tout comme l’effet placebo, ce qui prouve bien que le cerveau est capable de soigner (à une certaine limite bien sur…)

  12. dacrovinunghi dit :

    Excellent , souvent moi je dis A=>B et on me repond n’importe quoi
    B=/>A

  13. Pepper dit :

    Je pense; surtout que ce n’est pas la première fois.
    Que tu lance des remarques; que franchement; tu pourrais t’abstenir de formuler. Ici; c’est tu critique un commentaire; qui à mes yeux est compréhensible.. Donc faut arrêter les problèmes où y’en n’a pas !

  14. Dodutils dit :

    Pas la première fois certainement, ça sert à ça les commentaires mais si tu pouvais donner un exemple ?

  15. NonSense dit :

    @dodutils aussi j’ai compris la phrase comme toi, courage tu n’es pas seul même si je trouve que ça fait beaucoup de commentaires pour pas grand-chose.

  16. olivier lefebvre dit :

    Cela dépend si c’est une tumeur bégnine ou maligne.

  17. ZePRiNCE dit :

    Chaud le look quand meme. Mi Punk mi terroriste :o

  18. Yves-Marie Dhainaut dit :

    excellent. j’en rigole encore

  19. Leulapin dit :

    Original en fait.
    Quelle horreur!!!!

  20. c44 dit :

    Abrutis…..

  21. Shywim dit :

    On devrait te donner le cancer…

  22. Arakiel dit :

    C’est un peu ce que tu fais avec ton blog non ? Tu le répété souvent, ça te coûte moins cher qu’un psy ! ;-) Moi c’est pareil !

  23. Pepper dit :

    Belle initiative; beau combat; bon courage à ce guas !!

  24. Rachel dit :

    j’ai déjà commencé un truc ,espérons que ca lui plaira ^^

  25. Alain Ternaute dit :

    Sérieusement, j’aimerais bien lui parler des médocs de Mirko Beljanski mais je n’ai pas compris comment contribuer. Concrètement, comment on fait ?

  26. Mike dit :

    Je ne trouve pas de coordonnées pour le contacter, pourriez vous me dire ou trouver cela svp ?

  27. Albirew dit :

    il le dit a la fin de sa vidéo: info AROBASQUE artisopensource POINT net

  28. karat dit :

    Une chose dont je ne comprends pas. On n’a pas acces a son propre dossier medical pour en venir a le cracker?

  29. PabOu dit :

    Si, il a demandé et reçu une copie de ce dossier mais il est dans un format propriétaire, pour le lire, il faut le programme et sa licence qui-va-bien… Ce qui n’est pas le cas de tous les médecins et certainement pas de monsieur tout le monde.

  30. karat dit :

    merci du renseignement ;-) Cela m’est plus clair

  31. ululik dit :

    Apprendre la mauvaise nouvelle… tout mettre en oeuvre pour trouver UNE, voire LA solution… Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu : voir ou (re)voir Man of the moon (avec Jim Carrey…)

  32. MasterDav dit :

    J’ai la solution à tous ses problèmes: http://goo.gl/Lklbj

  33. penseurlibre dit :

    Communiqué de presse de David Rachline, Délégué National à la communication numérique
    La très contestée loi Hadopi vient de faire une première victime.
    Le tribunal de Belfort vient en effet de faire condamner un internaute pour quelques téléchargements « illégaux ».
    Le Front National tient à rappeler son opposition à toutes formes de sanctions liées à des téléchargements dits illégaux.
    Fondamentalement attaché à l’espace de liberté qu’est internet, le
    Front National demande au gouvernement d’abroger cette loi répressive et
    restrictive qui pénalise les internautes et restreint considérablement
    l’accès à la culture, en particulier pour les plus jeunes.
    Alors que la commission européenne, contournant une nouvelle fois la
    démocratie, veut imposer le traité CETA qui reprend les pires clauses
    d’ACTA, le Front National demande au gouvernement français de montrer
    l’exemple et d’exiger de la commission européenne la fin immédiate des
    négociations sur ce traité qui abrogera définitivement toute liberté sur
    internet.

  34. neuronyk dit :

    un peu hors sujet, ce commentaire aurait eu sa place sur l’article concerné… en plus ce n’est pas un blog politique ici…

  35. GoRk dit :

    Non je dis c’est du Fake ! Un Hacker avec du Packard Bell … Impensable !!!

  36. Bobby Johnny dit :

    Une bonne idée à suivre : God bless america. (le film)

  37. Skepty dit :

    Le problème c’est qu’il a cracké le format propriétaire des fichiers de son dossier médical, je suis sûr que ça va encore finir mal cette histoire. Déjà qu’il est malade le pauvre, faudrait pas qu’il soit envoyé en prison.

  38. Dodutils dit :

    Je me demande s’il n’y aurait pas un abus de langage sur le terme de “crack” qui s’applique aux protections, donc est-ce qu’il a cracké une protection de chiffrement ou bien a-t-il plutôt fait du reverse engeneering sur le format de stockage des données contenant les infos médicales pour les présenter de façon compréhensibles, je dis ça parce qu’il existe plusieurs formats plus ou moins standards et plus ou moins utilisés selon les pays pour l’échange de données à caractère médicale, par exemple HPRIM, DICOM… et que sans le logiciel adéquat on ne peut pas en faire grand-chose, un peu comme si on voulait ouvrir un .PSD sans qu’Adobe ait fournit publiquement les infos sur sa structure.

  39. Skepty dit :

    j’ai employé “cracké” au sens de casser c’est à dire plus ou moins la même chose que le reverse engineering (dans mon esprit bien-sûr). Il est normalement interdit de faire du
    reverse engineering sur un format propriétaire.

  40. Dodutils dit :

    Le reverse engeneering peut être utilisé soit à des fins de “crack” consistant à percer/retirer une protection/limitation soit à des fins d’étude pour comprendre le fonctionnement d’un programme par exemple pour documenter une structure de fichier géré par celui-ci.

    Le crack se situe après une phase de reverse engeneering mais l’étape suivante d’un reverse engeneering n’est pas forcément le crack, j’ai longtemps pratiqué ces deux activités et pour moi ça fait une différence même si dans les deux cas comme tu le fais remarquer c’est illégal ;-)
    Dans le monde médical il existe plusieurs formats de fichiers dédiés à stocker différents types de données, ça va du simple HPRIM pour des résultats d’analyses (par exemple celle de votre prise de sang que le labo va envoyer au médecin par e-mail qui sera tout de même chiffré S/MIME pendant le transport pour des raisons de confidentialité sur les données médicales à caractère personnel), en passant par du format NIFTI ou DICOM pour les images/radios/scans.

    Sur son site il indique au sujet de ces données que son médecin les lui a communiquées directement sur des CDs au format d’origine mais que :
    Sadly they were in a closed, proprietary format and, thus, I could not open them using my computer, or send them in this format to all the people who could have saved my life.
    Donc si on traduit, celles-ci étaient dans un format propriétaire qui ne pouvait être lu sur son ordinateur ou envoyé à d’autres personnes.
    En regardant sur son site il propose en téléchargement le contenu des CDs, je les ai donc récupérés et à l’intérieur on trouve des images au format DICOM illisibles pour la majorité des gens mais… on y trouve aussi une visionneuse JAVA dédiée à l’affichage des images DICOM (LocalEye 5.1.5 de Neologica mais il existe des dizaines d’autres visionneuses gratuites) qui en plus est elle est en démarrage automatique dans l’autorun.ini du CD justement afin de permettre un médecin (qui n’est pas un informaticien) de visualiser ces images facilement sans manipulations complexes, j’ai d’ailleurs lancé la visionneuse et vu toutes ses radios/scans, donc ce qu’il dit n’est pas exact, on peut parfaitement transmettre le contenu de ce CD à n’importe qui.
    Par contre ce qui le dérange c’est ce fameux format DICOM qu’aucun “Image Viewer” classique ne sait lire (c’est en effet clairement pas aussi connu et utilisé que le JPEG ou le TIFF), il a donc décidé de les convertir ce format peu courant mais documenté, dans un format d’image plus standard JPEG (perdant du coup certaines informations intégrées en plus de l’image dans la structure DICOM mais bon se sont des infos techniques non vitales), au moins avec du JPEG tout le monde sait le lire, pas besoin de balancer la visionneuse avec.
    D’ailleurs il le dit lui-même dans un autre paragraphe :
    Francesco Ponzin helped me with the CD extracts. The format DICOM format is, technically, an open format. Meaning that it is documented and shared among professional operators.
    I opened them and converted the contents into open formats, so that I could share them with everyone.

    Donc il a converti les images DICOM au format format JPEG à partir de la documentation sur le format DICOM en précisant cependant qu’il a rencontré des difficultés et que Francesco Pozin l’a aidé à le faire :

    In practice, the files I received were encoded in ways that were a bit peculiar (we are about to publish a tutorial about it) so that I was pushed to hack them to convert them to other open, more easily manageable formats.

    Donc les images avaient semble-t-il une variation par rapport au format DICOM original et c’est cette étape qu’il a tout d’abord appelé “crack” au début de son texte puis “hack” vers la fin.

    J’attends maintenant qu’il mette à jour son site avec l’explication (il a indiqué qu’il le ferait bientôt) pour savoir si cette variation avait pour but de protéger l’image et ses infos techniques afin que celle-ci ne soit par exemple lisible qu’au travers de la visionneuse LocalEye (mais j’avais une visionneuse de propriétés DICOM sous la main et j’ai pu les ouvrir), ou si tout simplement le format DICOM généré à la base n’a pas respecté la norme à la lettre ce qui aura posé des difficultés à une personne découvrant tout juste ce format, et quand je vois la liberté que prennent certains labos générant des fichiers HPRIM ou les visionneuses tentant de les lire ça ne m’étonnerait pas que se soit plutôt la seconde possibilité…wait and see…

  41. Skepty dit :

    ben ça c’est du post! merci pour ta réponse si complète et documentée :)

  42. Dodutils dit :

    Merci ça m’a pris 2 heures pour le rédiger mais vu que je connais l’environnement informatique médical (avec ses limitations et ses contraintes), autant en faire profiter les autres.

    En tout cas ça a dû être un choc terrible quand il a appris la nouvelle donc s’il peut faire parler de lui et recevoir de l’aide, tant mieux.

  43. joelafrite dit :

    En fait on ne peut PAS convertir des images DICOM en jpg SANS perte car outre l’entete dicom qui contient des infos non vitales sur les paramètres de la machine lors de l’acquisition; le format dicom permet de coder les pixels sur une profondeur de 16bit c’est a dire uen palette de nuance de gris plus large que ce que ne peut voir l’oeil humain.
    Donc l’integralite des données acquise par un examen IRM du gus ne PEUT etre affiché sous forme de JPG et c’est poru cela que les construcuteurs se sont (plus ou moins) entendu pour pondre le format dicom qui permet justement d’afficher le contenu complet avec le bon lecteur. L’equivalent en photo numerique c’est le fichier RAW et un logiciel de post traitement comme Lightroom. Depuis la meme image en raw on peut sortir ou non tt un tas de details (avec un bon appareil of course) et extraire TOUT les informations produites par le capteur; alors que dans un jpg ce n’est qu’une partie de l’information presente dans le RAW d’une photo.
    A mon avis il etait probablement tres tendu de ne pas avoir pu ouvrir ses ficheirs dicom avec le viewer JPG de windows sans passer par le viewer filé sur le cd , je pense pas qu’il ya it un hack/crack authentique la dessous; meme si la problématique de fond; dossier médical partagé accessible au patient a toute sa legitimité bien sur.

  44. Dodutils dit :

    C’est en effet mon opinion sur le fait que le format DICOM ne se lisant pas “directement” sans visionneuse spécifique il a voulu convertir les images en JPEG plus standard permettant une large diffusion.

