Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment devenir un pirate grâce à Microsoft et HP

Je tiens à vous faire partager un échange de mails que j’ai eu avec Guy et qui est la démonstration édifiante que Microsoft et les assembleurs de PC ne souhaitent qu’une chose, faire du profit…mais au détriment du consommateur.

Guy m’a d’abord contacté suite a un souci de clé de licence Windows XP:

"J’ai une machine HP qui tournait sous Windows Media Center. Il y a quelque temps, la carte maîtresse ASUS de cette machine a rendu l’âme. Je l’ai remplacée par une carte MSI semblable.

(Anecdotique: HP me demandait 400$ (US) pour remettre une carte identique dans ma machine 2 mois après l’expiration de la garantie d’un an. La carte MSI que j’ai installée m’a coûté 56 $ (CAN) !!!)
 
Problème: mon système d’exploitation refuse de démarrer (qqch comme "Ce PC n’est pas le PC d’origine" ). Je peux ré-installer Windows MCE car j’ai les disques d’installation, mais je n’ai pas la clé d’installation. Chez Microsoft, on me dit que la clé imprimée sur l’autocollant de mon boîtier ne me sert à rien, mais que la clé (différente bien sûr!) utilisée par HP pour installer l’OS en usine pourra me servir à réactiver Windows. J’ai conservé, sur une partition de mon disque dur, une image exacte de mon système AVANT qu’il ne se casse la gueule.
 
Y a-t-il moyen de demander à RockXP4 de décrypter une clé autre que celle qu’il trouve dans le système sur lequel il tourne ?

J’espère avoir été clair.
Merci de votre aide, si vous le pouvez.
"

Ce à quoi j’ai répondu:

"Bonjour,
malheureusement, il n’est pas possible de recuperer la clé sur un
support offline (comme un windows pas demarré)
Logiquement, la clé collée sur le boitier devrait suffir. Avez vous essayé ?
"

Petite explication de texte… En réalité les assembleurs ont pour la plupart leurs propres clés XP. Si vous essayez de mettre une clé provenant d’un XP acheté dans le commerce sur une installation faites avec un CD provenant de Compaq, ou Dell (ou un autre), cela a de grandes chances de ne pas fonctionner.


hp invente…enfin, il parait

Deuxieme chose, les assembleurs utilisent des images disques pour présinstaller tous leurs PCs… En gros quand les PCs sortent de l’usine, ils ont tous la même clé… Vous pouvez faire le test avec RockXP, si vous avez un PC d’assembleur connu, la clé que vous verrez a de grandes chance de ne pas correspondre à celle qui est collée sur le boitier de votre PC.
Normalement, vous pouvez remettre la même clé qui se trouve sur l’étiquette collé sur le boitier du PC dans le systeme (avec RockXP) mais apprement, chez HP, ça n’a pas l’air d’être possible… Etrange.

Guy me répond alors:

"Merci pour la réponse.
Je vais donc arrêter de chercher dans cette direction.
Vous me dites:
    >> Logiquement, la clé collée sur le boitier devrait suffire. Avez vous essayé ?
Heuuuu…….. non !
Le type de chez Microsoft à qui j’ai parlé m’a tellement répété que ça n’allait pas marcher que je n’ai même pas essayé. Mais, vous avez bien raison: je devrais sûrement essayer quand même avant de dire que ça ne marche pas. Logique, en effet !
Je n’ai rien à perdre (sauf une heure ou deux) puisque, à l’heure actuelle, rien ne  marche de toute façon.
"

Je répond donc à Guy en lui expliquant la "théorie" de l’activation:

"Normalement, vous n’avez pas besoin de remettre une autre clé de Windows
puisque celle qui se trouve sur votre PC est la votre (alors que celle
qui etait avant dans votre systeme devait etre celle du CD Master du
constructeur qui est utilisé pour tous les PCs sortant d’usine.
Alors si vous reussissez a reinstaller Windows avec cette clé collée sur
votre PC, je pense que vous pouvez sans probleme reactiver votre Windows
avec cette clé puisqu’elle vous appartient.
"

Quelques jours plus tard, je reçois cette réponse de Guy, qui franchement m’a révolté et m’a donné envie de la publier ici.

"Ce que vous dites est d’une logique implacable, et aurait dû fonctionner…
Malheureusement, chez HP et chez Microsoft, la logique repose entièrement sur leur intérêt commercial.
La logique naturelle, issue de la pensée raisonnante, et le gros bon sens, sont des concepts qu’ils préfèrent ignorer: ça n’est pas payant !
 
J’ai essayé de ré-installer Windows MCE 2005 sur ma machine remise en état avec une toute nouvelle carte maîtresse. Mais rien à faire. Le logiciel me bloque au prétexte que ma machine n’est pas une HP, et Microsoft ne veut pas me venir en aide parce que le problème vient de chez HP. Ce qui n’a pas empêché leur représentant de me marteler ad nauseam que le CLUF dit clairement qu’un changement de carte-maîtresse invalide la license d’utilisation, et que ma license a été achetée chez HP, seule responsable du (mauvais) service. Le fait que l’entente soit convenue avec Microsoft losqu’on clique sur le bouton "J’accepte" ne change rien à rien. C’est à moi, client un peu cloche, de comprendre que HP achète ses licences en lot de Microsoft, ce qui dégage MS de toute responsabilité… Évidemment !
 
Peu importe comment on regarde les choses: je l’ai dans l’os. Je me sens comme le dindon de la mauvaise farce là-dedans.
 
Le crétin de service chez Microsoft était d’ailleurs tout heureux de me préciser " Y en pas de problème, Monsieur! Suffit que vous achetiez une nouvelle license Windows MCE 2005 (250$ ???) chez votre revendeur préféré… " Je pense qu’il n’a pas très bien compris le problème, celui-là. Chez HP, on me dit à peu près de choses près la même chose, mais en plus cher: " 400$ US, monsieur, et on vous réinstalle une carte d’origine ET le système d’exploitation… Oui, le disque dur de la machine sera effacé et vous perdrez tout. Non, ça n’est pas notre problème…"
 
Quand même marrant que je sois le seul à trouver que, dans cette manière de raisonner, il y a quelque chose d’abusif.
 
Bon. Allez, on se fait une raison… Je me mets en chasse. J’arriverai bien à dénicher une version piratée de Vista. Fini le respect des droits de Microsoft. Je sens qu’à presque 60 ans, l’occasion se présente d’ajouter quelques nouvelles cordes à mon arc.
 
Reste que je ressens un fort sentiment d’amertume et de colère: Jamais encore, je ne m’étais senti autant arnaqué par une entreprise. Voilà un ajout à mon bagage de vie dont je me serais volontiers passé.
 
Merci d’avoir communiqué avec moi.
"

Et voilà comment un simple utilisateur de logiciels Microsoft se voit obligé de "pirater" son Windows… Dégouté, ecoeuré… Et je le comprend !

HP, comme les autres n’en ont strictement rien à faire de leurs clients, et honnêtement pour le prix qu’on dépense aussi bien en hardware qu’en software, se retrouver lésé à cause d’un simple probleme de technologie de licence, il y a de quoi devenir furax…

Finalement, si il y a tant de pirates, il faudrait peut etre se demander pourquoi ? Je suis intimement convaincu que si les protections étaient plus simples et les licences moins chères, les gens n’opteraient plus pour l’option "piratage".

Je vous laisse méditer la question…



Surfshark : dévorez le Black Friday à pleines dents [bon plan]

— Article en partenariat avec Surfshark —

Aujourd’hui je vous partage un très bon plan à l’occasion du Black Friday qui arrive sous peu. En effet le fournisseur de VPN Surfshark s’est fendu d’une offre défiant pas mal de concurrents avec une réduction de 83% + 3 mois offerts. Vous payerez donc moins de 2.3€/mois durant 27 mois, TVA incluse, imbattable (ou pas loin) ! L’offre est temporaire donc pour sécuriser votre surf à moindres frais ne tardez pas !

Faisons un petit tour de l’outil pour les petits nouveaux qui ne connaissent pas encore Surfshark. Il s’agit tout simplement de l’un des VPN les plus solides du marché à l’heure actuelle. Pas forcément celui qui vient à l’esprit tout de suite, mais un outsider aux dents aiguisées qui commence à faire parler de lui en bien, et cela autant pour ses fonctionnalités que sa fiabilité.

Interface Surfshark

Le débit en download comme en upload est dans la moyenne des autres gros VPN du marché, ce qui vous permettra de streamer vos catalogues Netflix sans trop de soucis.

Surfshark possède actuellement autour des 3200 serveurs répartit dans 65 pays, chacun disposant de DNS privé et adapté au P2P. C’est moins que d’autres services établis depuis des années, mais la liste s’allonge plutôt vite (plus de 1000 ajouts rien que sur l’année en cours). À ce rythme il n’y aura plus de différence très bientôt.

Par défaut le protocole utilisé sera IKEv2/IPsec (que vous pouvez le modifier pour OpenVPN ou WireGuard si vous préférez). Niveau petit plus il propose également une fonctionnalité, nommée MultiHop, qui permet de se connecter via plusieurs pays afin d’augmenter la confidentialité et la sécurité. Il s’agit d’une option de double VPN, ce qui se ressentira forcément un peu sur la vitesse de connexion.

Surfshark IKEv2/IPsec

Je pourrai encore citer le bouton Kill Switch, le mode camouflage (qui brouille les pistes même pour votre FAI), le chiffrage des données via l’algorithme AES-256-GCM ou encore un système de liste blanche (split tunneling). Cette dernière est plutôt pratique pour les sites et applications qui ne supportent pas les connexions VPN (les applis bancaires par exemple), vous pourrez malgré tout vous y connecter sans avoir à couper/remettre en marche le VPN.

À ne pas négliger, l’interface assez minimaliste et très simple à prendre en main. Si vous n’êtes pas trop geek et/ou que c’est le premier outil du genre que vous utilisez, foncez ! C’est super simple.

Le MultiHop de Surfshark

Est-ce que je vous ai dit que l’offre vous permet en plus de connecter un nombre illimité d’appareils et sans limites de bandes passantes ? Que toutes les plateformes sont supportées (macOS, Linux, Windows, Android, iOS, FireTV, Apple TV, Chrome, Firefox, PlayStation …) ? Qu’il dispose d’un anti-pub/anti-tracker intégré ?

Niveau des paiements c’est plutôt complet aussi par rapport à certains concurrents. Vous pouvez régler via une CB classique (ou, mieux une carte Curve), PayPal, Amazon Pay, Google Pay ou encore les méthodes de paiements en ligne comme Sofort et Direct Debit. Petite cerise sur le gâteau, Surfshark accepte depuis quelques jours (fin novembre 2020) le paiement en crypto. Bitcoin, Ethereum, Ripple & co vous sont proposés via les services CoinGate et CoinPayments.

Bref pour profiter de l’offre Black Friday de Surfshark c’est par ici.

Encore merci à Surfshark de soutenir korben.info !