Des chercheurs du Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier et du CNRS-AIST (Laboratoire franco-japonais de robotique), ont mis au point une interface homme machine, qui est capable de décoder les signaux envoyés par le cerveau humain, afin de contrôler les mouvement d'un robot.


Ça commence comme ça, puis après, on les enverra au combat dans les guerres, ou sur les chantiers pour bosser... Et on restera tous chez nous bien au chaud à nous empiffrer... Jusqu'au jour où bien sûr, ce sont ces robots qui contrôleront notre cerveau.

Source et photo

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr !
DogeCoin