Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Éditeurs de code et de texte : la liste ultime

Il y a quelques jours je vous ai parlé d’un petit nouveau dans le monde des éditeurs de code, Graviton, et je me suis rendu compte qu’au fil des années j’en avais présenté un certain nombre sur le blog.

2 de mes neurones s’entrechoquent selon un alignement bien précis et pouf l’idée apparait : Pourquoi ne pas centraliser ça dans un article pour faciliter le choix de ceux d’entre-vous qui s’intéressent à ce genre d’outils ? Alalala, qu’est ce que je ne ferai pas pour vous ? 😉

Tout le monde ne va pas aller fouiller dans mes archives vieilles de plusieurs années (sachez que c’est mal, surtout avec l’aide du Dieu du Random mais je vous pardonne). En plus ça va me permettre de voir comment les outils ont évolué au fil du temps et de compléter la liste avec de nouvelles trouvailles ou des choses dont je n’ai jamais parlé.

C’est parti.

Editeur de code Atom

Atom : lorsque je vous ai présenté Atom pour la première fois en 2014 l’éditeur venait de sortir et de passer en mode open source. Le projet de la team Github à bien grandit depuis pour devenir un incontournable. Offrant même la possibilité d’être utilisé comme environnement de développement intégré. Configurable à souhait, disponible sur plusieurs plateformes (OS X, Windows, Linux), édition de code partagée en temps réel, autocomplétion intelligente … autant de points forts qui en font un des poids lourds du genre.

BBEdit : un vieux de la vieille qui a été lancé en 1992 et qui intègre depuis 2016 l’ex-éditeur TextWrangler. Développé par Bare Bones Software il est disponible pour macOS uniquement et sous 2 versions : payante (BBEdit) et sous forme de freeware (BBEdit lite).

Bluefish : éditeur de code source libre et complet. Encore un éditeur du 3e âge puisqu’il existe depuis 1997. Coloration syntaxique personnalisable, recherche des lignes de code spécifique, snippets, explorateur de fichiers … et surtout de nombreux langages supportés (de l’ASP au SQL en passant par le Pascal).

Brackets, editeur de code

Brackets : Il faut remonter à 2012 pour mon premier billet sur cet éditeur lui aussi open source. Proposé par Adobe il a su évoluer au fil du temps et proposer de nouvelles fonctionnalités bien pratiques : aperçu en temps réel, support de modules, validateur W3C, correcteur orthographique … Brackets est toujours actif en 2019, la dernière mise à jour date de mai et ajoute notamment le support de PHP.

Coda : dispo en version OSX et iOS, la licence Coda vous reviendra à 99$. Du rendu en temps réel de votre code, une belle interface utilisateur et des mises à jour et améliorations régulières du logiciel. Le tout en langage cacao Cocoa et ce sera une solution très pratique si vous devez coder en déplacement sur une tablette ou un smartphone.

Codeshare : la première vocation de codeshare est, comme son nom l’indique, de partager du code. C’est donc un outil qui s’utilise via navigateur et qui dispose d’une option de partage vidéo, ce qui permet d’éditer du code en direct avec quelqu’un. Original non ? Un éditeur de code (très) léger en terme de fonctionnalités, mais qui peut être utilisé de manière pédagogique ou dans l’éducation par exemple.

Collabedit : éditeur de code 100% en ligne qui permet aux utilisateurs de collaborer en temps réel. Il fonctionne dans votre navigateur Web, aucune installation n’est donc nécessaire. Doté d’une interface simple et épurée il propose plusieurs langages de programmation (C, C++, Basic, Javascript, Ruby, XML, …).

CoffeeCup

CoffeeCup HTML Editor : si vous travaillez sur un projet HTML/CSS il n’y a pas toujours besoin d’utiliser une machine de guerre qui gère 250 langages. CoffeeCup peut malgré tout gérer aussi le PHP si besoin, mais il se veut une solution simple contenant les basiques (synchronisation FTP, prévisualisation …) . Existe en version gratuite et payante.

Espresso : uniquement pour Mac, Espresso est un programme rapide et relativement puissant qui possède une grosse communauté. Vous allez aimer d’amour sincère l’édition en temps réel que vous pouvez exécuter dans la fenêtre d’édition de code ainsi que dans le navigateur. Sans oublier l’interface intuitive en drag-n-drop. Espresso est payant, mais vous pouvez télécharger une version d’essai gratuite sur leur site afin de voir si ça vous convient.

Geany : Geany est un IDE qui se veut léger. Donc on reste focus sur les basiques : autocomplétion, multiple document interface, gestion des projets, coloration syntaxique, émulateur de terminal intégré … Le logiciel est libre sous-licence GNU GPL.

gEdit : éditeur de texte/code officiel pour l’environnement GNOME il est possible de l’agrémenter de nombreux plug-ins. Interface épurée, disponible en français, compatible avec de nombreux langages de programmation … que demander de plus ?

Editeur GNU Emacs

GNU Emacs : l’outil est conçu pour offrir la meilleure expérience de développement possible tout en éliminant nombre des fonctionnalités superflues qui constituent des obstacles à l’efficacité. Emacs est léger, basé sur la ligne de commande et, faisant partie de GNU, il est disponible gratuitement sur une multitude de systèmes d’exploitation. 40 ans qu’il existe donc si vous aimez la continuité et bosser sur une même interface il est fait pour vous !

jEdit : licence GPL 2.0 pour ce petit éditeur gratuit et écrit en Java qui existe maintenant depuis une bonne vingtaine d’années (leur site sent toujours bon l’époque pré-2000 d’ailleurs). Au fil des ans il a su se doter de centaines de plug-ins et macros et il supporte plus de 200 langages.

JetBrains WebStorm : démarré en 2010 il propose un IDE Javascript, donc vous aurez tout ce dont vous avez besoin si vous développez en Js. Par contre après les 30 jours d’essais gratuits il vous faudra débourser 129$ l’année. Pour ce prix vous aurez droit à la détection automatique des erreurs de syntaxe, au refactoring, au support de Git, l’autocomplétion ou encore une bibliothèque de plug-ins. C’est du lourd … vu le poids du logiciel (600 Mo). Existe aussi pour le PHP avec PHPStorm.

Komodo : l’un des plus puissants éditeurs qui proposent un environnement de développement (IDE) compatible avec les principaux langages de programmation (Python, PHP, Perl, Golang, Ruby, HTML, CSS, …). Disponible pour Windows, Linux et OSX.

Notepad++ : je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter Notepad++, mais je ne pouvais pas ne pas le mentionner dans cette liste. Gratuit et dispo en français. Pas le plus complet, mais ça reste la base sous Windows.

Ra : comme le Dieu égyptien, il a rayonné puis s’est éteint. Présenté début 2015 cet éditeur avait la particularité de tourner sur Chrome / Chrome OS et d’avoir un système de sauvegarde automatique. Pas assez pour durer a priori. RIP.

Spacemacs : « Le meilleur éditeur n’est pas Emacs ou VIM, c’est Emacs ET VIM », ça, c’est leur manière de se positionner sur le marché. L’objectif étant de combiner le meilleur des 2 éditeurs de code très connus cités. Spacemacs n’est définitivement pas pour les débutants tellement il est blindé de fonctionnalités, par contre il est gratuit.

Stypi_ : le point fort de cet éditeur ? L’aspect collaboratif en ligne et la possibilité de rejouer l’écriture du code sous forme de vidéo. Tout avait bien commencé pour lui puisqu’il avait été racheté par Salesforge quelques semaines après mon billet (Coïncidence, je ne crois pas ;-)) , mais il disparaitra de la toile en 2015.

Sublime Text : simple et efficace, voilà comment résumer Sublime Text. S’il ne possède pas des millions d’options vous aurez droit à tout ce qui est nécessaire : Léger, personnalisable, multiplateforme, support de plusieurs langages, coloration syntaxique …

UltraEdit : un dinosaure. Cela fait plus de 25 ans que cet éditeur existe et qu’il rend d’immenses services à la communauté des codeurs de tous poils. Même s’il est payant, son énorme communauté, sa flopée de fonctionnalités et son expérience en font une référence dans le domaine.

VIM : du site Web officiel au logiciel lui-même, Vim est un outil de codage pour les codeurs par les codeurs. Prenez la totalité de tout ce que tous les autres éditeurs proposent et il y a 99% de chances que VIM le fasse aussi. Il supporte tous les langages imaginables et dispose d’un catalogue de plug-ins assez impressionnant.

Visual Studio

Visual Studio Code : encore une grosse boite pour supporter cet éditeur, cette fois c’est Microsoft. Basé sur Atom (voir plus haut) il est possible de le télécharger gratuitement pour Windows, Linux et OSX. Et pour le coup le projet est toujours très actif avec de nouvelles releases quasi chaque mois, donc les nouveautés sont très nombreuses depuis mon article vous le présentant. C’est un peu l’éditeur star du moment.

Webuilder : WeBuilder est un excellent outil pour les personnes travaillant dans presque toutes les langues, mais brille avec PHP, JavaScript, HTML et CSS. Il est suffisamment puissant pour que les développeurs chevronnés puissent l’utiliser au quotidien et il est assez facile à appréhender pour que les débutants se sentent à l’aise de commencer avec lui.

Zed : Un éditeur open source et dispo pour Chrome. Il proposait tout un tas de fonctionnalités sympa, mais, comme je l’expliquais, son concepteur prenait un risque en termes de pérennité de l’outil. Risque qui n’a pas payé a priori : le site web a disparu et si l’extension est toujours présente dans le Chrome Store et semble fonctionnelle, elle n’a plus été mise à jour depuis plus de 4 ans.

CotEditor

Voilà, pour l’instant je vous ai sélectionné ces 25 outils histoire d’avoir un petit panel assez varié : gratuit ou payant, différents systèmes d’exploitation, du jeune et du vieux … J’aurais pu en détailler bien d’autres :

  • Araneae
  • ATPad
  • BlueGriffon
  • Buffer editor
  • Chocolatapp
  • CodeLobster IDE
  • Codepen.io
  • CodeRunner
  • Code Writer
  • Codiad
  • CotEditor
  • Cudatext
  • Dreamweaver
  • DroidEdit
  • ed
  • EditFile
  • Editra
  • EmEditor
  • Encryptpad
  • EverEdit
  • FlashDevelop
  • Gedit
  • Howl
  • ICEcoder
  • JSHint
  • JungleIDE
  • Kakoune
  • Kate
  • Light Table
  • Lime2
  • MacVim
  • micro
  • Mousepad
  • NANO
  • NeoVim
  • NetBeans
  • Notepad2
  • Notepadqq
  • NoteTab
  • Oni Editor
  • Programmer’s Notepad
  • Project Rider
  • PSPad
  • pyvim
  • qemacs
  • Qt Creator
  • Rainbow9
  • RJ TextEd
  • SciTE
  • Slap
  • SlickEdit
  • SpaceVim
  • Suplemon
  • Synwrite
  • Textadept
  • Textastic
  • TextMate
  • Textpad
  • Thimble
  • Tincta
  • VSCodium
  • Xi Editor
  • Yi

Mais pour que cette liste soit vraiment complète n’hésitez pas à me partager vos éditeurs favoris, que je puisse la tenir à jour au fil du temps !

Bon coding à tous !


Réponses notables

Continuer la discussion sur Korben Communauté

2 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants