Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech

Go Top

Virtualx86 – Une machine virtuelle dans votre navigateur

Virtualx86 – Une machine virtuelle dans votre navigateur

Si vous vous intéressez un peu à la virtualisation, voici un petit joujou qui va vous plaire. Virtualx86 est un outil développé en JavaScript qui émule une architecture complète x86 avec CPU de type Pentium 1, un bus ISA, un contrôleur disquette, clavier, VGA, IDE, PCI...etc., etc.

v86 emulates an x86-compatible CPU and hardware. Here's a list of emulated hardware:

  • An x86 compatible CPU. The instruction set is around Pentium 1 level. Some features are missing, more specifically:
    • Task gates, far calls in protected mode
    • 16 bit protected mode features and Virtual 8086 mode
    • Single stepping
    • MMX, SSE
    • A bunch of FPU instructions, FPU exceptions
    • Some other exceptions
  • A floating point unit (FPU). Calculations are done with JavaScript's double precision numbers (64 bit), so they are not as precise as calculations on a real FPU (80 bit).
  • An ISA bus.
  • A floppy disk controller (8272A).
  • A DMA (direct memory access) controller, currently only used by the FDC.
  • An 8042 Keyboard Controller, PS2. With mouse support.
  • An 8254 Programmable Interval Timer (PIT).
  • An 8259 Programmable Interrupt Controller (PIC).
  • À CMOS Real Time Clock (RTC).
  • A VGA controller with SVGA support and Bochs VBE Extensions. This includes support for large resolutions.
  • À PCI bus. This one is partly incomplete and not used by every device.
  • An IDE disk controller.

Le projet est open source (licence BSD) et vous pourrez faire tourner dans votre navigateur des petits Linux, FreeDOS, KolibriOS, OpenBSD ou encore Windows dans ses premières versions.

kolibrios 650x672 Virtualx86   Une machine virtuelle dans votre navigateur

Il y a une version démo en ligne si vous souhaitez tester Virtualx86. Plusieurs images sont disponibles, mais vous pouvez aussi importer vos propres images disque histoire d'émuler un truc rapidement.

À tester pour s'amuser.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Savoir jusqu’où aller trop loin

Savoir jusqu’où aller trop loin

Vous avez surement eu écho de cette blogueuse qui s'est pris 2500 € d'amende pour une simple critique du restaurant Il Giardino au Cap Ferret. Dans cette critique, rien de bien violent. Elle raconte juste une mauvaise expérience. C'est son avis, sa liberté d'expression et même si ça ne fait pas plaisir au restaurateur, on reste loin de la diffamation. Mais bon, que voulez-vous ? Elle est bien référencé, n'a pas pris d'avocat et les juges sont ce qu'ils sont... Du coup, elle a été condamnée à lâcher du pognon et a retiré sa critique.

Le truc avec les procès, c'est qu'ils ne sont jamais bons... Pas bon pour le blogueur attaqué, car il s'en prend plein la gueule en frais de justice, en tracasserie, et sa liberté d'expression est atteinte... et pas bon non plus pour la société qui attaque, car elle est alors victime de l'effet flamby. Tout le monde y perd...

Quand le risque d'exposition publique (et donc de bad buzz) n'est pas totalement verrouillé, je déconseille vivement le passage par la case justice. Dans le cas du restaurant Il Giardino, j'aurai été la propriétaire, j'aurai ravalé le peu de dignité qu'il me reste, j'aurai amélioré mon service en fonction des critiques, et surtout j'aurai pris contact avec la blogueuse pour l'inviter à mes frais tester une nouvelle fois le restaurant. Elle aurait surement révisé son jugement si l'expérience renouvelée avait été bonne.

Bref, tout ceci est regrettable, mais c'est l'occasion pour moi de me souvenir de quelques menaces que j'ai eue au cours de mes années de blogging... Tout ceci, y compris les captures est vrai.

---------

Expérience n°1 - Le taré

Lui, c'est l'internaute haineux. Je ne le connais pas, il ne me connait pas, mais il me déteste. Il m’envoie des emails d'insultes anonymes et menace de me trainer en justice, car il est convaincu que je passe mon temps à pirater son PC, à l'insulter ou je ne sais quoi. Au début, j'ai tenté de discuter (T'es qui, tu veux quoi ?) puis finalement, j'ai préféré lâcher l'affaire en attendant que son avocat fictif me convoque.

gogol Savoir jusquoù aller trop loin

Expérience n°2 - L'escroc

Alors lui, ou plutôt eux, car j'ai eu le coup à plusieurs reprises, il font des sites internet statiques pour des fortunes ou ils vendent du matos de mauvaise qualité, sans parler du SAV. Les internautes les critiquent sur mon forum, car ils ont eu une mauvaise expérience et bien sûr, ça ressort sur Google quand on tape le nom de leur société. Parfois, ce sont des gens qui font du business sans même avoir créé de société et bien sûr, ils menacent de sortir leur avocat (mais sans envoyer de courrier) et exigent qu'on retire le sujet sur le forum. Ceux-là, je leur tiens tête... Je leur dis grosso modo : "Vazy envoie ton avocat". On discute, le ton monte vite puis je leur fais comprendre à demi-mot et poliment que leur souci de visibilité sur le net risque de s'empirer s'ils me chauffent trop les oreilles. Ils comprennent vite qu'ils jouent avec le feu et lâchent le morceau.

loul Savoir jusquoù aller trop loin

Expérience n°3 - Google le tout puissant

Google, ce ne sont pas des humains. Ce sont des robots fils de pute. Ils menacent de manière automatique de couper un compte Adsense par ci ou de shooter un référencement par là si on n'obéit par à leurs exigences. Pour un article sur fond de Pedobear, j'ai reçu une alerte "Pédophilie". Pour une photo de sein sur le forum, j'ai reçu une alerte "Pornographie". Et dernièrement, pour un article expliquant comment télécharger une vidéo Youtube, j'ai reçu une alerte "Violation des conditions générales des produits Google". C'est suite à ça que j'ai préféré leur dire "fuck" et clôturer mon compte Adsense chez eux. Google est utilisé par 98% des internautes, et Google a véritablement un pouvoir de vie ou de mort sur les sites qu'il référence. Il est donc vital de soutenir les moteurs alternatifs pour diluer un peu de leur toute-puissance...

google Savoir jusquoù aller trop loin

Expérience n°4 - La grosse boite

Eux, ils ne rigolent pas. Ils envoient direct la lettre d'avocat. J'ai eu le cas plusieurs fois et la dernière, c'était sérieux. Un internaute avait posté des contenus type secrets industriels sur le forum. Je les ai retirés de moi-même, car c'était peine perdue. Ces contenus avaient été volés et n'étaient de toute façon pas intéressants ni importants. Je vous rassure, on était loin des documents de Snowden, et il n'y avait pas de quoi mener une croisade.

Expérience n°5 - La garde à vue

La pire expérience de ma vie. Suite à un article que j'ai posté sur un piratage, j'ai été convoqué sous un faux prétexte par la police qui m'a interrogé pendant 2 jours (dont environ 9h de GAV). Perquisition, matos décortiqué, mêmes questions dans tous les sens...etc. N'étant pas l'auteur du hack, je ne leur ai pas été très utile, mais ils ont quand même bien joué de pression pour remonter jusqu'à l'auteur (dont j'ignorais l'identité, car j'avais été contacté de manière anonyme). Plusieurs années après, je n'ai toujours pas digéré cet épisode. Ce que ça a changé maintenant, c'est que quand on me contacte pour un hack ou une faille découverte dans un service, j'explique que je ne peux pas en parler, car je ne suis pas journaliste et que je ne peux pas protéger mes sources. Donc je passe mon tour SAUF si le risque en vaut la chandelle, car j'estime que c'est vraiment important. N'importe quel procureur pouvant décider de me passer au hachoir quand ça lui chante, et ne pouvant pas y faire grand-chose, je préfère faire l'impasse sur quelques bons sujets.