    Maintenant il n’est pas non plus spécialiste en imagerie médicale et radiologie thérapeutique donc il ne pouvait pas le savoir d’autant que dans ce cas-là les images stockées sur les CD sont seulement en 512*512 pour une taille moyenne de 140Ko pour le TAC et 50Ko pour le RM, donc de toute façon cela ne permet pas un examen suffisamment précis pour que le jpeg puisse fausser l’interprétation de l’image.

  45. serge dit :

    “C’est la première fois que je vois ce genre de démarche online et je trouve ça très beau”

    très cher Korben, le vieux que je suis se permet très humblement de te rappeler que Howard Rheingold raconte comment dans “the well”, premier “réseau social” (c’était du BBS, et yavait pas grand monde cf. http://en.wikipedia.org/wiki/The_WELL ) une personne très malade avait trouvé de l’empathie online. cf. http://www.theatlantic.com/technology/archive/2012/07/what-the-wells-rise-and-fall-tell-us-about-online-community/259504/ :-) Best !!

  46. Thibault dit :

    @ penseur libre : 1) ça n’a rien à voir avec l’article
    2) ça sert à quoi de citer trous fois le FN en l’espace de 10 lignes, d’autres partis sont aussi opposés à cette loi, si c’est pas de la propagande politique, je m’y connais pas

  47. Dodutils dit :

    @korben la vidéo n’est plus accessible elle a été filtrée :-(

  48. Jeremy PETIT dit :

    le lien ne passe plus(pb de droits!?). Visiblement il a reposté sur son channel -> http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=y8VnnmuayzE&list=UUkY6vWMnKlOL829jJZeb51Q

  49. Anonymous dit :

    Pourquoi a t’il hacked son dossier médical alors qu’il pouvait l’avoir tout simplement en le demandant aux médecins et ceci sans justifications?
    En tout cas, c’est comme ça que ça se passe dans l’Union Européenne et aux Etats Unis… Je ne sais pas où est-ce qu’il vit le mec mais…

La menace des failles 0-Day

capture-vjhj

"En avril 2014, les chercheurs en sécurité de Google sont tombé sur une vulnérabilité présente à l’intérieur de la bibliothèque cryptographique OpenSSL. Petit problème, OpenSSL est utilisé sur les 2/3 des sites web qui utilisent HTTPS mais aussi par les téléphones Android. Heartbleed était né."

Si comme moi vous êtes un passionné de sécurité informatique et que vous vous demandez qu'est-ce qu'un truc comme Heartbleed peut causer comme dommages, la lecture de cet article sur les failles 0-Day est pour vous...et je vous rassure je ne parle pas du dernier film Blackhat récemment vu au ciné ;)

Lire la suite

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Rejoignez les 55274 korbenautes
et réveillez le bidouilleur qui est en vous
abonnez-vous en savoir plus
"Vous aimez bidouiller ?" Oui j'adore l'informatique et la technologie
Suivez Korben Un jour ça vous sauvera la vie.. Ou celle d'un(e) ami(e)
  • Rejoignez les 55274 bidouilleurs de la grande famille des Korbenautes
    «Je considère que votre email est aussi important que le mien.»
    Korben
  • Univers Populaires

  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • Vidéos

  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    P4stis: Tu sais y'a pas que le Heavy Metal dans la vie...
    Tux: Bah nan, y'a aussi le thrash metal, le speed, le néo, le power, le black, etc....
    P4stis: ...

    -- http://danstonchat.com/10159.html
  • Une astuce pour rendre

    Windows 10 plus rapide

    Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin. Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé...lire la suite

    Cryptool pour s'initier à la cryptographie

    Alors attention, ce n'est pas nouveau, mais je me suis dit que ce serait intéressant de vous en parler si vous ne connaissez pas encore. Cryptool est un logiciel open source éducatif qui va vous permettre de comprendre les principes de base de la cryptographie. Dans sa version 2, Cryptool intègre...lire la suite

    En ce moment dans l'univers "Windows"

    Voir tous les articles »