Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Edito du 02/04/2020

Hello les ami(e)s,

j’espère que ça se passe bien pour vous et que vous gérez bien la situation, que vous soyez en 1re, 2e ou 3e ligne comme nous l’a expliqué pépère. Pour ma part, je suis en 3e ligne. Mais si vous savez, ceux qui bossent ou qui ne bossent plus trop et qui restent chez eux à écumer Netflix et prendre du poids en attendant que la tempête passent.

Mais il y a aussi la 4e ligne, celle dont on parle moins, mais qui est la plus exposée puisqu’il s’agit de tous ceux qui continuent à répandre leurs miasmes dehors et à pratiquer des activités sociales.

Les adeptes de la marche rapide pour aller voir les copains, appelée aussi « sport », les propriétaires de chien incontinents qui sortent 10 fois par jour, les bons samaritains qui ramènent cacahuètes et binouses à leurs amis « vulnérables » pour passer une bonne soirée, les accros au shopping de première nécessité qui enchainent les balades chez Auchan, les employés « indispensables » obligés de se rendre sur leur lieu de travail pour réaliser un boulot de Shadok qu’ils pourraient faire de chez eux (Vous n’êtes pas de la chair à canon), sans oublier tous ceux qui partent en week-end parce que bon, il fait beau dehors ;-).

Je voudrais remercier cette 4e ligne, car grâce à elle, nous allons rester encore plus longtemps en confinement. Et moi ça me va bien… J’adore rester chez moi, au calme, relax, loin de la violence du monde et de son nouveau virus #JusteUneGrippe.

Alors je ne vous cache pas que « travailler » + « enfants à la maison », c’est IMPOSSIBLE (en vrai, je le savais). Mais bon, on fait ce qu’on peut. Du coup, j’ai l’impression de cumuler plusieurs emplois, et je ne vous raconte pas la fatigue. Vivement quand même la fin du confinement (quand ? Je vois bien ça, à vue de nez, pour fin août / début septembre, les paris sont lancés…) histoire qu’on puisse tous se reposer parce que bon, ça use, ça use.

M’enfin, plus sérieusement, j’espère que ça va pour vous. Que vous n’êtes pas malade, que vos proches vont bien et que vous ne faites pas trop les cons à sortir pour n’importe quoi comme tous ceux que je vois passer sous mes fenêtres. Si vous avez besoin de conseils, de réconfort, d’aide, si vous voulez témoigner ou si simplement vous vous faites chier, n’hésitez pas à vous retrouver entre Korbenautes sur le forum. Je sais, c’est une maigre consolation, mais je ne sais pas jouer de guitare pour vous faire une reprise musicale dégoulinante de bons sentiments dans un Facebook Live. Donc il faudra vous en contenter ;-).

Allez, la bise !

2 mois déjà que je propose ces liens de la semaine, le temps passe tellement vite ! Et du coup puisque je suis enfermé contre mon gré à la maison, ça me laisse du temps pour survoler tout l’Internet et vous compiler ce qui m’interpelle.

En plus cette semaine on a eu droit aux « bonnes » blagues du 1er avril. D’un autre côté on a déjà un peu l’impression d’être un premier avril tous les jours depuis quelques semaines (merci aux politiques de tous les pays d’égayer notre quotidien).

Pas mal de petites choses sympa cette semaine, notamment une petite formation gratuite sur l’épidémiologie proposée par Coursera, un live de Mouloud Achour, du lineageOS, du modding de Nintendo 64, une collecte pour fournir des masques à nos soignants, l’évolution de la pandémie en live …

Au total une trentaine de liens assez variés, cela va de la Tech aux jeux vidéos en passant par Windows, Firefox, Linux, ou encore du deep learning vocal et du vilain virus pas beau.