----------

Voilà grosso modo les quelques expériences que j'ai eues depuis 10 ans. Elles ne sont pas nombreuses, ce n'est jamais allé très loin, mais c'est toujours désagréable. Je vous ai épargné les menaces de mort, de maraboutage (non c'est pas une blague) et de cassage de gueule que je reçois aussi de temps en temps et que ceux qui me suivent sur Twitter connaissent puisque je les partage avec eux. Au début, ça fait un peu froid dans le dos, puis après, je réalise qu'on est simplement sur Internet. Cet endroit merveilleux où des gens gentils et polis se transforment en ordures finies car leur maman n'est pas là pour les lire.

Quand on s'expose comme je le fais, qu'on donne son avis publiquement, qu'on critique ou qu'on dévoile des vérités, on s'expose toujours à la fureur des plus gros (souvent des sociétés). Il faut juste savoir tourner correctement ses phrases, poser les bonnes questions, exposer la vérité rien que la vérité et même si on est parfois énervé et qu'on a envie de lancer quelques noms d'oiseaux, il vaut mieux s'en amuser et faire quelques tournures poétiques qui seront tout aussi fleuries, mais moins grasses. Bref, comme dirait l'autre, il faut savoir jusqu'où aller trop loin, et parfois savoir plier sans jamais casser.

Photo

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Youtube censure une vidéo de Greenpeace dénonçant le partenariat entre LEGO et SHELL

Youtube censure une vidéo de Greenpeace dénonçant le partenariat entre LEGO et SHELL

Peut-être ne l'avez vous jamais remarqué, mais depuis 2011, le pétrolier Shell a un partenariat avec Lego pour faire la promo de la marque auprès de nos chères petites têtes blondes. L'objectif non avoué de ce partenariat est bien sûr de marquer l'esprit des plus jeunes avec la marque de la société, pour qu'une fois devenus adultes, ceux-ci associent Shell avec un souvenir positif.

shell1 650x390 Youtube censure une vidéo de Greenpeace dénonçant le partenariat entre LEGO et SHELL

C'est pour protester contre ce partenariat et en demander la fin que les militants de Greenpeace ont réalisé une vidéo magnifique tout en Lego. Cette vidéo sur fond de "Everything is awesome" tristoune (la BO du film LEGO) montre la destruction de l'Arctique par le pétrolier.

Et BIZARREMENT, la vidéo, initialement mise en ligne sur Youtube a disparu du site de Google. Bouuuuuh...

Si vous l'avez manqué, la voici :

Si ça vous dérange que vos enfants se fassent bourrer le crane par la société LEGO, mais que vous ne voulez pas les priver de ce jouet unique, remplacez simplement les briques de "marque" par des briques toutes simples. Et signez la pétition. Peut-être que face à la mobilisation des fans de LEGO, la société fera machine arrière et stoppera son partenariat avec Shell.

Plus d'infos ici.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Comment se débarrasser de 14 années de mauvaises habitudes ? #Amazon

Comment se débarrasser de 14 années de mauvaises habitudes ? #Amazon

J'assiste avec stupéfaction depuis quelques jours aux discussions entre pro et anti-Amazon et je ne peux m'empêcher de vous donner mon avis (héhé). Pour ceux qui n'auraient pas suivi, voici un petit résumé de la situation concernant Amazon.

  • 2000 - Arrivée d'Amazon sur le marché français.
  • 2001 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2002 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2003 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2004 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2005 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2006 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2007 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2008 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2009 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2010 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2011 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2012 - Aucune réaction ni véritable concurrence.
  • 2013 - Les supermarchés activent leurs lobbys. Les libraires tirent la langue.
  • Janvier 2014 - Création d'une loi anti-Amazon avec une interdiction des frais de port gratuits pour les livres.
  • 8 Juillet 2014 - La loi anti-Amazon entre en application.
  • 10 Juillet 2014 - Amazon met ses frais de ports à 0,01 € (et ça respecte la loi).
  • 11 Juillet 2014 - Rien n'a vraiment changé.

Amazon fait comme toutes les entreprises américaines, elle étouffe l'écosystème. Elle joue avec la fiscalité, exploite les travailleurs, propose une longue traine hallucinante, y compris en trichant un peu, mais surtout ce que fait Amazon, c'est donner à ses clients ce qu'ils veulent. Et c'est là son secret.

Amazon, c'est le confort absolu... Pas besoin de se déplacer, pas besoin de payer des frais de port, des commandes qui arrivent en 24h, un choix de taré et on peut même acheter ses slips en même temps que le dernier Dan Brown. On clique une fois et c'est commandé. On peut le faire sur son téléphone, et si on a un Kindle, on récupère son bouquin instantanément. Quelque chose ne vous convient pas ? Pas grave, suffit de renvoyer sa commande sans frais et sans prise de tête.

Comment rêver mieux ?

Amazon nous a rendus fainéants, pressés, exigeants. À côté de ça, nous acceptons de fermer les yeux sur les emplois payés au lance-pierre, sur les optimisations fiscales au Luxembourg, et sur les librairies qui ferment les unes après les autres. On se retrouve ici dans le même schéma qu'avec Google ou même des trucs comme Uber ou The Pirate Bay.

A quoi bon faire l'effort d'aller ailleurs quand on sait que c'est moins bien ailleurs ? Les gens recherchent un service de qualité, quitte à payer plus cher et malheureusement pour les libraires, la qualité ne se situe pas uniquement dans l'expertise et le sourire qu'ils peuvent apporter. Il y a aussi les délais d'obtention, le choix, la facilité de l'acte d'achat et l'écosystème autour (autres boutiques Amazon, Amazon MP3, Amazon eBooks, Amazon App Store...etc.).

Désolé de vous dire ça, mais ce n'est pas une loi qui changera 14 ans de paresse... La seule façon de faire décrocher un drogué, c'est de lui donner un produit de substitution et de l'aider. Et nous sommes drogués d'Amazon. Les sociétés comme Amazon peuvent tomber du jour au lendemain, mais pour cela, il faut qu'il y ait un ou plusieurs combattants en face. Actuellement, il n'y a personne. Même la FNAC a abandonné le combat...

Il ne faut donc pas s'étonner qu'Amazon dicte sa loi. Si au lieu de sanctionner et étouffer, les lois étaient faites pour aider, faciliter, booster les entreprises françaises, peut-être aurions-nous le choix, aujourd'hui, de commander ailleurs que sur Amazon.

Nous sommes majoritairement des consommateurs sans véritable volonté ni conscience, mais il n'y a pas que ça... Nous n'avons pas le choix. Je prends un exemple récent qui m'est arrivé il y a peu de temps et qui pourrait se rapprocher de nos expériences sur les livres et Amazon. J'avais besoin d'un composteur pour mon jardin. Premier réflexe, aller chez une de ces grandes surfaces spécialisées en jardinage... Je tombe sur un truc de merde vendu une fortune et qui ne correspondait pas à mes besoins. Et bien sûr, ils n'ont que ça au catalogue.. J'ai fait plusieurs jardineries et magasins de bricolage autour de chez moi et je n'ai jamais trouvé ce que je voulais. Tous proposaient la même camelote.

Rassurez-vous, je ne demandais pas la lune. Juste une boite en plastique de 300 L. Et ce que je voyais en magasin, c'était uniquement des boites en plastique (de mauvaise qualité) de 600 L ou plus. J'ai bien pensé à des petites jardineries indépendantes, mais elles ne sont pas trouvables facilement... Elles ne se font pas connaitre et ne sont pas bien référencées sur le net donc à moins de me balader au hasard dans les rues... De plus elles sont fermées le dimanche matin contrairement aux supermarchés du jardinage. Et pas de bol, on était dimanche matin. Résultat des courses, j'ai finalement trouvé mon bonheur chez un e-commerçant référencé sur Amazon et j'ai reçu ce que je voulais au bout de quelques jours.

