Logo 20Orange Mais pourquoi ça rame ?

Hello,

Je reçois bien vos messages de plus en plus nombreux concernant Youtube (et autres sites US) qui rame vraiment chez les abonnés Orange, vous faisant presque regretter votre 56K.

Les raisons de ce problème sont purement commerciales et entièrement du fait d'Orange. Je vous renvoi vers cet article où j'explique le problème plus en détails.

Cela dure depuis plusieurs mois et apparemment la situation s'aggrave (vu les retours que j'ai). Je trouve ça inacceptable de la part d'un opérateur comme Orange de faire morfler ses CLIENTS (qui payent déjà assez cher comme ça).

Je ne suis pas directement concerné par ce problème car je ne suis pas chez Orange pour l'ADSL... N'empêche, cet internet à 2 vitesses m'énerve vraiment beaucoup.

  • Si vous êtes client chez Orange, REAGISSEZ (bordel !) Appelez la hotline et mordez les ! ( le n° c'est le 3900 ou le 01 53 90 31 34 ou le 02 47 85 67 38... et pensez à consulter la grille des horaires pour ne pas attendre comme un couillon)
  • Si vous êtes client chez Orange et que vous n'en pouvez plus, n'attendez pas que ça passe. Il ne s'agit apparemment pas d'un problème passager. Ça aurait dû l'être mais le mec en charge du dossier chez France Telecom doit être mort. Bref, arrêtez de profitez des joies du gravier à sec et changez d'opérateur ADSL ! Envoyez une lettre en recommandé ici : Orange Internet - Service clients - 33734 Bordeaux Cedex 9. Et renvoyez votre Livebox dans le mois qui suit la résiliation (ou déposez la en agence).
  • Et pour finir, si vous êtes salarié Orange (en haut ou en bas de l'échelle), sérieux, bougez-vous le cul !!! Je vous adore et je n'ai rien de personnel contre vous mais là, vous vous moquez vraiment du monde. Vous ne vous en rendez peut être pas compte mais je vous le dit, vos clients sont au bord de la crise de nerfs. C'est vraiment con de tous les laisser partir chez la concurrence (sauf si l'objectif c'est de déposer le bilan :-))).

Le message est passé... En espérant que de post réveille quelques personnes.