Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Un outil pour cracker les conteneurs TrueCrypt, Bitlocker et PGP

ElcomSoft, la société spécialiste dans les logiciels de cracking de mot de passe vient de commercialiser pour 300 $ un nouvel outil baptisé Forensic Disk Decryptor qui est capable, tenez-vous bien, de récupérer les clés de chiffrement contenues dans la mémoire de l’ordinateur. Grâce à cette clé, l’outil peut alors accéder à des partitions, des conteneurs ou des documents chiffrés avec PGP, BitLocker ou encore TrueCrypt.

En effet, pour ne pas à avoir à entrer à chaque fois son mot de passe, qui peut être très long et très compliqué, ces outils stockent en mémoire une clé qui permet d’accéder aux données chiffrées ou d’en écrire de nouvelles. C’est cette clé que Forensic Disk Decryptor sait récupérer.

Pour récupérer les clés de chiffrement, l’outil peut effectuer une attaque par FireWire (il faut que l’ordinateur tourne et que le volume chiffré soit monté) ou en analysant un dump de la mémoire ou un fichier d’hibernation (et là, l’ordinateur peut même être éteint).

  • Decrypts information stored in three most popular crypto containers
  • Mounts encrypted BitLocker, PGP and TrueCrypt volumes
  • Supports removable media encrypted with BitLocker To Go
  • Supports both encrypted containers and full disk encryption
  • Acquires protection keys from RAM dumps, hibernation files
  • Extracts all the keys from a memory dump at once if there is more than one crypto container in the system
  • Fast acquisition (limited only by disk read speeds)
  • Zero-footprint operation leaves no traces and requires no modifications to encrypted volume contents
  • Recovers and stores original encryption keys
  • Supports all 32-bit and 64-bit versions of Windows

efdd_s

C’était faisable depuis un moment, mais il fallait être expert. Là, grâce à cet outil, ça devient simple comme bonjour. Son petit prix en fait aussi une arme redoutable, aussi bien pour la police que pour les affreux vilains qui voudraient poser leurs yeux sur des données qui ne leur appartiennent pas.

L’éclate ! Bon, il faut bien sûr un accès à la mémoire vive que ce soit via un dump à chaud ou via une copie de celle-ci présente sur le disque… Ce qui n’en fait pas non plus l’arme ultime. En effet, si vous chiffrez des trucs que vous placez ensuite sur un Dropbox ou un Gmail, si un pirate s’en empare, il ne pourra pas obtenir les clés de chiffrement, puisqu’il n’aura pas accès directement à votre ordinateur. Donc c’est encore suffisamment sécurisé…

Hâte de voir en tout cas si les éditeurs de TrueCrypt, BitLocker et PGP vont trouver des parades pour ne plus que de tels logiciels puissent récupérer les clés en mémoire…

+ d’infos ici.

Source et photo


IoT, réalité virtuelle, intelligence artificielle… Comment tirer le meilleur parti des datas ?

Le volume des datas en circulation explose…

20 milliards d’objets connectés prévus en 2020, 1,7 mégabytes de données créé chaque secondes par chaque individu sur Terre et 7,7 milliards d’abonnements à un téléphone mobile dans le monde en 2017 ont été enregistrés.
Les donnees circulent partout et leur flux est de plus en plus important. Je vous invite à aller checker cette infographie sur les datas c’est très intéressant.

En Savoir +