Vous surfez à travers votre petit VPN et vous êtes bien content, car vous vous sentez à l'abri. Mais avez-vous pensé aux petites fuites qui peuvent survenir à tout moment ? Oui un peu comme dans la pub pour les Vania sauf que là c'est de fuite DNS qu'il s'agit.

En effet, il se peut dans certaines circonstances, que votre système d'exploitation fasse passer vos requêtes DNS en clair hors du tunnel initié lors d'une connexion VPN. Et c'est problématique, car cela signifie qu'il est possible pour le résolveur DNS que vous utilisez (celui du FAI, de Google...etc.), de vous identifier et de faire le lien avec les sites que vous visitez.

Alors, comment être sûr que vous n'êtes pas sujet à cette fuite de DNS ? Et bien grâce à dnsleaktest.com, un service qui détecte les petites fuites. Pour cela, cliquez sur le bouton Extended Test et observez le résultat.

1

2

Si les serveurs listés sur la page de résultat ne sont pas ceux de votre fournisseur de VPN alors vous avez un problème.

Mis à par les fuites DNS, il y a aussi les fameuses fuites WebRTC ou via votre client Torrent. Pour tester l'étanchéité de votre connexion chiffrée, je vous invite aussi à vous rendre sur IPLeak qui vous donnera toutes les infos qu'on peut trouver sur votre connexion d'un point de vue extérieur. Si vous n'y trouvez pas votre adresse IP réelle, vous pouvez considérer que ça va ;-)

dns