Loppsi, le projet de loi soutenu par les pédophiles et vivement critiqué par les associations lutte contre la pédophilie, vient d'obtenir un vote favorable au Sénat.

Loin de moi l'idée de lancer un paralogisme sur les préférences des sénateurs et députés, mais ce qui est sûr, c'est qu'avec cet article 4 qui autorise la censure de sites internet sans contrôle du juge et sans possibilité de recours ou même de simple vérification, on va bien rigoler.

La lutte contre la pédophilie est un bon cheval de troie pour qu'ensuite d'autres lois ou amendements autorisent le blocage d'autres types de sites...

Wikipédia se fera une nouvelle fois censurer pour cette fameuse pochette de Scorpions... Puis viendra le tour de sites de jeux en ligne suite aux caca nerveux de l'ARJEL... Ensuite, ce seront les hébergeurs de fichiers tels que Megaupload qui se verront refuser la France... Pour terminer par tous les sites gênants pour les politiques comme Wikileaks par exemple !

D'ailleurs, en fidèle supporter de Frédéric Lefebvre, je me devais de dénoncer quelques sites hautement pédophiles ! Je pense bien sûr à Wikipédia mais aussi au site de la fédération française de naturisme, à AuFeminin.com bourré d'images trash, voir même de grands journaux nationaux qui vont au delà du supportable.

Cette situation n'est plus tolérable et j'implore Mr Fritz d'agir vite plutôt que nous raconter des bobards au sujet des téléphones portables.

Mais ne vous y trompez pas, car d'autres ont bien compris que cette censure allait sauver leur salaire...  La loppsi et surtout cette porte ouverte au filtrage attire les charognards comme de la viande de Casimir pourrie au soleil... Je parle bien sûr du CSA (Conseil Satanique de l'Audiovisuel) qui reprend vie après qu'un scientifique ai extrait d'un moustique fossilisé dans l'ambre, de l'ADN des membres de ce conseil. Je les croyais disparus à jamais depuis le loft en 2001 mais il faut croire que comme les tortues Luth, le CSA a traversé les âges avec courage.

Sortant du silence tel un virus de grippe espagnole des glaces du Pôle Nord, le CSA a donc décidé qu'Internet c'était leur rayon ! Tu m'étonnes ! Avec un beau site en flash, bourré d'iframes, c'est clair que c'est de leur niveau ! Et comme si c'était encore Noël au pays du Mordor, ils souhaitent bien sûr pouvoir censurer tous les sites non labellisés, diffusant de la vidéo.

Mouahahaha ! Accroche toi à ton cheveu, Michel parce que la liste va être longue !

Tout ça pour dire que Loppsi donne des ailes aux mini-Ben-Ali qui tiennent le pouvoir actuellement et qu'il va falloir vraiment se battre pour que notre internet ne devienne pas un 3615 TF1 à 30€ par mois.

Je pense qu'on peut y arriver sans s'immoler mais va falloir que chacun y mette du sien ! A commencer à l'OCLCTIC qui sera je pense le seul maillon intelligent de la chaine, et qui je l'espère pourra éviter les abus de cette blacklist magique qui arrive à toute vitesse sur notre Internet.

D'ailleurs, j'espère aussi de tout coeur que si des abus sont constatés (comme par exemple le blocage de mon si beau et si magnifique site), une petite fuite de cette blacklist ira directement dans la boite mail de Julian Assange. Oui, je fais partie de ces gens qui pensent que les policiers ont une âme et ne sont pas des robots-tasers dénués de toute humanité.

Mes amis, surfer libre ou être débranché... Cette année, vous devrez faire un choix !