Capture 116 Torrage   Le premier site de stockage de fichiers torrent


The Pirate Bay l'avait annoncé... L'avenir du .torrent sera la décentralisation ! On a donc vu arriver des serveurs OpenBittorrent qui sont des trackers ouverts que chacun peut utiliser, et c'est au tour d'un nouveau genre de service de voir le jour.

Son nom : Torrage

Torrage, en langage geek, ça veut dire Torrent Storage. En gros, la raison d'être de ce site est d'héberger les .torrent, un point c'est tout. Pas de moteur de recherche, pas de communauté de téléchargeurs fous, rien ! Le minimalisme est au rendez vous.

Du coup, il ne savent pas vers quoi pointe le .torrent, ils n'ont pas de listing ni de moteur de recherche, ils n'ont même pas de tracker et surtout, ils ne conservent aucune adresse IP. Le seul moyen de retrouver son .torrent dans Torrage, c'est d'en connaitre le nom sous forme de hash donné lors de l'upload.

Torrage est donc un immense cache aveugle  qui conservera votre .torrent 6 mois maximum, sauf si celui-ci a été reuploadé entre temps par d'autres personnes. Du coup, des gros sites comme EZTV ou Suprnova l'utilisent grâce à l'api fournie par Torrage.

Alors quel est l'objectif... ?

Il est simple...

  • Toc toc toc, Bonjour Mr Suprnova, c'est la police, vous hébergez des fichiers piratés, je vous arrête...
  • Non, plus maintenant, je n'ai aucun fichier piraté ou servant au piratage sur mes serveurs.
  • Toc toc toc, Bonjour Mr OpenBittorrent, c'est la police, vous facilitez l'échange de fichiers piratés, je vous arrête...
  • Non, non, je facilite les échanges c'est vrai mais je ne contrôle rien, je ne savais même pas que les gens utilisent mon tracker pour échanger des fichiers piratés ! C'est honteux ! (joue au faux prude)
  • Toc toc toc, Bonjour Mr Torrage, c'est la police, vous hébergez des fichiers piratés, je vous arrête...
  • Non, non, j'héberge de simples fichiers textes renommés en .torrent et je n'ai aucune information sur ces fichiers et vers quoi ils pointent. D'ailleurs, je n'incite personne à pirater, je n'ai même pas de moteur de recherche
  • Aaah... Du coup j'arrête qui moi ? (l'air con)

Oui, effectivement, ça va devenir plus compliqué de définir un coupable. Torrage en tant qu'hébergeur n'est pas responsable de ce que les gens envoient sur son site mais il doit surement faire le ménage si on lui signale un .torrent pirate.

Bref, maintenant, avec OpenBittorrent + Torrage, chacun peut monter son petit moteur de recherche de torrent, avec un minimum de moyen. Seul risque que je vois ici, c'est si Torrage ferme tout simplement... Au chiotte les .torrent

Enfin, je pense qu'ils ne sont pas trop con et qu'on devrait voir apparaitre des clones de Torrage qui se synchronisent avec lui (ou qui possède plus ou moins le même contenu). De toute façon, les utilisateurs de bittorrent copyrightés ont bien compris que pour survivre, les systèmes d'échange doivent s'ouvrir et se multiplier à l'infini pour qu'à l'avenir n'importe quelle fermeture de service (TPB, Torrage, Suprnova, OpenBittorrent...etc) passe complétement inaperçu grâce à l'abondance des autres sources de .torrent.

J'ai l'impression que dans cette guerre contre le téléchargement, les gouvernements sont en train de créer à cause de leurs répressions, un espèce d'hydre, un monstre à plusieurs têtes sur lequel ils n'ont déjà plus aucun pouvoir.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr !
DogeCoin