Si vous ne voulez pas rater mes prochaines sessions de rattrapage de l’actu du web, n’hésitez pas à vous abonner sur YouTube et sonnez la cloche pour être prévenu à chaque nouvelle vidéo. Parait qu’à chaque nouvel abonné c’est un troll qui est sauvé en Islande. Si si.


Préparez-vous à (enfin) quitter Paris

Bordeaux, Lyon, Marly-Gomont, Nantes, Toulouse, Clermont, Annecy… et bien d’autres destinations de rêve.

Mais vous avez des migraines rien que d’imaginer le parcours du combattant pour :

  • trouver un job ( deux pour les couples !)
  • trouver un logement
  • déménager
  • faciliter votre installation (déménagement – logement – administratif)
  • les démarches administratives

    “Pourquoi personne n’a créé une startup pour faire pour tout ca, on esten France ou pas ?”

    Boom, ca existe déjà ! LAOU s’occupe de tout gratuitement pour vous !

    recrutement-web

    Si vous travaillez dans l’IT et que vous souhaitez aller ailleurs qu’à Paris, Laou réalisera votre rêve : un nouveau job dans une meilleur cadre de vie, le plus simplement possible.

    En cette période inédite, surtout, surtout prenez soin de vous et de vos proches. N’oubliez pas que l’heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil. Alors courage !

    Découvrir Laou gratuitement


    Quand je bosse sur un nouveau projet web, j’utilise souvent des jeux d’icônes SVG qu’on peut trouver un peu partout gratuitement. Souvent, elles sont en noir et blanc et parfois en couleur.

    Et ce que je fais ensuite, c’est que je modifie la forme ou les couleurs de ces icônes pour que ça colle avec la palette de mon site. C’est parfois un peu compliqué et surtout fastidieux surtout si vous avez une pelletée d’icônes à passer en revue.

    Heureusement, il existe un outil pour Linux, macOS et Windows qui s’appelle Norde Source et qui permet de gérer ces collections d’icônes, mais aussi de changer les couleurs de ces icônes facilement pour toute la collection. Du temps gagné et un résultat propre !

    Voici par exemple un jeu d’icône téléchargé :

    Et voilà ma version modifiée :

    Bon, je ne suis pas un super graphiste, donc c’est super moche, mais vous aurez compris l’idée !

    Amusez-vous bien !


    Connaissez-vous le Live Patching ? Il s’agit d’un service proposé par Canonical permettant de mettre à jour le système Ubuntu sans avoir à redémarrer la machine. Cela permet de réduire les temps d’indisponibilité de vos services et de maintenir votre serveur sécurisé automatiquement.

    Notez que ce service fonctionnera uniquement sur les versions LTS (Long Term Support) d’Ubuntu.

    Si vous voulez activer cette option sur votre serveur, voici comment faire.

    Étape 1 : Obtenir une clé LivePatch

    Pour cela, vous devrez vous créer un compte Ubuntu One / Canonical en passant par ici. Une fois authentifié sur le service de Livepatch, vous obtiendrez une clé API.

    Étape 2 : Configurer LivePatch

    Sur votre serveur, entrez les commandes suivantes :

    sudo snap install canonical-livepatch
    sudo canonical-livepatch enable CLE_API_LIVEPATCH

    Et voilà, c’est en place !

    Étape 3 : Surveiller LivePatch

    Pour observer le comportement de LivePatch, entrez la commande suivante. Vous verrez ainsi si un nouveau patch a été déployé et quand.

    canonical-livepatch status --verbose

    Bonus : Et sur Desktop ?

    Et si vous êtes sur une machine Desktop, c’est également possible en suivant exactement la même procédure que ci-dessus ou en utilisant l’utilitaire de mise à jour d’Ubuntu, via l’onglet LivePatch.


    Offrez un coup de jeune à votre Mac avec CleanMyMac X

    Article sponsorisé par Macpaw

    Si votre Mac commence un peu à tirer la langue et/ou que vous voulez l’alléger des choses inutiles qui s’y accumulent au fil des années, jetez un oeil sur le soft CleanMyMac X.

    L’idée derrière ce dernier est de mettre à disposition une boite à outils qui va regrouper plusieurs programmes d’optimisation. Il va par exemple nettoyer le contenu inutile, retirer les éventuels malwares ou encore monitorer en temps réel les performances de votre machine (CPU, mémoire, batterie…).

    Niveau nettoyage il va agir en profondeur (Ajax nettoyant triple action), aussi bien sur les bouts de téléchargements incomplets que sur les anciennes versions de fichiers non utilisées, les DMG obsolètes ou encore les dossiers cachés. Il va aussi nettoyer les déchets qui existent dans votre bibliothèque iTunes, vos photos et les pièces jointes de vos mails. Bref tout. De quoi alléger l’espace disque, mais aussi améliorer la réactivité de l’ordinateur.

    Comment est-ce que le logiciel sait quoi supprimer ou non ? Grâce à un algorithme, un système de filtres que vous choisirez et une base de données conçue au fil de la dernière décennie par divers développeurs venant d’un peu partout dans le monde. Et bien sûr on vous demandera toujours l’autorisation avant de supprimer quoi que ce soit.

    Second outil sympa c’est l’outil Protection. En le lançant, vous allez scanner votre machine à la recherche de tout bout de code malicieux (malware, virus, mineurs crypto …). Enfin vous pouvez encore pousser plus loin avec Speed Up, qui vous permet de créer des routines de maintenance (via scripts) ou de libérez de la RAM. Un truc qui manquait aux drakkars vikings (rapport à la rame, oui humour de confiné fatigué).

    Protection CleanMyMac X

    Mais ce ne sont là que quelques-uns des 14 modules proposés par CleanMyMac X. Parmi les autres options vous trouverez la mise à jour automatique de vos logiciels, le nettoyage de vos traces online/offline (historique navigateur, historiques de conversations, mot de passe sauvegardé ou encore anciennes connexions wi-fi), surveiller l’espace restant sur votre compte Dropbox, effectuer des tests de vitesse pour votre connexion … bref il gère pas mal de choses.

    Avec plus de 10 ans d’expérience sous le capot, CMMX est un logiciel très puissant qui a en plus l’avantage de posséder une interface très claire et facile à utiliser. 2 clics et vous pouvez effectuer toutes les actions citées. Et il a plutôt de la gueule. Un petit assistant vous épaulera, vous dispensant de petits conseils ici et là.

    CleanMyMac X tableau de bord

    Que dire d’autre ? Qu’il vous faudra au minimum macOS 10.10, qu’il existe en version française et qu’une version d’évaluation gratuite est proposée, cela dit elle sera limitée en nombre d’utilisation et d’espace disque à gagner, mais vous pouvez toujours vous faire une idée. Niveau tarif on est sur une base d’environs 40€ l’année ou un achat unique à vie à 80€ (90€ en temps normal, mais il y a une promo actuellement, si vous voulez en profiter).

    Petite astuce si vous utilisez déjà un concurrent : Si vous possédez une preuve d’achat pour ce dernier, vous pourrez bénéficier d’une remise de 40% sur le prix via cette page. Toujours intéressant si vous n’êtes pas content du premier 😉

    Leur slogan pourrait être « scannez, nettoyez, supprimez et oubliez-le » ou « Gardez votre Mac au mieux de sa pomme forme ».

    À découvrir

    Suite à mon article « Où voir un satellite ce soir ? » j’ai été contacté par un lecteur qui m’a partagé le site Heavens-above (merci grab !). Site apparemment assez connu, mais dont je n’avais pas entendu parler ou qui n’avait pas attiré mon attention jusque là. Et comme parfois j’aime bien avoir la tête dans les portes des étoiles je me suis régalé donc je vous le partage, ce sera peut-être votre cas aussi.

    En vous rendant sur le site, vous pourrez voir quasi tout ce qui traine au-dessus de nos têtes chaque jour. Par exemple les trajectoires de la flotte de 60 satellites Starlink, lancés par Elon Musk ces dernières années. Tous ne sont pas encore répertoriés, mais cela viendra au fil des semaines. Vous pouvez aussi surveiller la station spatiale internationale en 3D, le télescope Hubble et bien d’autres.

    Il y a même des prévisions de trajectoires quotidiennes des satellites les plus brillants, et cela sur plusieurs jours, histoire de vous préparer au mieux et choisir ceux qui se verront le mieux.

    Position de l'ISS avec Heavens-above

    Mais le site à d’autres atouts dans sa combinaison spatiale, car il propose en parralèle une base de données assez importante sur les différents satellites : nom, statut de vol, orbites, passages visibles, poids, date de lancement … vous apprendrez sans doute pas mal de choses.

    Vous saviez que le plus ancien objet toujours en orbite est le satellite Vanguard 1 ? Qu’il a été lancé depuis Cap Canaveral il y a quasiment tout juste 62 ans ? Le 17 mars 1958 exactement. Le risque de se le prendre sur le coin de la tête est donc réel (meuh non, ne vous ruez pas sur l’achat de casque de chantier).

    Heavens-Above pour visualiser les satellites

    Chris Peat, le développeur et gestionnaire du site, a ajouté une section « Astronomie » qui vous permettra de visualiser toutes les éclipses solaires (passées et à venir), la position des planètes, les constellations, les comètes ou encore des cartes du ciel interactives. Bref c’est pas mal complet et si vous êtes passionnés par le sujet vous pouvez y passer des heures, en tout bon confiné qui se respecte. Heavens-Above est également dispo en application Android et une page Reddit lui est consacrée.

    Pensez à passer le site en français et à vous géolocaliser si vous le voulez, ce sera plus simple. Je vous laisse vous amuser 😉


    Je n’avais jamais pris le temps de tester Cockpit, une interface web permettant de gérer vos serveurs GNU Linux à distance directement depuis votre navigateur mais aujourd’hui c’est chose faite.

    Alors avant toute chose, je tiens à vous dire que je n’aime pas trop ces machins web qui donnent accès en direct à une machine. Cela peut être source de vulnérabilités et étendre la surface d’attaque. Bien sûr Cockpit existe depuis longtemps et est régulièrement testé mais bon, je reste méfiant.

    M’enfin, ça tombe bien car je me suis monté un petit serveur que je formate régulièrement pour tester des trucs et des machins, donc même pas peur. Mais n’espérez pas me voir installer ça sur un serveur de production exposé sur le net. Par contre, sur une machine locale à la maison, ça peut être pratique.

    Alors concrètement, que propose Cockpit ? Et bien cet outil va vous permettre de surveiller plusieurs serveurs en même temps, d’observer leurs consommation de CPU, mémoire, réseau et écriture disque, mais aussi de faire du diagnostic à partir des logs, de relancer le serveur à distance, d’avoir accès à un Shell, de faire les mises à jour, de gérer les CRON…etc.

    Ça reste somme toute assez basique mais pour du monitoring simple de plusieurs machine, cela vous fera gagner du temps.

    Pour installer Cockpit sous Ubuntu, il suffit d’entrer la commande suivante (la doc d’installation est ici) :

    sudo apt install cockpit

    Puis de vous rendre avec votre navigateur sur l’URL suivante :

    https://IP_DU_SERVEUR:9090/system

    A découvrir ici et le GitHub est là.


    Mes gazouillis

    Détails techniques sur l'affaire des messages privés de Twitter mis en cache dans Firefox https://t.co/EJVd1y6lGu #kbn
    RIP les vacances. Moi j’en suis plutôt à me demander : « Les Français pourront-ils manger cet été ? » #kbn https://t.co/fkycsSm4Nt