Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

28 jours plus tard

Début juillet, j’ai pris la décision de faire un break boulot / internet pendant tout le mois d’août (Du 1er au 28 août). Plusieurs raisons à cela… D’abord déterminer si je suis vraiment « accro », ensuite, voir si les « boutiques » pouvaient fonctionner sans moi. Enfin, étant surgavé de la fange des réseaux sociaux qui me minaient chaque jour un peu plus, j’ai voulu marquer un stop.

Je me suis donc organisé et je vais vous décrire un peu tout ça.

J’ai d’abord prévenu tous mes amis / associés que je serais injoignable au mois d’août et que pour me contacter, c’était uniquement pas SMS et avec une très bonne raison. Pour les emails, j’ai mis un message d’absence qui demande à ce qu’on me renvoie le mail après le 1er septembre (comme ça, je n’ai pas à lire les 2500 mails que j’ai découvert en rentrant de vacances).

Pour le blog, afin de ne pas non plus vous laisser tomber, j’ai bossé doublement pour programmer 1 article par jour et j’ai aussi placé quelques alertes SMS pour être informé en cas de panne sur mes serveurs.

Ayant de très mauvaises habitudes avec mon smartphone, j’ai viré toutes les notifs et carrément désinstallé Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram et mon client mail. Et sur l’ordi, je me suis créé une session vide, avec seulement Day One installé pour écrire un peu quand l’envie me prenait.

Les premiers jours ont été un peu dur. Prendre une jolie photo et avoir envie de la partager sur Instagram, avoir un bon mot et vouloir l’écrire sur Twitter… Puis tous ces moments où tel un zombie, par réflexe, je prends mon smartphone pour finalement me rendre compte que je ne pouvais rien faire avec. Du coup j’ai installé quelques jeux (Reign, Kingdom Rush), mais aussi pris un bon bouquin (celui sur Elon Musk) pour abandonner cette mauvaise habitude comme le ferait un fumeur avec un patch ou une clope électronique.

2016-08-03 15.34.38

J’ai aussi passé mon téléphone en silencieux pour le mois et bloqué les appels entrants sur mon téléphone. J’étais donc injoignable et c’est moi qui rappelais uniquement… (Pour rappel, je n’ai plus de répondeur depuis un bail).

Et au final, ça c’est plutôt bien passé. Pas de manque particulier, même si j’allais de temps en temps sur la home de mon site pour voir si mes articles programmés étaient bien publiés. Pas de crash serveur, pas de SMS, pas d’urgence, pas de sentiment de dépendance (Internet n’est donc pas une drogue 🙂 ) et surtout une coupure totale avec la triste actualité, avec la fosse septique où nagent nos gouvernants et surtout avec Twitter / Facebook où chaque message me faisait, et me fait encore, l’effet qu’on me plonge de force la tête dans cette même fosse.

2016-08-23 12.16.52

L’Espagne était belle, la Bretagne encore plus belle et quand je suis rentré à la maison, j’ai bricolé pas mal de trucs que je reportais sans cesse. Bref, plus détendu, mais pas forcement reposé, car les enfants, ça ne laisse pas une minute de répit aux parents 🙂

2016-07-31 20.05.01

J’en ai aussi profité pour revoir un peu mon emploi du temps, virer les trucs qui me font procrastiner, et réduire au max le nombre d’input. Objectif : Repartir du de bonnes bases, avec toujours ce rythme monastique pour assurer sur tous les fronts.

2016-08-26 13.31.55

Bon et vous ces vacances ? C’était bien ?

Bon courage à tous pour la rentrée !


Réponses notables

  1. giobzh says:

    > j’ai carrément désinstallé Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram et mon client mail

    ben moi je les ai carrément jamais installé. Pas de compte facebook, pas de compte twitter, pas de compte snapchat, pas de compte instagram, juste du mail. On vit très bien comme ça :slight_smile:

  2. Et 28 jours plus tard que fais-tu ? As-tu tout “rebranché” ?

  3. kerlu says:

    Je crois que j’en suis capable. Quand y’a pas d’internet ça ne me manque pas.
    Sinon c’est quoi les “les trucs qui te font procrastiner” ? (J’aimerais arrêter de procrastiner.)

  4. _rem says:

    félicitations pour cette coupure.

    C’est je trouve très important humainement. ça aide à prendre une nouvelle perspective et à redonner un sens à nos décisions.

    En dépendance, on dit souvent que les 3 premiers jours c’est le physique qui réclame et qu’ensuite c’est dans la tête. Je l’ai rencontré avec le café par exemple, migraines tous les soirs les 3 premiers jours.

    Avec les RS, je fluctue.
    J’ai besoin d’être connecté avec des amis à distance mais pas trop.
    Du coup, je désactive les notif: ça m’oblige à lancer les applis pour prendre connaissance des updates.
    Je me connecte à fb uniquement le WE.
    Je n’hésite plus à tous marquer comme lus même si je n’ai pas passer en revu tous les articles de feedly. Je me dis que si c’est vraiment important ça reviendra.
    Par contre je garde Messenger, comme une alternative aux SMS.

    Et souvent mes messages à mes amis se résument à “Appelle moi”.

  5. blue says:

    “Internet n’est donc pas une drogue :-)”

    Ce n’est pas ton cas Korben et tant mieux. Tu es certainement un passionné non addict. Mais d’autres personnes ont une réelle dépendance malheureusement.
    Que ton billet puisse leur donner la motivation de faire au moins une coupure. Être “off” une ou plusieurs fois dans l’année est une bonne chose. On s’éloigne de ces habitudes là et on repart sur de meilleurs bases.

    Sur ce, je me déconnecte…

  6. C’est exactement ce que je fais quand je pars avec le sac à dos en pleine montagne pendant 15 jours même si j’ai le smartphone pour le GPS tracer la route, regarder les cartes topo et pouvoir prendre des photos pour pouvoir publier ça au retour, de toute façon là-haut il n’y a pas de réseau :wink:

    Et les premières choses qui “choquent” en revenant à la civilisation sont :

    • le bruit,

    • les odeurs,

    • la population humaine (rare dès que tu es à plus de 3-4h de marche d’un accès carrosable (dans les Alpes ils disent plutôt “jeepable” mais c’est juste parce qu’ils veulent se la jouer un peu :wink:

    • le fait que tout aille “vite”, les gens bougent vite, les véhicules vont vite alors qu’en montagne quand tu marches avec 18Kgs sur le dos avec des dénivelés tu prends le temps,

    • l’abondance de nourriture pour ne pas dire surabondance et gaspillage alors qu’en autonomie quand tu emportes ta nourriture avec toi tu ne gaspille pas et tu mange juste ce qu’il faut,

    • la saleté, en montagne tout es propre, sauf encore une fois aux abords des zones “touristiques” ou tu trouveras plus ou moins des papiers ou enveloppes de barres de céreales

    • l’insécurité ! hé oui, je peux décider de laisser mon sac à dos et ma tente posés à un endroit et partir me faire un pic pendant une demie-journée pour revenir et tout retrouver tel quel.

    Bon d’un autre côté tu te laves à l’eau de torrent et c’est pas chaud, tu dors assez mal les premiers jours, tu laves tes fringues à la main, tu as mal aux pieds tu as des ampoules mais c’est bien peu de chose par rapport à l’évasion et la légèreté apportée à ton cerveau et la beauté des paysages et puis la plupart de ces maux s’estompent au bout de la première semaine.

    Enfin bref j’espère que ce mois de repos t’auras fait autant de bien que mes escapades sauvages.

  7. Ah ah tu donnes de l’espoir aux gens comme moi qui aident les gens et les entreprises à retrouver des usages équilibrés du numérique ! Tu prouves qu’il n’y a rien de dramatique à lâcher prise de temps en temps, même quand son activité est liée au digital. Bravo, te voilà devenu un exemple :wink:

    Et au quotidien alors, c’est quoi tes petites astuces pour ne pas te laisser aliéner par l’hyperconnexion ? Ce serait intéressant de le savoir…

    J’en profite pour faire découvrir La pause digitale, la newsletter que j’ai créée. C’est la première newsletter entièrement consacrée à l’art et au plaisir de déconnecter. Au programme : conseils, idées, expériences à vivre et plus encore ! Tous les 15 jours. Il y aura peut-être des amateurs grâce à ton article ! http://www.la-pause-digitale.org/

  8. bunam says:

    "car les enfants, ça ne laisse pas une minute de répit aux parents :)"
    En plus on ne peut pas les désinstaller !!

  9. seb says:

    Excuse moi mais je n’arrive pas à voir le rapport entre être déconnecter et reposer ses doigts?

  10. seb says:

    Tu ne peux pas désinstaller les enfants par contre tu peux installer les oncles et tantes, parrains/marraines et grands parents. :wink:

  11. Korben says:

    Sauf quand une grande partie de ton job, c’est de faire du social media :slight_smile:

    Après je suis d’accord, si on ne bosse pas dans le web, on peut très bien s’en passer.

  12. Korben says:

    en plus maintenant, pas mal d’appareil photos sont wifi, donc tu peux toujours les partager après coup rapidement

  13. seb says:

    C’est pourtant le nom de ton site, si j’ai bien compris. La pause digitale c’est pour apprendre à reposer ses doigts avec un nom comme ça non? Je n’ai pas pris le temps d’aller voir pour le moment donc je peux me tromper.

  14. Rien de tel qu’un trip à Ouessant pour déconnecter :wink:
    C’est ce que j’ai fait aussi…

  15. Korben, j’ai voulu conserver ta photo du 31 juillet en Espagne avec le cours d’eau et le soleil se couchant, j’aime bien l’ambiance, pas de gens etc
    Enregistrement ok mais si tu zoomes un peu on voit les traits horizontaux, comme un manque d’anticrelénage …
    C’est ton appareil ou bien ? Aussi si tu l’as en bonne qualité je suis preneur…

Continuer la discussion sur Korben Communauté

10 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite