Capture 33 LeakID   La solution anti direct download


Aujourd'hui, je vais vous parler d'une société baptisée LeakID.

Le coeur de métier de cette boite c'est d'aider les ayants droits à distribuer leur musique (et autre contenus) sur le net mais aussi à lutter contre le piratage des oeuvres . Crée en septembre 2007 par Hervé Lemaire, ancien de  FunRadio, Virgin et EMI, la société a fait développer en 2008 par la boite Canapé Rouge, une première version de son outil LeakID.

Comme vous le savez tous, le direct download et le streaming pratiqué via des services comme MegaVideo / Rapidshare est complétement indétectable par les agents Smith Hadopiste. LeakID part de se constat et propose à ses clients de détecter sur quels sites se retrouvent les CD-Rip et de réclamer de manière automatique la suppression de ces liens.

Mon objectif avec cet article, est de vous présenter ce système en restant neutre (au possible).

Développé en PHP sur Symfony, LeakID effectue un gros travail de scans de sites, 24h sur 24... A la fois les moteurs de recherche comme Google ou Yahoo mais aussi un petit milliers de blogs et de forums qui diffusent ce genre de liens. Tout ceci bien évidemment à leur insu. LeakID récolte donc plus de 200 000 nouveaux liens par jour pointant vers plus de 80 sites de direct downloads.

Les clients qui sont (ou ont été) l'ALPA, Canal plus, Disney, EMI, Gaumont, Microsoft, SCPP, SELL, Sevensept, Sony, TF1, Universal, Wagram et la Warner ont ensuite accès à une jolie petite interface qui leur permet de gérer tout cela et d'avoir des stats.

Voici quelques captures écrans qu'un lecteur m'a envoyé. Je ne sais pas de quand elles datent donc l'outil a peut être évolué depuis.

Sur cet écran, les clients peuvent visualiser leurs "campagnes" et leur état actuel :

Capture 29 LeakID   La solution anti direct download

Une campagne est caractérisée en autre par des mots clés qui sont utilisés pour trouver les liens illégaux. Cela peut être le titre d'un film ou d'un album. Ensuite, en visualisant le détail de la campagne, le client de LeakID peut savoir exactement quels sont les sites qui diffusent des liens vers des fichiers les concernant.

Capture 30 LeakID   La solution anti direct download

Ainsi, ils peuvent programmer des envois d'emails automatique aux sites d'hébergement de fichier pour leur demander de retirer les fichiers soumis au copyright. Ces même liens seront ensuite rescannés pour voir si ils sont été correctement supprimés.

Capture 31 LeakID   La solution anti direct download

Et bien sûr les stats, histoire de montrer que cela revient à vider la mer avec une petite cuillère :-)

Capture 32 LeakID   La solution anti direct download

Bon, je vous avoue qu'au début, sans me renseigner, je me suis dit, c'est quoi encore cette merde. Ils vont nous refaire le coup de Retspan mais finalement non... Hervé Lemaire a l'air de plutôt bien connaitre son sujet, ce qui l'a poussé à développer une solution intelligente qui gère l'envoi d'abuse automatique et qui n'essaye pas de mettre les gens en prison ou de faire fermer les sites en question (ce qui ne serait d'ailleurs plus très bon pour son business). On va dire que c'est de bonne guerre.

Certains diront que scanner un site et en extraitre des données sans l'autorisation de son propriétaire est clairement illégale...  Je n'en sais trop rien mais ce qui est sûr c'est que même ce système a ses faiblesses. En effet, il suffit de mettre en place un outil de stats pour voir qui se connecte sur son serveur, et si il s'agit de serveurs externes (genre kimsufi, dedibox ou autre), qui ne sont clairement pas des internautes, il suffit de les bloquer via un petit firewall.

Ensuite pour l'internaute qui télécharge des films ou de la musique, cela ne va clairement pas changer sa vie. Au pire, il aura 24h pour choper les dernières releases sur son site de rips préférés avant que les liens ne soient déclarés morts...

En tout cas, si vous connaissez d'autres solutions similaires, n'hésitez pas à nous faire partager votre retour d'expérience.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin