Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Convertir un bookmarklet en extension Chrome

Je vous parle souvent de bookmarklet pour nos navigateurs. Les bookmarklets sont des petits bouts de JavaScript qui vous permettent différentes actions sur le net. Par exemple, hier, je parlais de Don’t Be Evil, un bookmarklet qui permet d’enrichir les résultats de Google avec des infos en provenance de Twitter, Facebook et MySpace.

Mais le concept du bookmarklet n’est pas non plus très clair pour tout le monde. Donc si vous développez vous même des petits bookmarklets, sachez qu’il existe un site internet qui permet de les convertir en extension pour Chrome. Il suffit de vous rendre sur ce site, d’y copier le code du bookmarklet. Cliquez ensuite sur le bouton « Generate extension » et vous téléchargerez un zip. Ensuite, pour l’installer, décompressez-le, et ouvrez la page chrome://extensions, activez le mode développeur puis cliquez sur le bouton « Charger l’extension non empaquetée ». Ensuite, sélectionner le répertoire de l’extension et voilà !

D’ailleurs, j’avais une idée que j’ai proposée sur Google+, mais qui malheureusement n’a pas été suivie. Bon, ce n’est pas un truc que j’ai le temps de faire, mais si l’un d’entre vous est bon développeur et a 5 minutes à tuer, on peut imaginer faire un truc. Je sais que le boycott est interdit en France (bouuuuh), mais par contre, informer les gens, c’est pour le moment encore autorisé. Et suite à Acta, Hadopi, PIPA et toutes ces conneries liberticides, j’aurai aimé que quelqu’un mette au point 2 choses qui je pense peuvent cartonner.

  • Un bookmarklet (et extension) qui alerte l’utilisateur lorsqu’il se rend sur un site appartenant à une société ou une personne qui a soutenu publiquement ces lois.
  • Une extension WordPress qui permettrait par exemple aux webmasters d’alerter leurs internautes qu’ils s’apprêtent via un lien sortant à aller sur un site supportant les lois liberticides.

Ça permettrait juste d’informer les gens sur ce qu’ils visitent, un peu comme une étiquette sur un emballage de biscuit : « Attention, ce biscuit contient de l’huile de palme, des OGM ou des morceaux de rat« . À côté de cela, il faudrait bien sûr établir une liste de ces sites. Liste communautaire et validée avec des sources fiables, ou plutôt des preuves irréfutables de ce soutien public. L’idée n’est pas de bloquer les sites comme le fait WOT mais simplement d’informer les internautes pour surfer plus équitable en tout cas, en ce qui concerne ce genre de sites.

Si ça vous branche, je vous laisse gérer comme un grand et prenez contact avec moi ensuite pour qu’on donne un peu de visibilité à cette extension.

Source


Transition énergétique : où en sommes-nous ?

Le volume des datas en circulation explose…

529,4 TWh ont été produites en 2017 et les nouvelles formes d’EnR montent en puissance.

Découvrez dans cette infographie, qui en France consomme le plus et quelles régions consomment le plus d’énergies renouvelables ?

En Savoir +