Sophie, la fille d'Eric Schmidt a accompagné son père lors d'un voyage en Corée du Nord.

Les Nord Coréens ordinaires vivent dans une bulle complètement fermée, sans aucune référence au monde réel. Je ne peux ressentir rien d'autre que de la sympathie pour eux. Ce que j'en déduis c'est qu'on enseigne aux Nord Coréens qu'ils sont très chanceux d'être en Corée du Nord, donc pourquoi s'en iraient-ils ? Ils sont otages dans leur propre pays sans même en avoir conscience. De plus, l'obscurantisme dont font preuve les fonctionnaires du pays, qui sont à la base de son économie, ne fait que renforcer le contrôle de l'État.

La meilleure description qui me vient à l'esprit c'est que la Corée du Nord est comme le Truman Show à l'échelle d'un pays.

Elle nous raconte tout ça sur son blog et je vous invite a lire ce qu'elle a ressenti et vu là-bas. D'ailleurs, il y a un passage sur sa visite d'une e-bibliothèque, à la pointe de l'accès Internet du pays, où ...

...se trouvent 90 bureaux, tous occupés. Seul problème : Les gens ne font rien. Quelques uns scrollent ou cliquent, mais les autres restent figés. Encore plus intrigant : Lorsque notre groupe, qui faisait du bruit, avec les médias à sa suite, a traversé l'allée, aucun d'entre eux n'a levé le nez de son bureau. Personne n'a tourné la tête, personne n'a regardé, personne n'a réagi aux stimulus. Ils auraient tout aussi bien pu être des mannequins. (...)

Étaient-ils de vrais étudiants ? Nos hôtes pensaient-ils vraiment que nous goberions ça ? Et ce que ça leur importait vraiment ? Une fois notre petit tour fini, peut être ont-ils tout démonté et chacun est rentré chez soi.

DSC 0168 La Corée de Sophie

Le reste est à lire ici.

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin