Comme chaque année, le service de sauvegarde Backblaze, publie une étude sur la qualité des disques durs utilisés dans ses data center. En 2016, ils ont utilisé 73 653 disques durs, toutes marques confondues, et seuls 3 modèles n'ont rencontré aucune panne. Il s'agit d'un 4TB et d'un 8TB de Toshiba et d'un 8 TB de Seagate. Concernant ce dernier, il est arrivé en novembre donc difficile d'avoir le recul.

Globalement, cette année a été une meilleure année que 2015, car seul 1,95% de leurs disques durs sont tombés en panne contre 2,47% en 2015 et 6,39% en 2014. Cela veut dire que la qualité des disques s'améliore, ou que leurs conditions d'utilisation sont plus douces, ou que les équipes de Backblaze savent les choisir avec plus de soin.

En tout cas cette année, le mauvais élève c'est clairement Western Digital avec 3,88 % de panne (pour 1 626 disques), suivi par Seagate avec 2,65% de panne (pour 45 531 disques). Les disques Hitachi (HGST) sont par contre assez impressionnants avec un taux de 0,6 % de ratage.

Concernant la taille des disques, le taux de panne le plus faible se trouve sur les 3 TB. Pas mal de pannes toutefois sur les 4 TB et les 5 TB et un peu moins sur les 6 et 8 TB, mais ça ne veut pas dire grand-chose, car il faudrait voir la répartition des tailles de disque par constructeur.

Si vous aimez les détails, voici les modèles utilisés par Backblaze en 2016. Difficile de tirer des conclusions sérieuses de tout ça, mais HGST (Hitachi) semble être le bon élève alors que Seagate et Western Digital ont un peu plus de mal. Mais j'imagine que ça doit dépendre beaucoup des modèles.

Toutefois, si on y regarde de plus près, on peut aussi voir que le modèle ST1500DL003 de Seagate a été un mauvais cru avec 90,92 % de panne depuis 2013. Pas cool.