Korben - Site d'actualité geek et tech



  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    Clerus : Nan mais sérieux, t'as vu le temps que kate a mis pour traverser l'église ? on se serait cru dans un épisode d'Olive et Tom.

    -- http://danstonchat.com/12268.html
  • RSS Emplois sécurité

  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • Selection de contenus

  • Les articles dans "Bidouilleurs"

    Comment mettre des emojis dans le nom de votre réseau wifi (SSID) ?

    26

    J'étais en train de jouer avec des emojis quand je me suis dit que ce serait cool d'en avoir dans le nom de mon réseau Wifi. J'ai une Livebox, donc je me suis tout simplement connecté à l'admin web de celle-ci et je suis allé dans les options Wifi pour changer le nom du SSID.

    Naïvement, j'ai copié un émoji (un petit volcan) à partir de cette liste et je l'ai collé dans le champ prévu à cet effet et j'ai cliqué sur le bouton "Enregistrer".

    Et là, paf message d'erreur me disant que le SSID est invalide.

    Merde, la Livebox n'aime pas les emojis. Pas cool.

    Mais vous me connaissez, je ne suis pas du genre à baisser les bras. J'ai donc commencé à regarder les javascripts de la page de la Livebox, en tentant de contourner quelques IF mais malheureusement, je ne suis pas arrivé à mes fins avec cette méthode.

    Alors plutôt que de perdre du temps, je suis passé en mode bourrin. J'ai installé Fiddler sous Windows (sous Mac, je n'arrive pas à l'installer... bien qu'installée, la commande "mono" ne veut pas apparaitre... Pas creusé encore.) et j'ai commencé à analyser le trafic de la page. Pour ceux qui ne connaitraient pas, Fiddler est un proxy pour debugger du web. Donc voir les requêtes qui passent et les modifier.

    Pour repérer la requête POST à modifier, j'ai changé le SSID (avec un nom tout simple qui fonctionne), et j'ai localisé la ligne correspondante dans Fiddler. La capture est un peu petite, donc je vous mets la ligne :

    POST /sysbus/NeMo/Intf/wl0:setWLANConfig HTTP/1.1

    Vous verrez le contenu de la requête POST en cliquant sur l'onglet RAW. Si c'est bon pour vous, pour l'éditer, faites un clic droit sur la ligne correspondante et cliquez sur"Unlock for Editing"

    Et voilà, maintenant vous avez la main sur le contenu et vous pouvez le modifier. Vous verrez que, peut-être, le nom du SSID est présent 2 fois. C'est parce que vous avez 2 réseaux... Le premier c'est celui en 5 Ghz et le second c'est celui en 2,4 Ghz. Sur certains appareils plus anciens qui utilisent uniquement du 2,4 Ghz, il est possible de rencontrer des soucis de connexion, vous pouvez donc mettre des emojis uniquement dans le premier SSID et mettre un nom normal au second SSID comme ceci :

    Ensuite, une fois que vous avez modifié le nom des SSID, y'a plus qu'à appuyer sur le bouton REPLAY de Fiddler pour rejouer le POST modifié.

    Et voilà !!! Comme vous pouvez le voir dans mon interface Livebox, le nom est bien changé avec de jolis petits volcans.

    Et tadaaaaaa !

    Alors, elle n'est pas belle la vie ?

    Bon, c'est totalement bourrin, mais ça fonctionne et ça devrait aussi passer sur d'autres types de box comme les Bbox de Bouygues, Freebox ou les Box SFR si elles ne supportent pas les emojis (je n’ai pas testé).

    Installer et mettre à jour des applications macOS en ligne de commande

    1

    Si vous êtes sous Mac et que comme moi, vous trouvez l'App Store d'Apple lent et peu pratique, j'ai peut-être un truc qui va vous changer la vie. Ca s'appelle "Mas" et c'est un client en ligne de commande qui permet de se connecter à l'App Store d'Apple, d'installer ou de désinstaller n'importe quel soft disponible dessus, et de faire vos mises à jour tranquillou.

    Après avoir installé Mas avec la commande Brew :

    brew install mas

    ou en récupérant directement le binaire, vous pouvez vous connecter à l'Appstore directement depuis un terminal avec :

    mas signin votre@adressemail.fr

    Lister vos applications installées via l'Appstore :

    mas list

    Lancer une recherche d'app comme ceci :

    mas search MOTCLÉ

    Et installer l'application de votre choix en utilisant son ID.

    mas install 123456789

    Puis pour lister les applications qui n'ont pas été mises à jour, faites un :

    mas outdated

    Et pour mettre une application à jour, faites un update en utilisant l'ID de l'app en question :

    mas upgrade 123456789

    Et pour tout mettre à jour d'un coup, faites simplement un :

    mas upgrade

    Et voilà... Ça va être pratique pour scripter 2 ou 3 trucs afin de gérer au mieux la mise à jour de vos applications ou la récupération régulière d'une liste de softs installés.

