Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech

Go Top


Piratage – La vérité est ici

Piratage – La vérité est ici

Mes amis de Numerama ont relayé hier une infographie passionnante sur le piratage... Évidemment, comme vous vous en doutez, il y a autant de dommages économiques provoqués par le téléchargement illégal qu'il y avait d'armes nucléaires en Irak il n'y a pas si longtemps.

On y apprend par exemple, que si tous les gens qui ont téléchargé The Avengers avaient acheté un ticket de cinéma (ce qu'ils ont d'ailleurs surement fait pour la plupart), les revenus sur le film n'auraient augmenté que de 0,5%. Autre exemple édifiant, celui de la RIAA qui demande en moyenne, 150 000 $ de dédommagement pour chaque chanson piraté... soit 5 fois plus que ce qu'une personne normale achète en musique durant toute sa vie. Dingue !

BREF !

Instructif non ?

Photo et source


Facebook Twitter Email Copier Url

37 Responses to “Piratage – La vérité est ici”

  1. Galerien dit :

    on doit être tous au courant sur ce blog
    mais on est les seuls, ou presque !

  2. Carmin Deejay dit :

    Excellent, cela prouve bien l’engouement des majors à profiter du filon du piratage pour faire gober à leurs clients leur soupe moisie dans le but d’acheter leurs bouses auditives ou visuelles…

  3. sumo dit :

    ça fait bien longtemps que je pense que ce n’est pas de l’argent perdu mais uniquement un manque a gagner donc pas réellement un vol et encore pour x films ou musique téléchargé
    certain des “pirates” n’aurait jamais acheté. de plus comme pour le coup d’Avanger certain des “pirates” on payer leur place de ciné et surement tous on écouté leur musique sur une radio qui elle déjà paie des droits !!

  4. yabotu dit :

    Une infographie qui veut banaliser le piratage plutôt que de le bannir.
    Cela se voit dès la première ligne : “Hollywood perd 6.1 milliards de dollars chaque année grâce au piratage, mais ils gagnent toujours 87 milliards.”
    Et alors ? C’est pas une raison pour pirater.

  5. dynek dit :

    Spotify, ça c’est une foutue invention! Je ne piratais pas de musique. Mais du coup je n’achète plus aucun CD!

  6. SpideR dit :

    Oh bin vous êtes nettement moins violents que sur linuxfr par ici, c’est dommage ( https://linuxfr.org/users/niconico/journaux/a-crash-course-in-online-piracy )

  7. Alexol dit :

    1820 salles de ciné aux USA : c’est moi ou je trouve que ça fait peu ?

  8. Naouak dit :

    Encore un article qui fait l’amalgame entre les majors et les éditeurs en général.
    L’industrie de la culture ne se résume pas à Hollywood, Vivendi et Sony.
    Y’a des petites maisons d’éditions qui souffrent réellement du piratage qui sont souvent oubliées dans ces statistiques.

  9. Adamskas dit :

    En même temps si ça te plait d’être pris pour un idiot. Ils se font de l’argent sur le dos de toute le monde, y compris les artistes et derrière ils ne comprennent pas pourquoi un citoyen lambda ne va pas acheter un cd à 15€..
    Le pire c’est qu’ils arrivent à retourner la situation et te faire croire que c’est les pirates les méchants.
    Et concernant les petits labels je ne suis pas d’accord, ce n’est surement pas le piratage qui les empêche d’avancer. Déjà la plupart des petits labels et donc de leur artistes moins connu sont très peu téléchargés, et au contraire quand ils le sont cela leur permet de décoller. Je crois qu’il y assez d’exemples d’artistes découvert grâce au web. Ce n’est pas la faute au piratage si faire une maquette de cd coûte une boite dans un studio d’enregistrement standard, que les petits labels (et leur artiste) sont occultés par les gros du marchés qui bouffent tout sur leur passage..

  10. olivier lefebvre dit :

    Putain c’est grave… On nous prend vraiment pour des cons…

  11. Pomologue dit :

    Suis-je le seul à penser que dépenser 30 000$ en musique, même en une vie, c’est tout simplement ENORME ?

  12. depassage dit :

    ” 150 000 $ de dédommagement pour chaque chanson piraté… soit 5 fois
    plus que ce qu’une personne normale achète en musique durant toute sa
    vie”

    gné ?
    24 000 € ? à 10 € le CD ça ferait 2400 albums pour un personne normale …
    Ces chiffres paraissent pour le moins erronés !

  13. Toto42 dit :

    Comment arrives-tu au chiffre de 24 000 en faisant 150 000 / 5 ? Non en faite, comment arrives-tu à 24 en divisant par 5 ?

  14. palavas dit :

    Ce qui me fait toujours sourire dans ce type d’article c’est le crédit qu’on accorde aux intervenants qui ont le même point de vue que nous tout en criant au mensonge quand le camp adverse s’exprime, sachant que dans les 2 cas nous n’avons aucun moyen de vérifier les dires.

    Pour les dommages demandés ca me parait assez logique que la sanction soit significative, il s’agit de sanctionner pas d’obliger celui considéré comme le voleur à simplement payer ce qu’il a acheté, ou serait la dissuasion ?

  15. de passage dit :

    ben en convertissant $ -> € …

  16. anon dit :

    Je dirais que le gros problème des petits labels c’est clairement pas le piratage c’est plutôt l’amalgame qui est fait entre grosse production qui n’a pas besoin de financement et petit production qui en ont cruellement besoin.

    On finit par les oublier et la vision biaisé que le live compensent l’absence d’achat de CD, musique digital à la vie dure ce qui n’aide pas. (C’est vrai pour les gros artistes pas les petits)

    Après, tout dépends de votre implication.
    On peut pas passer son temps à se plaindre qu’on nous assomme avec de la culture de merde et de l’autre coté ne rien faire pour qu’une culture alternatif financé de manière saine arrive.

    Donc pour lutter contre l’industrie du disque c’est facile, vous avez une super arme sur vous en permanence pour les descendre : Votre carte bleu.

    N’acheter pas ce qui n’a pas besoin d’argent pour continuer à exister et claquer du fric dans des prods qui galèrent mais qui en valent la peine.

    Si les artistes se rendent compte qu’il peuvent vivre convenablement et sans se tirer une balle dans le pied en se passant de la sacem et des boites de prods alors ils partiront avec joie.

    Les artistes peuvent essayer de faire bouger les choses (surtout les petits) mais si le public ne suit pas, ils vont pas passer leurs vies à être sous-payés.

    En résumé (tldr)
    –> Boycotter les grosses prods (au moins financièrement)–> Financer les petits prods qui en valent la peine–> Informer les gens sur les petits prods qui en valent la peine–> Faites un effort pour vous y intéresser–> Faites un tour sur kickstarter, indiegogo, y a de vrais perles dessus et personnellement je suis sûr que l’avenir est dans le financement à posteriori.
    Sinon personne ne force personne à s’intéresser à la culture, mais s’il vous plaît arrêter de vous plaindre que le système actuel est pourri sans soutenir ce qui font tout pour qu’il change.

  17. aucuneimportance dit :

    Très drôle cette fixette (inutile) sur les termes, manque à gagner vs vol, on s’en moque, on comprend bien l’idée… !!

    Supposons que tu sois développeur web… supposons.
    Ben si ton employeur te licencie pour faire travailler à ta place un dev indien, faut juste te consoler en te disant qu’on ne te vole pas ton emploi, faut positiver, c’est juste un salaire dans la colonne manque à gagner !

    Ça change tout non ? :-)

  18. Cloud dit :

    Non, il y a une grosse différence justement. Le “manque à gagner” d’Hollywood ne serait, même sans piratage, en grosse majorité pas gagné.

