Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech

Go Top


Lettres d’un pirate du groupe IMAGiNE

Lettres d’un pirate du groupe IMAGiNE

Gregory Cherwonik est l'un des membres de la plus célèbre de team de pirates de films, j'ai nommé IMAGiNE.

Ce groupe de pirates chevronnés a diffusé sur la toile de très nombreux films, dont la plupart étaient encore diffusés au cinéma. Des héros pour les téléchargeurs compulsifs... des criminels pour les ayants droit et la justice.

Chaque membre d'IMAGiNE risque entre 23 mois et 5 années de prison pour ce crime. À 53 ans, le sysop d'IMAGiNE a été jugé et vient donc d'entamer sa peine de 40 mois de prison. Avant de partir derrière les barreaux, il a pris le temps de rédiger une longue lettre qu'il a envoyée à Torrentfreak et dans laquelle il donne sa propre vision des choses, sur le piratage, le partage, et la justice.

Je vous livre en intégralité, le contenu de son courrier. Bonne lecture.

Bon, si vous lisez ceci, je suppose que je dois être en prison.

Enfermé pour violation de copyright, un crime sans victime dont je n’ai jamais tiré profit. En fait, j’ai même dû payer un bon millier de dollars en dons et en location de serveurs, sans même compter le temps passé à coder pour une douzaine de projets. Ah oui, au fait, je suis Spunky… la plupart d’entre vous me connaissent par mon véritable nom Greg Cherwonik - merci au Département de la Justice des États-Unis de le répandre sur internet. J’ai un petit discours de départ à faire avant de rejoindre les limbes de la vie carcérale.

IMAGiNEz si Chris Dodd et la MPAA n’existaient pas… nous payerions encore 5 dollars pour un film. Peut-être qu’alors, ce ne serait pas si grave quand j’emmène ma famille au cinéma et que le film est foireux. S‘ils n’extorquaient pas (oui, je dis extorquer, ce n’est pas comme ça qu’on dit quand on a « BESOIN » de payer quelqu’un en échange de sa protection ?) autant d’argent des studios de production.

Après tout ça, le PARRAIN de cette mafia gagne 1,5 million annuels, pas mal pour quelqu’un qui corrompt les politiciens et achète les enquêtes du Département de la Justice avec des millions et des millions de dollars. Si Hollywood sortait en salle des films de qualité, et laissait de côté les navets en direct-to-video et diffusion télé, je pense qu’on ne s’en porterait pas plus mal. Si les sociétés de production sortaient les films en première diffusion sur internet pour, mettons, 30 dollars, je pense qu’ils seraient agréablement surpris du résultat. La plupart des gens ne veulent rien de plus que de payer un prix raisonnable pour voir un film chez eux.

IMAGiNEz si les Départements de la Justice, de l’intérieur, et de l’immigration travaillaient effectivement à la sécurité de nos frontières ? Après tout, c’est ce pour quoi ils sont supposés exister, pas pour l’interprétation tordue du Patriot Act que certains alliés politiques de la MPAA ont utilisé. Je ne vois toujours pas le rapport : sécurité intérieure, immigration et mesures douanières… Piratage de films… quel est le lien ? Je ne suis pas, et n’ai jamais été un terroriste. Mais quand ils sont venus m’arrêter chez moi, et ont tenu ma famille en otage, un des agents a eu les couilles de demander à mes enfants « Pourquoi est-ce que votre père est un terroriste ? » ; qu’est-ce que c’est que ce délire ?
S’ils sécurisaient simplement nos frontières, pouvez-vous IMAGiNEr combien d’argent ils économiseraient à certains États, et même au gouvernement fédéral lui-même ? Pas besoin pour l’agence de sécurité dans les transports de contrôler les vols intérieurs, s’ils faisaient correctement le boulot à l’international, il n’y aurait pas de problème.

Ce qui est sûr, c’est que notre droit au respect de la vie privée a été fortement érodé depuis le siècle dernier. On en est à un point où je sens que quelque chose doit changer dans ce pays. Je peux vous garantir que je ne suis pas seul à penser que nous ne sommes plus le « pays de la LIBERTÉ ». Mon emprisonnement par exemple ; en valait-il la peine ? NON. Rien ne vaut de perdre sa liberté. Le referais-je ? Hmmm je ne sais pas. J’en ai tellement appris. Sans ça, je n’aurais jamais appris le HTML et le PHP. Ces deux langages que j’ai utilisés pour le site que j’ai fait pour le club de robotique dont j’ai été le mentor. Ils ne voudraient probablement pas d’un criminel comme mentor, les gamins. Dommage, j’ai vraiment aimé travailler avec eux.

Eh bien voilà, je vais purger ma peine. Comme dirait un de mes DJ préférés : "C’est bon d’être important, mais il est plus important d’être bon".

Le Piratage, une infraction fédérale ?

Ça me dépasse comment ça s’est passé. Les infractions fédérales étaient toujours les crimes les plus graves. Dites-moi depuis quand copier un peu de son ou de vidéo est tombé dans cette catégorie. J’imagine que si vous achetez suffisamment de politiciens et « donnez » autant de millions aux bonnes agences gouvernementales, vous pouvez obtenir ce que vous voulez.

Ajoutez à cela quelques avocats payés des mille et des cents pour déformer les termes du Patriot Act au passage, et voilà ! PIRATER est une infraction fédérale. C’est déjà assez contrariant de se faire qualifier de terroriste devant ses gamins (j’imagine que c’est leur façon de justifier leurs méthodes), mais ensuite il y a ce maximum de 5 ans pour la première infraction. Qu’est-ce que c’est que ces conneries, ça veut dire qu’une personne sans condamnation antérieure peut se faire enfermer 5 ans pour distribuer un film ?

Quelque chose va vraiment mal dans ce pays, franchement, depuis quand est que les États-Unis ont ce pouvoir absolu ? Un pays qui peut étendre ses lois sur les autres pays pour leur livrer de prétendus criminels à ce qu’ils appellent justice ? Il suffit de voir le cas de Richard O’Dwyer, cet étudiant britannique extradé aux États-Unis pour répondre de violation de copyright. Une accusation de mise à disposition de matériel « contrefait », ce qui n’est pas illégal au Royaume-Uni. Honte à la justice britannique de ne pas résister une telle agression. Est-ce que les États-Unis vous donnent autant d’argent et de soutien ? Où était-ce Chris Dodd qui a distribué la payola ? Ensuite il y a eu le fiasco MegaUpload, où ça en est ? Même les juges américains disent que ça ne tiendra pas, et pourtant Kim Dotcom n’a pas récupéré sa propriété et est toujours en liberté sous caution ? J’imagine qu’ils s’acharnent à essayer de trouver un juge qui veuille bien pencher en leur faveur. Je suppose que vous pourriez dire que je suis un peu amer, après tout c’est ma liberté (ou ce qu’il en reste) dont il est question ici.

J’ai cinquante-trois ans, j’ai travaillé toute ma vie. J’ai eu des démêlés avec la justice une fois, quand j’avais une vingtaine d’années. Ah oui, quand ils vous acquittent, ou classent sans suite, ils vous renvoient vos empreintes digitales et vos photos anthropométriques… Vous ne les croyez quand même pas, si ? Ils les ont toujours, de la même façon que quelle que soit l’issue de cette affaire, ils auront toujours mon ADN. Il y a eu une présomption d’innocence dans ce pays. Vous vous attendiez à ce qu’on respecte votre vie privée. Il était nécessaire de fournir des preuves afin d’effectuer une perquisition. Plus maintenant. Les États-Unis sont en passe de devenir un État policier, et effraient leurs citoyens en les persuadant que c’est pour leur sécurité. D’ici peu vous verrez des gens enfermés pour écrire des articles comme celui-ci, ce sera la prochaine étape.

Les droits, le gouvernement les reprend. Ils ont déjà jeté aux ordures le 4e amendement, et votre droit au port d’arme… ce ne sera pas pour dans très longtemps. Vous serez peut-être autorisés à avoir l’arme, mais l’obtention de munitions sera limitée. Espérons que le monde ait sa crise cette année, une météorite, un supervolcan, la peste, une éruption solaire, la crise économique. Peu importe quoi pourvu que ça réveille les habitants de ce pays. Peut-être qu’alors, ils réaliseront que le gouvernement est géré par et pour les grandes entreprises, et non les gens. Depuis quand ceux qui travaillent pour vous font trois fois plus que vous ?

Et maintenant, je me retrouve condamné pour violation de copyright. Je me dis j’ai une chance raisonnable d’obtenir la libération conditionnelle. Après tout, contrairement à mes précédents camarades, j’ai un travail, un travail où je suis le patron, un travail dans une entreprise qui a réellement besoin de mon savoir et mes compétences. J’ai donné à la société, trois ans en tant qu’entraineur à la Little League Baseball et les deux dernières années à animer un club de robotique local. J’ai par ailleurs une mère âgée et une sœur partiellement invalide qui dépendent de moi pour des choses de vie quotidienne qu’elles ne peuvent pas faire. Peut-être que je pensais que, parce que j’apporte le principal revenu de ma famille, ou parce que je supporte les artistes, possédant plus de 450 DVD et Blu-ray, je pensais réellement que j’avais une chance.

Mais j’ai ensuite entendu les mots sortir de la bouche des juges… Je dois penser aux victimes ??? Qu’est-ce que c’est que cette connerie ? Est-ce que c’est Chris Dodd qui se cache derrière tout ça ? La MAFIAA a-t-elle effectivement corrompu le système judiciaire ? Je sais qu’ils ont acheté des parlementaires et des agences gouvernementales fédérales d’application de la loi. VICTIMES, vraiment ? Mais si, c’était le juge qui crachait cette propagande merdique dont Dodd est si fier. Laissez-moi vous éclairer, ce n’est pas parce que c’est dit dans un DVD et par un gars incapable de voir une opportunité à deux mètres que c’est vrai.

Je n’ai jamais entendu parler d’un bon film abandonné par manque de financements, à vrai dire je n’ai jamais entendu parler non plus d’un film merdique abandonné par manque de financement. Je vais vous dire, j’ai même payé pour voir des films passablement merdiques. Donc vous voulez vraiment parler de victime ? Je suis une victime, comme la plupart d’entre vous. En plein milieu de la récession américaine, la MPAA hausse le prix du billet de 20 %, et ce, après avoir atteint un record de vente l’année précédente.
Il n’y a rien qui m’exaspère plus que de gâcher mon argent durement gagné dans un film ou un DVD merdique. Au moins, avec le torrent, je peux voir si le film vaut la dépense avant que j’aille le voir ou que je l’achète. Donc dites-moi encore qui est la victime ici ?

J’ai cherché et cherché encore dans toutes les études indépendantes une seule qui serait même vaguement d’accord avec l’idée que le Piratage n’est pas un crime sans victime. Vous savez quoi, il n’y en a pas. J’en ai trouvé quelques-unes qui suggèrent même que le Piratage aide les artistes et les ventes de billet de cinéma. Les années où IMAGiNE était actif et diffusait son travail, la MPAA faisait des records au box-office. Maintenant, ils sont venus nous mettre à terre, et qu’est-ce qu’il arrive, les pires ventes d’entrées en 20 ans. Ces études ont peut-être l’explication.

Je ne vais même pas m’étendre sur le fait que cette connerie de violation de copyright devrait être une affaire civile, pour commencer. Pensez juste aux millions de dollars dépensés durant toutes ces années par la MPAA pour combattre le Piratage. Tout cela parce qu’ils n’ont pas la perspicacité ou la capacité d’innovation pour adopter les nouvelles technologies. La corruption de tous ces députés et sénateurs, je suis désolé d’y avoir participé. Gaspiller toutes ces centaines de milliers de dollars à la sécurité intérieure juste pour pouvoir se cacher derrière le Patriot Act et nous attraper, bandits que nous sommes. Mais ce qui me fait vraiment chier est que la Justice est censée être aveugle, mais j’ai l’impression qu’elle arrive quand même à sentir le poids de l’or dans sa balance.

Ils affirment que la violation de copyright n’est pas un crime sans victime, et je suis en fait plutôt d’accord avec cette idée. Le seul problème étant que je ressens les victimes comme étant les personnes poursuivies en vertu des lois fédérales. Nous sommes les victimes de la décision Citizen United ; qui a pu permettre de considérer des entreprises comme des personnes. Les entreprises sont composées de personnes, mais elles ne peuvent être considérées comme des personnes elles-mêmes. Je suppose que c’est une façon pour nos politiciens de recevoir plus d’argent de groupement d’intérêt pour remplir leur compte en banque.

Le plus gros problème que je vois avec Citizen United c’est qu’il ne s’agit pas réellement de citoyens, mais plutôt d’une sorte de gros bonnet assis à son bureau voulant quelque chose, quelque chose que quelques millions de dollars pourront acheter. Voyez-vous, Washington n’est plus le « gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». Je ne suis pas sûr de quand c’est arrivé, mais à un moment dans ces 30 dernières années les entreprises ont commencé à dicter des lois, des lois qui à mon avis rendent légal de corrompre nos législateurs sans aucune répercussion.

On a tous pu le constater. Ça s’est d’abord fait dans des bureaux, à l’abri des regards indiscrets. Mais maintenant que c’est quasiment légal, ça se fait au grand jour. Le versant regrettable de l’histoire est que Nous, le Peuple de ce GRAND pays laissons cela arriver comme si de rien n’était. Dois-je rappeler à chaque citoyen que ce pays a été fondé sur la phrase « Pas de taxation sans représentation », qui était l’une des notions majeures de la révolution américaine ? Je suppose que c’est la faute de notre génération, nous étions soit trop défoncés, ou trop affairés à notre travail pour remarquer ou s’en soucier. Les jeunes d’aujourd’hui sont trop affairés dans leurs « smartphones » (est-ce que quelqu’un d’autre trouve ça drôle que ces trucs rendent en fait débiles ?) à un point qu’ils ne remarquent plus rien du tout.

Espérons que rapidement, les citoyens de ce pays vont se réveiller et exiger le changement – oh attendez, certains le font déjà… Quelle est la prochaine étape si rien ne change ? L’action, mais cela nécessite un pays uni ; uni pour une cause. J’ai ce tee-shirt, dont le slogan dit « Le gouvernement est le problème, pas la solution », pensez-y.

Greg Cherwonik

Source


Facebook Twitter Email Copier Url

56 Responses to “Lettres d’un pirate du groupe IMAGiNE”

  1. Mn_1 dit :

    Encombrante ta pub SFR Korben… des fois j’en regrette d’avoir coupé Adblocks sur les sites que je supporte.. :s

  2. BENETNATH dit :

    un peu pathétique comme réaction,non ?
    je suis vraiment désolé de voir qu’on envoie en prison des personnes n’ayant pas commit de crime sur une personne (meutre, viol etc..) ; pourtant, je n’arrive pas à comprendre son point de vue.
    la police, c’est le mal, les distributeurs c’est le mal.
    il y a des mauvais films au ciné, donc j’ai le droit de les pirater..
    je dois devenir réac mais son argumentaire ne tient pas la route..

  3. I am not a number! dit :

    J’ai coupé AdBlock ici et je n’ai pas de soucis moi

  4. I am not a number! dit :

    A part la partie sur les armes, je suis tout à fait d’accord

  5. I am not a number! dit :

    Je crois que tu n’as pas compris. En général quand tu achètes quelque chose, tu essayes avant. Et personne ne te fais payer l’essayage.
    Quoi qu’il en soit, il a raison sur un point, le prix des places de ciné est vraiment prohibitif, avant on pouvait emmener une famille au cinéma pour le prix d’un billet actuel.

  6. Daikyoka dit :

    Et c’est forcément incitatif à télécharger et de n’aller au ciné que pour les films qui sont assurés ou presque d’être bons.

  7. Karedas dit :

    Etonnant, sans adblock, je n’ai pas vu la pub. C’est qu’elle ne doit pas être si encombrante que ça.

  8. Mn_1 dit :

    Publicité ciblée donc elle ne doit pas apparaître pour tout le monde…

    Bah disons que c’est une pub qui occupe une partie de l’écran et qui se met à jouer du son toute seule… bref des pub comme on les aimes ! :D

  9. olivier lefebvre dit :

    Je me souviens qu’il n’y a pas si longtemps, c’était 11 Francs la place… (1€70).
    à 11€ la place, je ne vais plus au cinéma, ou maxi une fois par an, alors qu’avant j’allais voir au moins 4 films par mois.

  10. Symen dit :

    Cela s’applique pour la musique mais beaucoup moins pour le cinéma. La plupart du temps on n’y retourne pas voir un film une deuxième fois.

  11. Cortx dit :

    Après la lettre de Guy Moquet ou Anne Franck, on lira bientot Gregory Cherwonik

  12. olivier lefebvre dit :

    Si le plat au restaurant est dégueulasse, appel le serveur et demande qu’on le change ou alors ne paye pas.

    Si on me fait une coupe de cheveux avec un bol sur le crane, je ne vais pas me laisser faire.

    Si j’achète une TV couleur et une fois chez moi, elle est en noir et blanc, je la rapporte au magasin.

    Ancien Franc ? C’était du Franc, pas de l’ancien Franc…

  13. calaggan dit :

    Oui pas mal, disons que c’est toujours pareil, lui à une idéologie et peut se permettre par sa compétence de la mettre en exergue, il va quand même tâter de la Zonzon. Je pense sincèrement qu’il a raison sur presque tout, seulement voila, comme tout ceux qui dénoncent, il ne propose rien de bien précis comme méthode pour rémunérer assez les auteurs et diffuser largement l’infos.

    Après le piratage, il y a ceux qui connaissent suffisamment pour rien raquer et les autres qui oscille entre achat et piratage et ils sont nombreux, autour de ça, on trouve les lobbys de tout ordre, qui se gava à mort, le gouvernement et chacun à son niveau essaye de profiter au maximum.

  14. mini dit :

    La cerise sur le gâteau, c’est qu’ils portent tous des armes au nom du second amendement, qui doit permettre de résister à l’oppression.
    Or, cet homme prétend être oppressé et tyrannisé par des lois injustes, mais n’a bien entendu pas fait usage d’arme ou de violence pour résister à son arrestation. Famille en otage peut-être ?

  15. mini dit :

    Elle se déplie sur l’article …

  16. mini dit :

    Mais non, le pire, c’est qu’ils ne s’écroulent pas …. ils pompent.

  17. mini dit :

    Ta bouffe, tu peux la préparer chez toi et te faire plaisir au restaurant de temps en temps.
    Le contenu culturel, les films, la musique, en général ce n’est pas le lambda qui les crée dans son garage. Pourtant il y a aussi un besoin de consommation.

  18. mini dit :

    Exception culturelle + taxes à gogo => échec de ton idée.

  19. Jon dit :

    Non, il n’y a pas de “besoin” de consommation… On peut très bien survivre sans. Il y a une envie, mais pas un besoin. C’est superficiel, on peut s’en passer. Si on en veut, on paye ou on trouve autre chose.
    Après ce sera quoi ? Ah, le nouvel itruc de pomme est super bien, j’en ai besoin, je peux pas me l’acheter, je le pique en magasin et c’est normal ?