Au final, ça m'a saoulé, j'ai gâché de l'essence et je me suis fatigué pour rien. J'ai fait l'effort de chercher localement quelque chose que je pensais facile à trouver, mais ce fût un échec.

Je m'y suis peut-être mal pris, mais ce qui est sûr, c'est qu'ils vendent tous la même chose, on n'a pas le choix, c'est de la mauvaise qualité et c'est généralement avec un tarif plus élevé. Avec toute la connerie bonne volonté du monde, j'ai quand même été obligé de l'acheter en ligne. Et obligé de l'acheter en passant par Amazon car le e-commerçant qui l'avait en stock n'était pas référencé correctement en plus d'avoir un site tout pourri.

Je suis peut-être naïf, mais je pense qu'il y a suffisamment de commerçants et libraires indépendants en France pour tous les rassembler sur un même site et proposer un système équivalent à Amazon en tout cas, sur la partie "vendeurs tiers". Ça demande du pognon, et un effort, c'est certain, mais si le service est bon, que le choix est là, que les délais rapides et les tarifs (y compris frais de port) pratiqués sont "normaux", peut-être que les gens changeront leurs habitudes.

Peut-être.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Atraci – Ecoutez de la musique sous Windows, OSX et Linux

Atraci – Ecoutez de la musique sous Windows, OSX et Linux

Amis mélomanes, si vous avez pleuré la disparition de HipHop qui permettait d'écouter de la musique en streaming dans une application native au look cool (dans le même esprit que PopCorn Time pour les films), j'ai une excellente nouvelle pour vous.

Un fork de HipHop a vu le jour sous le nom d'Atraci. Il utilise iTunes, Last.fm et Youtube avec un petit plus : Le clip visible directement depuis l'interface.

atraci 650x462 Atraci   Ecoutez de la musique sous Windows, OSX et Linux

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir Atraci. Il suffit d'aller le télécharger ici. Les sources sont dispo sur Github.Merci à Yann et Remy pour le partage.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

Devenez un pro du barbecue

Devenez un pro du barbecue

Si vous me suivez un peu sur Instagram et Twitter, vous savez sans doute que j'adore de temps à autre faire de bons petits barbecues !

Mais le barbecue, pour ne pas faire cramer ou dessécher sa bidoche, c'est toute une science. En ce qui me concerne, je prépare toujours 2 zones sur le barbec'. Une avec les braises et une avec une barquette métallique contenant de l'eau. En plaçant la viande au-dessus de cette barquette, ça me permet de faire tomber les graisses dans l'eau, évitant ainsi les grosses flammes et permettant de continuer à cuire la viande ou les légumes indirectement.

Toute une science je vous dis ! Et voici que je suis tombé sur cette infographie, tel un pense-bête qui regroupe les différents temps de cuisson et les étapes de cuisson (feu direct / indirect) de tous les types de viandes et de poisson pour être certain de ne jamais se louper.

Après évidemment, cela dépend beaucoup de la chaleur de vos braises, donc gardez toujours un œil dessus. Bon barbecue à tous !

vn c5 grilling guide final 650x2411 Devenez un pro du barbecue

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin

  • Articles populaires

  •  
  • Univers Populaires

  • Inscrivez-vous à la newsletter

  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    Will: On peut annuler une enchere qu'on vien de metre ?
    [N]icoo: non...
    [N]icoo: dis moi pas que t'as fais nimporte quoi !!!
    Will: j'ai juste oublier de metre une virgule entre 52,50 ........

    -- http://danstonchat.com/6816.html
  • Inscrivez vous aux bon plans

  • RSS Emplois sécurité

  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • RSS Offres d’emploi

  • En ce moment dans l'univers "Vidéos"

    Voir tous les articles »

    En ce moment dans l'univers "Domotique"

    Voir tous les articles »