    On télécharge un single de Madonna? Si on ne pouvait pas télécharger, on ne l’achèterait quand même pas. Le “pirate” s’accorde un bonus, mais le label ne gagnerait pas plus, même en l’absence du téléchargement.

    Pour reprendre ton exemple, c’est plutôt comme si ton site web profitait à des gens en plus de ceux qui ont payé. Mais les non-clients qui en profitent n’auraient en aucun cas acheté ton site web, même s’ils n’avaient pas eu l’occasion d’en profiter.

    En dehors de ça, pour en revenir au sujet, ce qu’on oublie souvent, c’est ceux qui achètent PARCE qu’ils ont d’abord téléchargé. Il m’arrive de télécharger des morceaux de groupes que je ne connais pas, pour découvrir le groupe. Si le groupe me plaît, j’achète son CD (ce qui ne serait pas le cas si je ne pouvais pas en avoir un aperçu d’abord).

  19. nebrok dit :

    Donc pour te dissuader tu vas payer une amende de stationnement de 30 milles euro, hein!
    2h de stationnement et un titre, c un peu pres le meme prix non? donc meme amendes!

  20. Ben dit :

    “Et concernant les petits labels je ne suis pas d’accord, ce n’est
    surement pas le piratage qui les empêche d’avancer. Déjà la plupart des
    petits labels et donc de leur artistes moins connu sont très peu
    téléchargés, et au contraire quand ils le sont cela leur permet de
    décoller.”

    Source ??

  21. Ben dit :

    On arrête pas de chier sur les gros major, mais s’ils étaient pas là, ça nous ferais grave chié.

    Y’a beaucoup de musiques qu’on aurait jamais entendu, d’artistes qui serait toujours à faire des lives de 10 pélos…
    Et les gros films hollywoodiens n’existerait tout simplement pas.

    Oui, les hauts membres de ces groupes se font des couilles en or mais ils font aussi tourner une sacrée économie.

  22. toto42 dit :

    Ah ouai, pas faux, j’avais pas vu la devise, my bad sorry.

  23. Saneth dit :

    Si le téléchargement n’existait pas, il y a beaucoup de musiques qu’on n’aurait jamais entendues, et d’artistes qu’on ne serait pas aller voir en concert. Tu as fait ta culture musicale grâce à Universal ? Parce que pour moi les majors, à part traire tout le monde pour arroser les intervenants de la distribution et les actionnaires, ça fait longtemps qu’elles ont abandonné toute mission culturelle ou humaniste … Les publicités Hadopi, c’était une bonne illustration de ce qui est de l’art bon à vendre pour ces gens, après tout.

    Quand à défendre le mérite des gens qui ont du pouvoir et de l’argent de l’utiliser pour en avoir encore plus, trouve t’on encore aujourd’hui des personnes pour croire aussi naïvement aux bienfaits du capitalisme pour tous ? :)

  24. palavas dit :

    ai je dit qu’il y avait un multiplicateur universel pour toutes les amendes ?

  25. Mursh dit :

    Comme le dit Cloud, y a une grosse difference:
    Je suis dev, je me fait remplacer par un indien, c’est effectivement un manque à gagner, sauf que ça supprime la totalité de mes revenus.

    Chez Hollywood, c’est 6 Milliard sur 87, et 6 milliard qu’ils n’auraient probablement même pas eu si le téléchargement n’existait pas, puisque les “pirates” téléchargent généralement parce qu’ils n’ont pas les moyens de s’acheter la version originale.

  26. Valoo dit :

    Est-ce que la baisse du piratage ne serait pas aussi l’effet du “déjà stocké” ?
    Un pirate lambda qui à 1To de mp3 va-t-il encore downloader autant que lorsqu’il avait 0To ?
    Je ne parle pas du boulimique compulsifs, hein !?… ils restent une minorité…
    Depuis le début des années 2000, avec la baisse du prix du stockage…

  27. TZ dit :

    Etonnant commentaire sachant que toutes les études sur l’impact du piratage prouvent que les pirates achètent bien plus d’albums que les autres.

    Vous avez un exemple concret ?

  28. Patrick dit :

    tu t’es cru sur wikipedia? c’est du bon sens c’est tout et si il te sort la source tu voudra aussi la source de la source? combien d’artistes sont très connus grâce au web dont certains ont pû se produire eux-mêmes grâce à ça sans se faire dépouiller par les maisons de disques… le piratage sa permet de découvrir de choses qu’on aurait pas découvert si il fallais payer pour… je vais pas payer 15 euro pour un truc que je risque de jetter 5 min après, par contre si j’aime j’achèterai peut-être le prochain album, irai au prochain concert etc. pareil pour les films combien de films j’ai téléchargé le 1 et je suis allé voir le 2 et le 3 au ciné parce-que le 1 était génial je pense pas être le seul dans ce cas.. source : moi

  29. Leulapin dit :

    Si tu prends un album par mois à 20$ ça fait 240$ par an, sur 50 ans tu es à la moitié de la somme. Après le défaut de la phrase c’est que ça parle de ce que les gens dépensent en “musique” donc si tu inclus des places de concert ce n’est absolument pas délirant non.
    Il faut voir qu’en France énormément de choses en culture sont payées par nos impôts, si on ajoutait les sommes de subventions pour les festivals d’été, la musique classique/opéra/baroque etc. je pense que 20000€ c’est tout à faire raisonnable comme moyenne et comme là ça parle des USA…

  30. Leulapin dit :

    En France il y en a plus de 2000 mais possiblement aux USA il n’y a que de gros multiplexes avec 10 salles ou plus donc le nombre de complexes est possiblement inférieur à la France qui a en moyenne 2 ou 3 salles par cinéma (source : http://www.cineclubdecaen.com/analyse/economie/03exploitation.htm )

  31. Leulapin dit :

    Tous ceux qui ont fermé ou se sont fait bouffer par les gros.

    Fonctionnement de sony : une poignée d’artistes très bancables qui paye pour l’ensemble.

    Fonctionnement d’un indépendant : chaque nouvelle production est un risque pour la structure

    En fait la meilleure preuve de ce qu’il dit c’est que plus aucun indépendant en musique ne propose de contrat de production, ils font juste de la distribution, ça limite les risques financiers. Et pour avoir été musicien à un moment je t’assure que le piratage tu le sens bien, si tous les gens qui m’ont dit qu’ils aimaient bien ce qu’on fait avaient acheté l’album… ben j’aurais probablement jamais arrêté :)

  32. Momal dit :

    En fait c’est ce qu’on avait chez les disquaires, a l’epoque (je sais plus si ca existe encore) on pouvait demander a ecouter le disque avant d’acheter, le mec faisait ecouter qqs morceaux, ou extraits de morceaux..
    Bien sur c’est pas dans une optique de vente a la chaine, plutot pour faire decouvrir..

    oups : c’etait pas une reponse a Mursh, mais plutot pour appuyer ce que disait Cloud

  33. leonardo dit :

    Le problème étant que le star system a voulu jusqu’ici faire l’amalgame entre artiste (léonard de vinci) et artiste (Justin Bieber).
    Le grand public s’est ruiné pendant des années pour acheter du patrimoine inutile (musicassettes, vinyls, CD, DVD, etc…)
    Tous les 3 ans la technologie évolue et on doit racheter ce qu’on a déjà acheté… c’est de l’obsolescence programmée. Avant on ne pouvait pas faire autrement. Maintenant fini ! On arrête de gaspiller et on demande à l’industrie de se réorganiser. Moi je suis pas là pour sauver des industries, je fais juste vivre ma famille…désolé mais il y a des priorités dans la vie. Donc forcément les petits artisans du divertissement devront trouver des solutions pour sauver les meubles ou trouver d’autres secteurs d’activité. Eh oui il y a une différence entre Léonard de Vinci et Justin Bieber !!! Et fini le gavage.