  20. TZ dit :

    Sa lettre résume bien le malaise d’un grand nombre de citoyens quant aux lois liberticides votées par nos gouvernements, tout ça pour protéger une industrie bien incapable de se renouveler.

    Pour ma part, la solution est simple : boycott total des films et musiques récents. Pas d’achat, pas de téléchargement, pas de promotion.

  21. munkycool dit :

    ça c’était le prix dans les années 80 :p

  22. Tonio dit :

    énéfé, il y en a une qui se déroule par dessus l’article et c’est pas super cool. M’enfin je ne l’ai vu qu’une fois pour l’instant.

  23. Mouais pas très convaincante sa lettre… C’est haineux et mal argumenté… Bof !

  24. Marko dit :

    Bon, le pb qui se repose ici, c’est que le coiffeur, quand il te coupe les cheveux, il dépense de son temps et ne coupe pas les cheveux d’un autre. Sans parler que tu uses sont matériel, qu’il va falloir qu’il balaie, etc. Tu représentes donc une perte d’argent semi direct.

    Au restaurant, la bouffe que tu consommes, le restaurateur a acheté la matière première. Donc tu représentes une perte d’argent directe.

    Donc dans ces exemples, le vol n’est pas de même ordre qu’avec le piratage, où ce ne sont même pas les ayant droits qui fournissent la bande passante.

    Bon, cela dit, démontrer que les exemples que tu cites ne sont pas utilisables pour démontrer que le piratage c’est mal ne démontre pas pour autant que le piratage c’est bien.

    D’ailleurs, malheureusement, le piratage n’est ni tout blanc ni tout noir… Mais ici, je voulais juste “démonter” l’argument. :)

  25. Chez Mat dit :

    Je pense qu’il faut raisonner un peu différemment.. Déjà, sauf à télécharger des screeners pourris qui n’ont aucun intérêt, il est compliqué de télécharger une version “propre” au moment de la sortie du film au ciné..
    Et deuxièmement, quand je télécharge un film, ce n’est pas un manque à gagner car je ne l’aurais pas acheté de toute manière! Soit j’achète le film parceque je veux vraiment le voir ou le re-voir, soit j’attends de l’avoir à pas cher (soldes / promos). Donc de mon coté zéro manque à gagner pour les pauvres majors!
    Pour la musique, c’est un peu pareil. Pour les artistes que j’apprécie, j’achète le CD à sa sortie. Le DL permet de découvrir d’autres artistes qui deviennent à leur tour des artistes que j’apprécie.. Et pour lesquels je vais acheter les CD. Un genre de cercle vertueux en somme!!
    :-)

  26. Bijuus dit :

    Je n’ai rien d’autre à rajouter sur ce qu’il dit des grandes entreprises et des lois, c’est incontestable !

  27. olivier lefebvre dit :

    Bah oui, l’ancien Franc date de l’époque de ma grand mère ^^

  28. olivier lefebvre dit :

    oui ^^

  29. I am not a number! dit :

    En 1980 c’était déjà le nouveau Franc.

  30. olivier lefebvre dit :

    Oui, c’est bien ce que je disais. J’ai 45 ans et l’ancien Franc date de l’époque de ma grand mère ^^

  31. GutsBlack dit :

    Un film est rentabilisé sur sa sortie au cinéma la plupart du temps, viens ensuite la sortie DVD/Bluray, sans compter les goodies autour du film. Bref tout ça est bien trop cher, ils peuvent déjà commencer à baisser le cachet des acteurs pour commencer.

  32. Thierry dit :

    C’est un peu facile de dire “c’est trop cher, il n’y a pas de qualité donc je pirate”. Si on suit ce raisonnement, on se met à voler tout ce qui est trop cher sous prétexte que ça n’apporte par une satisfaction égale à son prix…

    Je suis un grand téléchargeur et un grand irrespectueux du copyright, mais je ne me ment pas, je sais bien que si j’agis ainsi c’est tout simplement parce que je ne veux pas payer pour le volume que je consomme, ça me coûterai trop cher.

    Je pirate parce que c’est facile, et si je pouvais pirater de l’essence (exemple à la con de produit qui deviens de plus en plus cher) de la même manière je le ferai aussi !

    En revanche, ce qui est vrai, c’est que les ayant droit devraient probablement réfléchir un peu plus à des modèles qui leur permettraient d’intéresser ceux qui téléchargent illégalement.

    Depuis l’arrivé des plateformes comme Deezer ou Spotify, je ne télécharge plus de musique illégalement. Si la même chose existait pour le cinéma à des tarifs intéressant, je ne téléchargerai plus illégalement des films ou des séries.

    Sur le non respect de la vie privée, je suis plutôt d’accord quand même. Les gouvernements commencent à légiférer dans tout les sens pour traquer les méchants pirates, supprimant ou réduisant quelques libertés au passage, alors qu’il y a certainement des problèmes plus important à régler. Il y a de vrais pauvres dans tout les pays, des pauvres gens que les gouvernements devraient aider, mais ceux là ne peuvent acheter personne….

  33. Thierry dit :

    C’est facile de faire la distinction entre soit et “les gens”.
    http://xkcd.com/610/

  34. levieuxtoby dit :

    C’est profondément américain comme raisonnement (c’est pas péjoratif, c’est juste un constat). La culture anti-étatique est vraiment très forte. Au final, c’est presque un manifeste anarchiste sa lettre…

  35. francis dtccbon dit :

    On voit bien que ce n’est pas un écrivain , et que son argumentation tourne en rond.

    On sait tous que le piratage est illégal , mais il est vrai aussi que les moyens la méthode et la sanction mis en place aux états unis pour éradiquer ce phénomène est aberrante.

    Maladroitement ,Greg Cherwonik dénonce une justice à deux vitesses. La justice allant toujours dans le sens du lobbying industriel plutôt que dans la protection du peuple.

    Le piratage n’est qu’une démonstration de cette évolution de la justice américaine. Et est tellement peut masquée qu’elle en devient choquante pour le grand publique.

    Hélas , de trop nombreuses activités sont légiférées ainsi , il suffit d’évoquer le monde bancaire , de l’agriculture , pharmaceutique , énergétique , etc … Pour comprendre le dégoût de Greg Cherwonik.

    Il est à la fois indéfendable , et en même temps je ne peux me résoudre a le trouver antipathique.

  36. juks dit :

    mais bien sur, il n’y a pas de besoin à la culture, retourne vivre dans une grotte. T’as lu aucun livre à l’école donc ? la culture est un droit, cultive toi abruti

  37. Totolef dit :

    Je suis d’accord avec lui plusieurs point. Sauf un. Sans smartphone je ne pourrais m’ouvrir l’esprit sur toute ces choses. Il est vieux et à un vue clair sur le problème des ayant droit mais je pense pas qu’il sache qu’aujourd’hui. Le meilleur moyen d’informer les gens c’est internet. Autant les vieux chez eux que les jeunes sur leurs smartphone.

  38. gaillard dit :

    jamais entendu parler de cette team bidon

  39. Dalz dit :

    Tu devrais préciser d’ailleurs qu’il s’agit de “ta” traduction.
    Sur le fond y’a deux points qui sont évoqués qui me paraissent nécessaire de rappeler :
    1. Les biens informationnels ont des caractéristiques fondamentalement différentes des biens tangibles : http://www.cerna.ensmp.fr/Documents/MG-IntelligenceEco-01.pdf entre autre le fait d’être copiable pour pas un rond, de pas être consommé par l’usage… Ce qui les rends inadaptés à une comparaison avec des produits dit traditionnels
    2. Néanmoins il nécessite un travail de titan à produire, et donc sont par définition fragile.

    Par contre, si je suis effectivement très proche de Swartz et de la diffusion gratuite, illimité et pour tous du savoir et des œuvres publiques et classiques, il n’en reste pas moins que :
    1. le dernier Iron Man (mettez le titre que vous voulez) n’est pas dans ces catégories (une interview d’Astier est, je trouve pertinente là dessus)!
    2. les prix sont prohibitifs compte tenu de la rentabilité record de cette industrie (pas la musique qui a du mal et ponctionne les nouveaux acteurs) et de la difficulté d’accès au cinéma…

    En bref, si, par constitution (bien informationnel, tout ça), le piratage est logique, il n’en reste pas moins que l’industrialiser et proposer des “HD” “illégaux” (j’insiste sur les guillemet) ça ne fait pas sens. C’est du divertissement, un truc regardable diffusé “gratuitement” serait une super solution, mais bon, les industries sont “idiotes”…

    En revanche, je préfèrerai lire la lettre d’Aaron sur sa vision, qui elle, me parait au combien plus défendable et nécessaire.

    Il n’en reste que son point de vue sur l’état policier et aux bottes des corporations semble flippant, et en plus pertinent (regarder chez nous… Une agression sexuelle est presque autant puni qu’une violation de copyright (en peine maximum) il me semble).

  40. Pepper dit :

    la liberté d’expression est aussi un carte illégal dans certain pays..
    donc qu’est-ce qui est illégal en soit et envers quoi et qui?

    Je sais une bonne chose, sans cette homme et parmi tant d’autre.

    Le
    libre échange, la reconnaissance, la communauté, ne serrais
    probablement pas de ce monde virtuelle. Je ne suis pas une personne qui
    croit ce qu’ont dit, mais plus tôt ce qu’ont fait et pour ça je dit
    chapeaux.

