Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Edito du 14/09/2020

Salut la compagnie,

Alors oui, je sais, les éditos, ça va, ça va plus et voilà, mais que voulez-vous, entre le boulot et ma vie d’artiste de TV Réalité à temps quasi- complet, pas simple de me poser. Rayon nouvelles, et bien pas grand-chose. La rentrée, les gosses à l’école freestyle en pleine pandémie, un petit mal de gorge me concernant, mais je croise les doigts. Et bien sûr une chaîne Twitch qui fait un carton interplanétaire grâce à sa communauté qui se retrouve dans la joie et la bonne humeur sur Discord.

Autrement, je suis content, car j’ai trouvé une nouvelle maison (déménagement en fin d’année) et un petit chat influenceur nommé Percy a rejoint la famille.

D’ailleurs, ce couillon a déjà fugué et on a dû mettre des affiches partout dans le quartier pour le retrouver. L’inconvénient maintenant c’est qu’à chaque fois qu’il sort du jardin, les voisins le capturent et nous appellent. Mais c’est normal, car c’est le chat le plus mignon du monde et il est familier avec tout le monde, donc trop facile de l’attraper.

Voilà pour les nouvelles. J’espère que votre rentrée s’est bien passée et que vous êtes en bonne santé. Prenez soin de vous et à très bientôt ici ou ailleurs !

Si vous êtes nostalgique de Microsoft Access pour vos petites bases de données personnelles, voici une application qui devrait bien vous plaire.

Cela s’appelle Symphytum, ça fonctionne sous Linux, macOS et Windows. Cet outil développé en C++ et Qt permet de concevoir des bases de données simples et cela facilement en mode clickodrome. Mais également de les remplir.

Vous pouvez imaginer de vous créer une petite base de plantes de jardin, une médiathèque ou faire l’inventaire de vos conquêtes. Vous designez vos formulaires, vous remplissez les données, vous visualisez ou recherchez dans ces données, mais vous pouvez également les réorganiser ou les exporter pour en faire autre chose.

Symphytum est dispo dans plusieurs langues, dont le français, et se synchronise avec le cloud (Dropbox, Mega…etc). Pour la synchro, il y a un lock sur la base quand vous l’éditez, ce qui évite les conflits si vous avez plusieurs utilisateurs. Mais honnêtement, on est ici dans un cadre de base de données personnelle (mono utilisateur) pour éviter les boulettes.

Techniquement, Symphytum utilise un moteur de base SQLite, ce qui permet d’ouvrir cette base ou de l’exploiter autrement. Nous ne sommes donc pas sur un format propriétaire à la con…

Pour installer Symphytum, vous pouvez récupérer les binaires ici, et si vous êtes sous Linux, il suffit de choper le .deb ou de lancer le Snap ici.

Je vais peut-être m’en servir pour jouer au naturaliste dans mon jardin. On verra bien.


José Robert, 23 ans, est un habitué du darknet puisqu’il y vend de la drogue OKLM. Seulement voilà, pendant qu’il fait ça, il y a une enquête de police qui démarre en 2017 et il se fait attraper début 2018 avec des armes et 53 kg de marijuana qu’il s’apprêtait à vendre sur les sites Dream Market et Wall Street Market accessiblent via Tor uniquement.

Répondant aux doux pseudos de The Fast Plug et Canna_Bars, José Robert s’est fait choper d’une façon peu courante. À cause d’une description un peu trop bavarde sur sa marchandise, les agents du FBI ont pu ainsi réduire le périmètre de recherche à la Californie.

Whats up we are Canna_Bars a vendor of top qaulity weed we offer qps to multiple pounds we are operating out of northern california and have direct relationships with many growers so expect good qaulity for cheap prices.

Vous le savez, le darknet, c’est censé protéger l’anonymat… Alors comment José Robert s’est-il fait arrêter ? Je suis sûr que vous imaginez une faille technologique, genre, une adresse IP qui passe hors TOR ou un piège tendu en ligne par le FBI.

Mais non.

En creusant un peu sur son profil, les agents fédéraux sont tombés sur son album Imgur contenant des photos haute résolution de sa magnifique production végétale. Et là, miracle, plusieurs magnifiques empreintes digitales qu’ils ont simplement eu à comparer avec celles du fichier de la police.

Et pas de bol, comme José Robert était déjà connu des services, ils ont pu aller le cueillir proprement avec toutes les preuves. Trop fastoche.

Moralité : Tu ne mettras pas tes empreintes digitales en photo sur Internet surtout si tu fais dans l’illégalité au niveau de ton petit commerce ;-))) .

Big Up à José Robert pour ses 5 ans et 10 mois de prison.

Source


Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection que j’ai rassemblée au cours des derniers mois. J’imagine qu’il y a encore beaucoup d’autres idées et de tutos, donc n’hésitez pas à partager les liens dans les commentaires, je les rajouterai à ma liste. Merci et merci à tous ceux qui m’ont envoyé des idées !

En attendant, j’espère que ceux-ci vous donneront de l’inspiration…

On peut donc en faire :

  1. Un module pour ouvrir sa porte de garage à la voix (grâce à SIRI)
  2. Une table basse de jeux d’arcade pour se la raconter quand on invite du monde à la maison.
  3. Une Beetbox pour faire de la musique avec des betteraves.
  4. Un robot Roomba.
  5. Un scanner antivirus avec ClamAV.
  6. Un netbook.
  7. Un système de surveillance vidéo communiquant via Telegram.
  8. Une pirateBox /-)
  9. Un mediacenter avec Kodi.
  10. Un mediacenter avec Plex.
  11. Un mediacenter avec Emby.
  12. Un système de mesure de la qualité de l’air.
  13. Un serveur de streaming avec OpenMediaVault.
  14. Un serveur domotique GPIO.
  15. Un serveur SqueezeBox (Logitech Media Server)
  16. Une alarme pour votre domicile.
  17. Un lecteur d’audiobooks.
  18. Un appareil photo pour prendre le ciel étoilé.
  19. Un serveur Owncloud.
  20. Un jukebox LEGO.
  21. Un outil de surveillance réseau (network monitoring) Il y a également ce projet.
  22. Un char d’assaut.
  23. Un bot Twitter ou encore celui-ci pour poster des photos.
  24. Un connecteur OBD-II (pour la voiture)
  25. Un bloqueur de publicité pour la télévision.
  26. Un serveur BitTorrent.
  27. Un serveur FTP classique.
  28. Un serveur FTP qui fonctionne à l’énergie solaire.
  29. Une borne d’arcade MAME.
  30. Un transmetteur FM.
  31. Un NAS.
  32. Un ECG (Électrocardiogramme) portable.
  33. Un serveur Git
  34. Un serveur de mail.
  35. Un ordinateur portable.
  36. Un outil de surveillance du trafic routier.
  37. Un cadre photos numérique.
  38. Une Time Machine.
  39. Une box domotique avec Jeedom ou avec OpenHAB.
  40. Un module pour piloter ses guirlandes de Noël.
  41. Un serveur web. (ou un « blog« … enfin, un serveur LAMP quoi)
  42. Des lunettes Raspberry Pi.
  43. Un distributeur de tickets.
  44. Une serre connectée.
  45. Un routeur pour bloquer les pubs.
  46. Un système embarqué pour lire des plaques d’immatriculation.
  47. Une console de rétro gaming.
  48. Des animations en time-lapse.
  49. De quoi streamer de la musique chez vous comme Sonos. (Y’a ça aussi)
  50. Une machine à conseils.
  51. Un ordinateur pour apprendre aux enfants à développer des jeux vidéos [PDF].
  52. Un ordinateur de bord pour la voiture.
  53. Un boite à outils pour faire du pentest (avec Pwnie Express que j’adore)
  54. Un système de contrôle à distance de votre PC Windows.
  55. Un détecteur de mouvement avec capture de photos.
  56. Un serveur Minecraft.
  57. Un système d’affichage dynamique pour diffuser de l’information ou de la publicité.
  58. De quoi streamer des jeux PC.
  59. Un super ordinateur.
  60. Un studio pour faire du Stop Motion.
  61. Du LightPainting (Allez voir, c’est magnifique)
  62. Un thermostat pour gérer vos température.
  63. Une station météo ici ou là.
  64. Un photomaton ou aussi ce projet de Photo Booth.
  65. Une PlayStation.
  66. Un jeu de Quizz avec possibilité d’ajouter des télécommandes.
  67. Une GameBoy.
  68. Un miroir connecté.
  69. Un intercom comme en 1986
  70. Un outil de suivi de votre entrainement physique quotidien.
  71. Une voiture télécommandée.
  72. Un indicateur visuel pour savoir si vous êtes toujours connecté au net.
  73. Un mineur de Bitcoins.
  74. Un serveur DLNA.
  75. Un serveur Asterisk (pour la VoIP).
  76. Un agenda Google à accrocher sur le mur.
  77. Un distributeur de croquettes.
  78. Un jeu pour chat avec un laser.
  79. Un robot.
  80. Un système pour faire de l’astro-photographie.
  81. Un robot chien.
  82. Un robot chat ou un autre robot chat.
  83. Un cluster de serveurs avec OctaPi.
  84. Un serveur VPN.
  85. Un routeur VPN de voyage.
  86. Un module DSLR qui se connecte à un appareil photo reflex et qui permet de transférer les images via le Wifi ou de contrôler le déclenchement à distance.
  87. Un module de prise de photo en haute atmosphère avec un ballon sonde.
  88. Un lecteur RFID.
  89. Un Chromecast.
  90. Une automatisation de votre chemin de fer en modèle réduit (train).
  91. Une passerelle LoRaWan.
  92. Un tracker GPS.
  93. Un serveur VPN à domicile.
  94. Un serveur de webcam.
  95. Faire de la musique en la codant.
  96. Une lampe réveil.
  97. Un ordinateur de bureau.
  98. Un quadcopter pour survoler le jardin des voisins.
  99. Une machine à café pilotable et programmable à distance.
  100. Un relai TOR.
  101. Un traceur (pen plotter) pour dessiner.
  102. Un live stream sur YouTube.
  103. Piloter un téléscope.
  104. Une machine à cocktail.
  105. Du détournement de Kindle pour l’utiliser comme un écran.
  106. Un baladeur capable de lire du MOD, S3M, IT ou encore XM.
  107. Une Super Nintendo.
  108. Des enceintes AirPlay.
  109. Un avertisseur d’emails reçus et il y a aussi ce projet.
  110. Un Raspberry Pi… overclocké.
  111. Un flipper.
  112. Une radio pour écouter la BBC avec le décalage horaire.
  113. Un spectacle pyrotechnique.
  114. Un robot pilotable à distance.
  115. Connecter une imprimante sur le réseau.
  116. Un serveur de synchro pour Firefox.
  117. Un assistant vocal Google Home.
  118. Piloter des ampoules Philips Hue en synchro avec Kodi
  119. Faire du suivi de température.
  120. Une radio pirate.
  121. Un sismographe.
  122. Un détecteur steampunk de radiations et compteur Geiger.
  123. Un routeur OpenWRT pour votre réseau.
  124. Un switch niveau 3 pour votre réseau.
  125. Un walkman lecteur de disquettes.
  126. Un répéteur wifi pour augmenter la portée de votre réseau.
  127. Un piège avec des rayons laser.
  128. Alimenter le Raspberry Pi avec l’énergie solaire.
  129. Un thérémine pour faire de la musique avec votre corps.
  130. Un wikipedia offline.

Et si vous cherchez un moyen rapide et pas cher de faire un boitier de protection pour vos Raspberry Pi, pensez aux LEGO.

Bon, je pourrai continuer comme ça toute la journée, mais va bien falloir que je m’arrête. Je pense que vous avez déjà de quoi faire pour vous lancer dans de nouveaux projets avec votre Raspberry Pi !

Amusez-vous bien !

Article mis à jour le 21 septembre 2020.
Publication d’origine le 16 janvier 2013.


À découvrir

Voilà ça y est, l’été est déjà terminé … en route vers l’automne et l’hiver. Mais, quelle que soit la saison, mes liens de la semaine seront là pour vous tenir compagnie. Parce que le partage d’info réchauffe les coeurs en hiver et rafraichit les neurones lorsqu’il fait trop chaud.

Comme toujours l’enregistrement a eu lieu en direct sur ma chaine Twitch donc si vous voulez voir un artiste évoluer sans filet, c’est par ici.

Je commence aussi à mieux me tenir niveau durée de vidéo, depuis quelques semaines ça tourne plutôt autour de 20-25 min plutôt que 40-45 min comme c’était le cas avant. Léger décalage entre le son et l’image je sais, je sais.

Cette semaine je vous présente l’outil Wirehole (qui fait VPN/cache DNS ou encore bloqueur de pubs), comment faire pour extraire toutes les images d’une URL rapidement, créer votre propre turbine pour générer de l’électricité (via l’outil Makani de Google) ou encore découvrir le jeu caché dans votre navigateur Firefox.

Et si vous avez du temps et du carton, je vous partage une vidéo qui vous expliquera comment fabriquer votre propre clavier d’ordinateur en carton.

Si vous ne voulez pas rater mes prochains best of de liens, allez vous abonner sur mon Tube et cliquez la clochette pour être prévenu à chaque nouvelle vidéo. Parait qu’à chaque nouvel abonné c’est un Dugong qui est sauvé en Algérie . Si si.


Ça vous dirait de composer un peu de musique à l’ancienne comme le faisaient les Xenials durant leurs jeunes années ?

Et bien c’est possible avec MilkyTracker, qui permet de créer des morceaux de musique en .MOD ou .XM avec plusieurs instruments, avec le BPM de votre choix, en intégrant des samples, et en faisant tourner les boucles sur différentes pistes…etc. Bref, un tracker quoi.

MilkyTracker est un logiciel open source dispo sous Linux, macOS, BSD, Haiku, Amiga et Windows qui est une recréation du tracker DOS Fasttracker II de l’époque avec des ajouts empruntés à ProTracker sous Amiga.

Pour ceux qui se demanderaient comment ça fonctionne, je vous laisse avec BRANDON qui va vous expliquer tout ça :

Et pour apprendre la musique sur l’ordi, c’est par ici.


Mes gazouillis

Déployer automatiquement sur Github Pages avec Github Actions #kbn https://t.co/z0EDYwpbSK
Nouveau concept : LE BLUETOOTH DANS LA SAUCE. Merci à la communauté Korben sans qui cette vidéo n'aurait pas vu le… https://t.co/jl42BvpeNr