  34. Leulapin dit :

    En l’occurrence l’artiste léonard de Vinci était obligé de mendier sa pitance aux grands de ce monde.
    L’industrie a ceci de bien qu’elle permet à la population de choisir ce qui lui plait. Que ce ne soit pas ce qui te plait soit, ce que tu racontes n’en reste pas moins de bons prétextes pour parasiter le boulot d’autres gens dont tu n’es pas obligé de profiter s’ils t’importent aussi peu.

    Dans tous les cas la culture se fait avec les gens de bonne volonté depuis toujours, pas avec les loosers du tout gratos, qui ne sont finalement que des assistés qui veulent livrer le monde à un mélange d’états et de publicitaires… deux trucs gerbants dans leur rapport à la culture (toutes les cultures) s’il en est.

  35. jos dit :

    C’estopeut etre parce qu’après avoir écouter gratuitement, ils se sont dit, ca vaut pas la peine de l’acheter … d’ailleurs il a arreté !

  36. Leulapin dit :

    Mais ils venaient aux concerts quand même?!? C’est juste que les gens mettent le fric qu’ils mettaient avant dans des disques dans leurs forfaits de tel portables et les jeux vidéos. Autant les jeux vidéos il peut y avoir un côté artistique, autant les gadgets c’est naze et ça appauvrit tout le monde sur le fond.

A gagner – Des codes abonnement pour F-Secure Key

bigstock

Aujourd'hui je vous propose de gagner des codes pour des abonnements d'un an pour Key, le gestionnaire de mot de passe de F-Secure.

Si vous êtes adeptes des ouvertures de comptes en ligne à tout-va, ce petit soft peut vous être d'une grande utilité, voir pour ceux qui décideraient de renforcer tous leurs mots de passe en cours d'utilisation.

Avec Key vous pouvez stocker tous vos mots de passe et y accéder facilement, sur n'importe quel appareils, desktop ou mobile et même générer des mots de passe renforcés et uniques chaque fois que vous en avez besoin.

Pratique pour ceux qui ont tendance à aller au plus vite en mettant la date de naissance du dernier né ;)

Pour jouer ça se passe tranquillou avec Kontest:

Toutes les fonctionnalités de Key sont listées ici

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Rejoignez les 57015 korbenautes
et réveillez le bidouilleur qui est en vous
abonnez-vous en savoir plus
"Vous aimez bidouiller ?" Oui j'adore l'informatique et la technologie
Suivez Korben Un jour ça vous sauvera la vie.. Ou celle d'un(e) ami(e)
  • Rejoignez les 57014 bidouilleurs de la grande famille des Korbenautes
    «Je considère que votre email est aussi important que le mien.»
    Korben
  • Les Derniers Articles du Blog

  • Inscrivez vous aux bon plans

  •  
  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    [manat] tin le café ca me fait trembler je vais en profiter pour me branler sans effort

    -- http://danstonchat.com/650.html
  • Un boitier externe pour booter des ISO à

    gogo sans se prendre la tête

    Il s'agit d'un boitier externe pour disque dur 2,5" fabriqué par la société Zalman, qui a la particularité d'avoir un petit écran de contrôle et qui permet de choisir l'ISO sur laquelle vous souhaitez booter...lire la suite

    Microsoft récupère vos clés de chiffrement.

    Voici comment les en empêcher

    Si vous avez acheté un appareil sous Windows 10 équipé d'une puce qui chiffre par défaut le disque, ne vous pensez pas en sécurité pour autant : La clé de récupération qui vous permet de déchiffrer vos données...lire la suite

    En ce moment dans l'univers "Raspberry Pi"

    Voir tous les articles »