  41. cendrieR dit :

    En ce moment ils sont à cran là-dessus. Il fait surement ça pour entretenir le buzz.

  42. Quentin SILVESTRE dit :

    La culture superficielle… Cet argument est d’une insondable bêtise. Sans culture il n’y a tout simplement rien. La culture est la base de l’empathie, de la réflexion et de l’esprit critique. Pour qu’une démocratie soit, ne serait-ce qu’un tantinet, viable, cela sous entend des citoyens cultivés et qui ont appris à réfléchir.

    Si la culture n’était pas si essentielle, crois-tu rééllement que le gouvernement financerai des bibliothèque publique gratos ? Que les arts/musées/etc recevraient autant de financements ? Il n’y a quasiment rien de plus important que la culture. Même la bouffe et l’eau sont plus accessibles dans des pays cultivés, puisque cette valeur essentielle entraine le développement économique et moral d’un pays !

    (bon je suis un peu véhément, je sais. Je ne t’attaque pas toi, mais le dédain de la culture. Pauvre culture qui commence à se faire tuer par une industrialisation et des objectifs de profitabilité qui vont avec…)

  43. Axel Rcd dit :

    Avant les gens se passer les livres les films ect
    seule l’échelle à changer ses dernières années et la proportion de la peine encourue est juste inacceptable.

    J’aime particulièrement la musique je suis un gros consommateur ( je dl beaucoup mais aussi un gros acheteur chacun ses passions. L’homme passionné aime acheter ne vous inquiétez pas pour ça.

    Puis il y a toute cette culture du copyright et du dématérialisé qui a été mis en place par nos politiques avec l’aval des majors qui est inacceptable.

    Copiright, drm, ne pas pouvoir prêter son blueray, les exemples foisonnent et ils sont complètement ahurissant.Pourquoi je l’accepterais je ?

  44. Syd Barrett dit :

    Surtout par rapport au prix sortie d’usine ^^

  45. Syd Barrett dit :

    Faut pas avoir le malheur de passe sur la pub pigeot non plus lol
    Par contre, bonne nouvelle pour toi Korben, avec l’anti-pub de Free activé, on voit les pubs quand même

  46. mad_mowgli dit :

    Oh non je meurs! La culture superficiel? Haha tiens débranche ta PS3 demain et ne fais QUE des choses “utiles” en gros boire et manger. Bah on se ferait bien chier… Y’a que les paysans la tête dans le tracteur qui pense comme toi, et heureusement…

  47. Zeko dit :

    Pourquoi ton papa est un terroriste ? ( Dixit l’homme qui tien une arme d’assaut entre les mains…)

    Dieu bénisse l’Amérique !!!

  48. dit :

    Idem depuis Deezer je ne pirate plus de musique, et ce que j’apprécie encore plus ce sont les artistes qui laissent au consommateur le choix de fixer leur prix. C’est simple, rapide d’accès, on est assuré d’avoir du .flac ou à la rigueur de l’mp3 en 320kb/s et notre argent va directement dans le poche de l’artiste.
    En film il n’existe rien, alors certes il y a canal+ mais il faut toujours attendre 2 ou 3 mois pour voir un film récent. Les sites de VOD c’est du grand foutage de gueule, 5€ pour un film SD que l’on est OBLIGE de voir dans les 48h…
    Bref les .avi et .mkv c’est toujours d’actualité pour moi !

  49. On se fait enfler c'est tout dit :

    Pas forcement, en 2002 j’allais au cinema Apollo à Nantes pour 2€ et encore c’était 10 franc un peu avant. Bien sur il y avait un léger décalage par rapport aux dates de sorties mais ça ne me serait pas venu à l’idée de pirater un film pour économiser 2€ à cette époque pas si lointaine. Et le cinema était toujours rempli.

  50. Thierry dit :

    En effet j’aime beaucoup les artistes qui me laissent le choix du prix. D’ailleurs je crois que j’ai toujours payé pour obtenir les chansons de ces artistes. Et comme tu le souligne, on a souvent accès à des formats de très bonne qualité et sans DRM.

  51. Roger Miot dit :

    Crime ? Il a tué Virgin LOL

  52. shawana dit :

    hello , non mais mort de rire ,le gars y decouvre les etats-unis et son fonctionnement!! :D
    je suis sûr qu’il comprend meme pas pourquoi il y a eu le 11 septembre…meme si il nous en donne la justification dans son speech à 2 balles.
    sans rire^^

  53. Djaron dit :

    peut importe ce que l’on peut penser de sona rgumentation, sa sincérité ou sa légitimité… pour moi le probleme il est ailleurs:

    c’est cette notion de victime, de qualification de terrorisme, de juridiction federale et d’appellation de crime

    mettre su run pied d’égalité (au niveau de la loi, de la gravité et des peines encourues) un téléchargement OU une mise à disposition de film/musique avec, je sais pas, une attaque a main armée, un coup et blessure ou (osons la corde sensible, aussi lourde qu’un point godwin) l’attouchement sur mineur… cela me choque !

    d’une part c’est ridicule, et c’est un manque de respect envers les victimes de VRAIS crimes (comme ceux cités). je n’arrive pas à attribuer un préjudice équivalent aux acteurs/realisateurs/producteurs qui ont vu un dvd ne pas etre vendu avec des gens victimes de réels CRIMES (et pas de délits)

    et surtout monter ça à un niveau fédéral.. serieux, ensuite c’ets quoi ? on envois le swat et l’armée ?
    bientot fabriquer une bombe artisanale et faire joujou avec sera moins mal perçu que copier du divertissement (j’ai volontairement pas utilisé le mot culture)
    et traiter quelqu’un de “terroriste” pour ca, serieux… pensez aux victimes de VRAIS attentats

    bref il faudrait remettre les choses à leur reelle place sur l’echelle de valeur… ou alors changer de loisir (et je m’abstiendrai là d’un sarcasme supplémentaire au risque de devenir aussi nauséeux que cette mafia du showbizz)

  54. Tevlar dit :

    Ce que je veux dire c’est qu’il parle de la dérive du Patriot Act comme si c’était un text philanthrope et utile à la base. Le texte en lui-même est une dérive des lois américaines… Une magnifique dérive. Il abolit toute notion de vie privée au nom de la recherche du terrorisme. De prime abord on est tenté de se dire que c’est bien, c’est normal, il faut engager tous les moyens possibles permettant d’appréhender des criminels.

    Le souci dans ces textes (et c’est exactement la même merde chez nous) c’est la terminologie. Qu’est-ce qu’un terroriste ? À partir de quand on détermine qu’une personne est terroriste ? Qui peut décider de ça ?

    Voilà comme on instaure gentiment une dictature.

  55. ARH dit :

    Alexandre Astier sur le piratage : “Si j’achète du pain merdique, je le paye. Je me rends compte qu’il est
    merdique APRÈS. Je n’en vole pas un bout pour vérifier.” résume ton très bien mon avis sur la question.

A gagner – Des codes abonnement pour F-Secure Key

bigstock

Aujourd'hui je vous propose de gagner des codes pour des abonnements d'un an pour Key, le gestionnaire de mot de passe de F-Secure.

Si vous êtes adeptes des ouvertures de comptes en ligne à tout-va, ce petit soft peut vous être d'une grande utilité, voir pour ceux qui décideraient de renforcer tous leurs mots de passe en cours d'utilisation.

Avec Key vous pouvez stocker tous vos mots de passe et y accéder facilement, sur n'importe quel appareils, desktop ou mobile et même générer des mots de passe renforcés et uniques chaque fois que vous en avez besoin.

Pratique pour ceux qui ont tendance à aller au plus vite en mettant la date de naissance du dernier né ;)

Pour jouer ça se passe tranquillou avec Kontest:

Toutes les fonctionnalités de Key sont listées ici

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Rejoignez les 57008 korbenautes
et réveillez le bidouilleur qui est en vous
abonnez-vous en savoir plus
"Vous aimez bidouiller ?" Oui j'adore l'informatique et la technologie
Suivez Korben Un jour ça vous sauvera la vie.. Ou celle d'un(e) ami(e)
  • Rejoignez les 57007 bidouilleurs de la grande famille des Korbenautes
    «Je considère que votre email est aussi important que le mien.»
    Korben
  • Les Derniers Articles du Blog

  • Inscrivez vous aux bon plans

  •  
  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    <Guest0394> J'ai un gros problème, il faudrait que j'arrive à retrouver un mot de passe...
    <MarioMario> C'est-à-dire?
    <Guest0394> Ben, l'ordinateur avait retenu le mot de passe du contrôle parental, et puis j'ai fais un nettoyage sans enlever le "supprimer les mots de passe". Du coup, j'ai plus le mot de passe...
    <MarioMario> C'est bien le mot de passe du contrôle parental?
    <Guest0394> Euh... Oui, pourquoi?
    <MarioMario> Alors demande à tes enfants.

    -- http://danstonchat.com/12705.html
  • Un boitier externe pour booter des ISO à

    gogo sans se prendre la tête

    Il s'agit d'un boitier externe pour disque dur 2,5" fabriqué par la société Zalman, qui a la particularité d'avoir un petit écran de contrôle et qui permet de choisir l'ISO sur laquelle vous souhaitez booter...lire la suite

    Microsoft récupère vos clés de chiffrement.

    Voici comment les en empêcher

    Si vous avez acheté un appareil sous Windows 10 équipé d'une puce qui chiffre par défaut le disque, ne vous pensez pas en sécurité pour autant : La clé de récupération qui vous permet de déchiffrer vos données...lire la suite

    En ce moment dans l'univers "Raspberry Pi"

    Voir tous les articles »