Comme à chaque fois que je vous parle d'un VPN ou d'un proxy, c'est bien sûr à prendre avec toutes les précautions qui s'imposent.

Globalement, sauf si c'est un VPN en lequel vous avez vraiment confiance parce que vous connaissez les mecs, qu'ils ont bonne réputation, et qu'ils sont dans un pays clean, le reste, c'est juste pour pouvoir accéder à des vidéos et des sites bloqués dans votre pays ou sécuriser un minimum votre connexion lorsque vous êtes sur un réseau wifi public.

Et donc, dans la catégorie "le reste", voici Windscribe, un VPN made in Canada qui fonctionne à l'aide d'un client pour Windows / Mac (ou d'une config OpenVPN pour Linux) et qui vous propose gratuitement 10 GB de bande passante par mois. Ce n'est pas énorme mais ça peut dépanner.

Screenshot 2016-04-25 11.45.25

Les serveurs peuvent être au choix aux États unis, à Hong Kong, au Royaume-Uni, en Allemagne ou encore aux Pays-Bas.

En plus de faire transiter votre surf via un serveur tiers, Windscribe propose aussi une fonctionnalité Firewall qui permet d'éviter d'exposer votre IP réelle en cas de déconnexion inopinée du VPN. De plus, une extension pour votre navigateur est aussi proposée en complément, permettant de bloquer les trackers présents sur les pages web.

Vous devrez bien évidemment vous créer un compte pour pouvoir en profiter, mais pas besoin d'entrer ni votre mail ni vos informations bancaires. Et si vous voulez plus de points de sortie et de la bande passante illimitée, il faudra prendre l'abonnement pro à 9$ par mois, ce qui reste très abordable, je trouve.

A télécharger ici.