Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech



  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    <Ruzgfpegk> Bah, faut déjà les sources du noyau, vu que les drivers seront lancés en tant que modules.
    <Ruzgfpegk> Sous Gentoo, y'a qu'à emerger ati-drivers en ayant les sources du noyau installées (c'est systématique sous Gentoo, donc ça ne pose pas de problème) et correctement configurées, rajouter le module fglrx dans la liste des modules à charger au démarrage et imposer le driver OpenGL ATi.
    <Ruzgfpegk> Ça, ce n'est que pour la première fois. Par la suite, emerge ati-drivers et ça prendra effet au prochain déchargement/chargement du module avec reboot de X (un reboot tout court marche aussi).
    <Bob_le_Pointu> Comme quoi, c'est pas si pénible de configurer Linux.

    -- http://danstonchat.com/1587.html
  • RSS Emplois sécurité

  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • Selection de contenus

  • Les articles dans "Développement"

    Un client XMLRPC pour Dokuwiki

    Commentaires fermés sur Un client XMLRPC pour Dokuwiki

    Si vous pratiquez Dokuwiki pour votre gestion wiki, voici un soft qui risque d'intéresser les plus imaginatifs d'entre-vous. Dokujclient est tout simplement un outil en ligne de commande qui permet d'interagir avec des instances de Dokuwiki (via XMLRPC).

    Voici les commandes disponibles :

    screenshot-2016-09-30-13-11-43

    Mais ce n'est pas tout puisque Dokujclient est aussi une bibliothèque Java compatible Android ce qui peut permettre à ceux qui le souhaitent de développer une application permettant de prendre une photo avec son smartphone et de l'uploader sur son wiki. Ou carrément de mettre en cache son wiki en local, sur son téléphone, afin de permettre une utilisation offline, et de le synchroniser quand on retrouve du réseau.

    Sympa n'est-ce-pas ?

    Pour l'installer sous Ubuntu ou Debian :

    sudo apt-get install dokujclient

    Et les sources sont ici. 

    Merci à Guillaume pour le partage !

    Comment analyser le contenu d’un package (.pkg) OSX

    Commentaires fermés sur Comment analyser le contenu d’un package (.pkg) OSX

    Si vous êtes sous OSX et que vous téléchargez et installez tout un tas de conneries, voici "Suspicious Package", un outil qui vous dira tout ce qu'il y a à savoir sur les Packages (.pkg) pour Mac.

    screenshot-2016-09-12-14-25-29

    En plus des infos de base comme la signature électronique, la provenance ou la place que les fichiers prendront sur votre disque une fois déployés, Suspicious Package vous donne accès au détail des fichiers présents dans le package, ainsi qu'au contenu des scripts lancés lors de son installation. screenshot-2016-09-12-14-25-42 screenshot-2016-09-12-14-25-47

    Enfin, une section Review vous alertera en cas de comportement suspect détecté dans ce .pkg. Notez que cet app est entièrement scriptable, donc il est possible de l'intégrer dans un de vos workflows (plus d'info ici).

    screenshot-2016-09-12-14-25-53

    De quoi mieux comprendre à quoi touche tel ou tel soft lorsque vous l'installez.

    Suspicious Package est téléchargeable gratuitement ici.

    WebSocketd – Faites communiquer vos pages web avec vos outils en ligne de commande

    2

    Cet été, comme j'étais en Bretagne, j'en ai profité pour passer voir l'ami JcFrog. Et entre 2 brochettes, il m'a parlé d'un outil qui je pense va vous intéresser.

    Son nom : Websocketd. Ce soft vous permet de rendre accessible sur le web n'importe quel outil en ligne de commande. Oui c'est le grand retour du CGI diront les plus vieux. :-)

    Prenons par exemple ce petit bout de code en script bash :

    Screenshot 2016-09-06 17.31.54

    Celui-ci boucle jusqu'à 10 et énumère les chiffres de 1 à 10 en sortie.

    Screenshot 2016-09-06 17.31.59

    Lancez ensuite websocketd comme ceci en précisant le port et le programme à exécuter :

    Screenshot 2016-09-06 17.32.04

    Maintenant que websocketd a la main sur votre petit soft, il suffit de s'y connecter en JavaScript et récupérer les infos en sortie :

    Screenshot 2016-09-06 17.31.23

    Et voici ce qu'on obtient, un décompte de 1 à 10 en HTML dans le navigateur.

    example-count

    Bon, ça, c'est un peu l'exemple de base, mais je vous laisse imaginer tous les trucs de ouf que vous allez pouvoir faire avec ça. Vous pouvez récupérer toutes les sorties de n'importe quel soft qui fonctionne en ligne de commande, et cela, peu importe son langage de dev initial, et le présenter proprement dans vos pages web, sur votre site.

    Mais ce n'est pas tout ! Vous pouvez aussi transmettre de l'info depuis une page web à votre soft comme expliqué dans cet exemple. Top non ?

    Je sens que ça va pisser de la moulinette cet aprèm :-)

    + d'infos ici.

    Zstandard, le nouvel algo de compression de Facebook

    4

    Tiens je ne sais pas si vous avez vu, mais Facebook vient de sortir un nouveau algo de compression.

    Nommé pompeusement Zstandard ou Zstd (Z comme Zuck ? loool), il serait encore plus performant que Zlib, la référence du moment.

    Screenshot 2016-09-07 10.19.08

    Il ne compresse pas forcement plus que certain autres algo, mais il est plus rapide que les autres et est conçu pour des scénarios temps réel. D'ailleurs, il est utilisé en prod sur Facebook depuis quelque temps.

    Concernant les petits fichiers, l'algo adopte une méthode un peu différente des autres. Quand on compresse un fichier, l'algorithme apprend des données "passées" pour compresser les données "futures". Mais dans le cas d'un petit fichier, il n'y a pas vraiment de données "passées" sur lesquelles s'appuyer, c'est pourquoi les taux de compression des petits fichiers ne sont pas très intéressants.

    Pour contourner cela, Zstd utilise un mode "training" qui grâce à quelques exemples de fichiers, peut générer un dictionnaire de référence qui sera alors chargé avant la compression et la décompression et utilisé comme "données du passé" pour pouvoir compresser des petits fichiers et avoir de bons taux de compression.

    Screenshot 2016-09-07 10.35.41

    Pas con

    Une lib est dispo sous licence BSD pour utiliser cet algo et si vous voulez l'utiliser en vrai sur votre petit PC, les mecs ont même pondu une version de 7zip qui supporte cet algo Zstd pour que vous puissiez mener vos petits tests.

    Screenshot 2016-09-07 10.19.19

    Tous les détails sur le Zstandard sont ici.

    Configurer facilement votre Raspberry Pi avec PiBakery

    3

    Si vous débutez en Raspberry Pi ou que vous n'avez pas envie de vous prendre la tête pour customiser Raspbian, pensez à tester PiBakery.

    Cet outil disponible sous OSX et Windows vous permettra à l'aide de bloc prédéfini comme avec le langage Scratch, de décider comment doit se comporter Raspbian lors de son premier lancement ou à chaque lancement. Ainsi vous pouvez configurer les paramètres du réseau wifi, lancer vos propres scripts, installer des paquets, télécharger des fichiers, ou encore rebooter ou éteindre le Rpi.

    Screenshot 2016-09-07 09.36.53

    Si votre carte SD est vierge, PiBakery installera Raspbian dans la config demandée. Mais par la suite, vous pourrez éditer votre config en repassant par PiBakery. Cela vous permettra par exemple d'éditer la connexion au réseau Wifi ou autre, sans avoir à connecter votre Raspberry Pi à un écran ou à vous y connecter à distance pour modifier des fichiers de config.

    Screenshot 2016-09-07 09.31.23

    Vraiment pratique ! Je vais ajouter ça à ma boite à outils !

    Notez que les sources sont aussi dispo et que la version pour Linux arrive bientôt.

    Merci à Sylvain pour l'info.

    Docker dispo sous Raspberry Pi Raspbian

    1

    Si vous avez un Raspberry Pi, j'ai une bonne nouvelle ! Il est maintenant possible d'installer Docker sur Raspbian (la distrib officielle du Rpi) en tapant la ligne de commande suivante dans un terminal :

    curl -sSL get.docker.com | sh

    Cela va vous permettre de créer vos propres conteneurs ou de télécharger et utiliser les conteneurs proposés par d'autres. Sur le blog Raspberry Pi, Matt Richardson met en avant le tuto d'Alex Ellis qui explique toute la procédure d'installation et de configuration de Docker sur Rpi.

    Il parle aussi de Swarm, un outil qui grâce à Docker, permet d'utiliser plusieurs Raspberry Pi en cluster.

    Alex Ellis a aussi publié un tuto à ce sujet ici et c'est possible même avec des Raspberry Pi Zero.

    Cpwdhp1WEAERrXT

    Enfin, si vous voulez mieux comprendre comment fonctionne Docker et ce qu'il est possible de faire avec, je vous invite à regarder cette vidéo d'initiation.

    Source

    Parrot Security OS

    Une autre distrib pour faire de la sécu

    On connait tous Kali, la distrib orientée sécu mais en voici une autre baptisée Parrot Security OS qui permet aussi de faire du pentest, du forensic, du reverse engineering, de protéger son anonymat, de faire du chiffrement, de coder ...

    Mesta Fusion - Le radar automatique

    qui ne laisse rien passer

    Parmi les nouveaux radars qu'on va voir apparaitre aux bords de nos routes français en 2017, l'un d'entre eux a retenu un peu plus mon attention. Il s'agit du MESTA FUSION. Développé par la société française Morpho, ce super radar ...