    Source

    Comment donner un accès SSH temporaire à vos amis

    7

    Voici un script qui propose un concept intéressant. Ssh-allow-friend permet d'accorder temporairement un login SSH à vos amis, en utilisant leur clé publique récupérée directement depuis, par exemple, les serveurs de Github.

    Pour l'utiliser c'est très simple, il suffit d'entrer la commande suivante :

    ./ssh-allow-friend --github PSEUDO-DE-VOTRE-AMI

    Ainsi, le script récupérera la clé publique de la personne sur Github et l'ajoutera à la liste des clés présentes dans le fichier authorized_keys. Une fois la commande exécutée, le script renverra la commande que devra utiliser votre ami, pour se connecter à votre serveur, avec votre USER à vous.

    Acquired key for user my-friend-user-name from github, your friend is now able to login via ssh using: ssh VOTRE_PSEUDO@192.168.2.13

    Login authorization will be ceased after this program terminates.
    Press ^C to exit.

    Et dès que vous quitterez le script, avec un CTRL + C, celui-ci restaurera l'ancien authorized_keys et votre ami n'aura plus l'autorisation de se connecter à votre serveur. Mais tant qu'il n'a pas quitté sa session, il est toujours sur votre serveur. Donc pour vraiment le dégager, faites un

    ps aux | egrep "sshd: [a-zA-Z]+@"

    Repérez le PID du process sshd utilisé par votre ami, et shootez-le avec un petit kill tout vilain.

    sudo kill PID

    Voilà... C'est un script donc vous pouvez bien sûr l'améliorer et y contribuer comme bon vous semble.

    Faites de vos QR Codes, de véritables œuvres d’art

    7

    Je ne sais pas si les QR Code sont encore vraiment à la mode, mais si vous avez besoin d'en générer qui soient sympas, foncez sur Qart.js.

    Ce site permet de mixer un lien et une image pour faire un beau QR Code en couleur ou en noir et blanc. Et un QR Code qui fonctionne, ce qui est la moindre des choses !

    L'intérêt de Qart.js c'est aussi que ses sources sont disponibles donc vous pouvez l'intégrer dans vos projets.

    Bref, à tester.

    Une extension Chrome pour faire de la recherche par image (meta moteur)

    2

    Si vous cherchez la source d’une image, vous connaissez sans doute Tineye ou Google Search Images qui permet de faire une recherche à partir d'une image. Mais de l'eau a coulé sous les ponts et maintenant la plupart des moteurs de recherche proposent ce genre de services. Baïdu, Bing ou encore Yandex en sont capables.

    Alors plutôt que de les faire un par un, je vous propose plutôt d'installer NooBox, une extension pour Chrome qui à partir d'une simple image, vous renverra tous les sites qui la contiennent ou qui contiennent des images qui s'en approchent.

    Pratique pour trouver votre sosie ou ceux qui pompent vos images

    Affichez votre adresse IP dans la barre d’état d’Ubuntu

    5

    Si vous êtes sous Ubuntu et que vous voulez connaitre en permanence votre adresse IP, il existe un petit outil Python baptisé Indicator-IP qui une fois installé, ira afficher vos adresses IP locales et publiques dans la barre d'état.

    Pour l'installer, ouvrez un terminal et entrez les commandes suivantes :

    sudo apt-add-repository ppa:bovender/bovender

    sudo apt-get update

    sudo apt-get install indicator-ip

    Une fois en place, celui-ci se lancera automatiquement avec Gnome.

    Si vous voulez le désactiver ou modifier l'affichage de indicator-ip, ouvrez un terminal (ou faites ALT+F2) et entrez la commande suivante :

    gnome-session-properties

    Vous pourrez ainsi ajouter l'option -i avec l'interface réseau de votre choix derrière pour afficher l'IP de celle-ci par défaut.

    D'autres options sont disponibles comme la possibilité de changer la source qui renvoie l'IP publique (avec le paramètre -u). Pour en savoir plus, je vous invite à lire la doc.

    Source

    3 alternatives gratuites

    à Partition Magic

    Si vous avez besoin de partitionner votre disque dur Windows, de fusionner certaines partitions, d'en formater d'autre ou d'en créer de nouvelles, vous pouvez le faire avec fdisk mais le souci avec fdisk, c'est ...

    6 outils pour cloner un disque

    dur sous Windows et Linux

    Cloner c'est facile... Bon, ok, cloner un bébé, c'est déjà plus complexe mais un disque dur, c'est l'enfance de l'art...Alors bien sûr le logiciel le plus connu ...