Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Edito du 15/11/2015

Bonjour,

Comme tout le monde, j’ai été très choqué par ce qui s’est passé vendredi soir et j’avoue que me remettre à écrire après ça, surtout sur des sujets aussi « futiles » en apparence que du logiciel ou de la sécu informatique, ce n’est pas vraiment simple.

J’écris donc ce petit billet et je marquerai un temps d’arrêt en ce lundi. Comme la plupart des gens, je tiendrai aussi cette minute de silence à 12h pour honorer les disparus et comme la plupart des gens, je continuerai à vivre ma vie sans peur et sans rien changer.

J’observe les réactions depuis ce week end et je peux vous dire que la majorité des personnes que je connais (IRL ou en ligne) ont su rester dignes, loin de tout amalgame ou de discours extrême. Ça me rassure donc sur l’état d’esprit de mes connaissances et par extrapolation, des français. (Même si, je vous rassure, j’ai aperçu quelques abrutis faire un peu de bruits par ci ou par là)

La peur dans laquelle ces tarés d’extrémistes veulent nous plonger ne doit pas nous atteindre et nous devons rester forts. Toutefois, je suis certain que nos chers politiques vont encore en profiter pour nous imposer de nouvelles privations de liberté afin de mieux nous tenir en laisse. Nous devrons donc aussi être forts de ce côté là et ne pas accepter l’inacceptable sous prétexte que nous sommes en « guerre » ou « menacés ».

Soyons vigilants, car à quoi bon vivre en France si nous n’y sommes plus libres ?

Un autre truc auquel je crois aussi c’est qu’il n’existe rien de plus puissant que les mots et les idées. Et malheureusement, certains mots et certaines idées peuvent blesser ou tuer. Je pense aux idées homophobes ou racistes qui sont déjà punies par la loi. Et je crois qu’on devrait faire de même avec les idées sexistes ou religieusement extrémistes.

Certains penseront que c’est de censure qu’il s’agit mais si notre objectif est de vivre dans une société de paix, on ne peut pas laisser de place à ces paroles de haine et d’intolérance. Je ne parle évidemment pas de bloquer des sites web ou de censurer les réseaux sociaux, ce qui ne servirait strictement à rien, mais plutôt de traduire en justices les personnes qui, sur le sol français, propagent de telles paroles.
Car malheureusement, ces cancers, dont on peut tous en mesurer les conséquences aujourd’hui, se répandent plus vite que des paroles de paix ou de fraternité.

Et au risque de faire un peu cliché en disant ça, je crois que la meilleure réponse que nous pouvons donner à tous ces connards, c’est de nous serrer les coudes, de continuer à défendre notre société et l’ensemble de nos valeurs d’êtres humains.

Prenez soin de vous.


Intel NUC Kit NUC7I3BNK

Barebone – mini PC – 1 x Core i3 7100U / 2.4 GHz – HD Graphics 620

L’Intel NUC est un mini PC puissant de seulement 10 cm x 10 cm, offrant des fonctions conçues pour le divertissement, les jeux vidéo et le travail. Il intègre une carte mère personnalisable pouvant accueillir les modules de mémoire, les unités de stockage et le système d’exploitation de votre choix.

En Savoir +



Réponses notables

  1. Le problème c’est pas les mots, c’est la connerie ! Ce matin j’ai vue sur facebook un article qui propage des conneries sans nom ( encore un site complotiste, mais pas au petit fous qui croient au soucoupe volant) et il ya des gens pour y croire dure comme fer! Il ne se questionne pas sur la pseudo infos qu’on leurs sert sur ses sites.

  2. Merci pour ce billet … on a tous besoin d’en parler, de verser des larmes. Ce weekend, les gens étaient bien silencieux - on se regardait sans vraiment se voir, la tête en l’air et le sourire qui tendait difficilement vers le haut.

    Le meilleur article que j’ai pu lire c’est celui-ci : http://www.courrierinternational.com/article/vu-des-etats-unis-cest-le-paris-jeune-et-progressiste-qui-ete-frappe

    Après il y a ce fameux commentaire : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/15/attentats-le-beau-texte-du-new-york-times-etait-en-fait-un-commentaire_4810332_4355770.html

    Il m’a touché parce qu’on parle de nous … on parle de notre génération, on parle de notre volonté à faire progresser la société, se divertir. Le symbole qui apparaît dans ces actes ignobles, sanguinaires et irrespectueux de la Vie n’est pas seulement une déclaration de guerre, mais également un geste allant à l’encontre du respect et de l’amour que nous entretenons dans une société humaine. Et pour ça, je ne trouve pas de mot ni de justification qui en vaut la peine d’être énoncé. C’est impardonnable.

    Peace and love.

  3. Bonjour,
    Tu dis

    Et je crois qu’on devrait faire de même avec les idées sexistes ou religieusement extrémistes.

    Mais sauf erreur de ma part c’est déjà le cas non ?

  4. Korben says:

    Possible mais si c’est le cas, ce n’est pas flagrant.

  5. Comme toi j’ai été choqué et ému par ce drame. Quelle personne douée d’amour ou de raison ne le serait pas ?

    Mais si l’attentat a été d’une immonde laideur, les réactions qu’il a engendrées ont souvent été d’une grande beauté. J’ai été touché par cet immense élan de générosité et de solidarité, solidarité que beaucoup disaient injustement disparue de notre société. J’ai été touché par la grandeur d’âme des victimes qui ont répondu à la haine par l’amour notamment par la lettre d’Antoine Leiris. Cela démontre s’il était besoin que notre société a un immense potentiel - insuffisamment exploité - en matière de vivre ensemble.

    J’ai noté que la France, son identité, son art de vivre, avait été largement honorés et soutenus à travers le monde. Il est vrai que l’on peut être choqué par l’empathie à géométrie variable que les media, les politiques, et je crois au fond nous tous, éprouvons pour les victimes de terrorisme. L’attentat au Liban n’a pas eu un tel écho et c’est triste. Mais si les attentats de Paris ont soulevé autant d’émotion à travers le monde c’est probablement parce que la France est un symbole, plus que la plupart des autres pays souffrant du terrorisme. Symbole d’un art de vivre qui a été merveilleusement souligné par le commentaire de Blackpoodles sur le New-York Times ou sous une forme plus humoristique par John Oliver. Ne nous trompons pas, ce n’est pas notre intervention en Syrie qui a été l’objet de représailles, mais notre identité, notre culture, notre art de vivre qui ont été attaqués. Les cibles choisies en sont d’ailleurs la preuve.

    Hélas, quand le Peuple Français parvient à s’élever dans l’adversité, je remarque qu’une fois de plus les politiciens s’affairent pour le diviser à nouveau. Chacun y voit une redistribution potentielle de parts de marché électorales à saisir en urgence. Il y a des questions légitimes à se poser sur les faillites éventuelles qui ont permis aux terroristes de frapper mais cela doit-il nécessairement faire l’objet d’une récupération politique le jour même ou le lendemain des attentats ?

    Et je déplore que les questions de fond soient largement laissées de côté. Difficile de blâmer l’exécutif qui doit évidemment régler urgemment les questions de sécurité et n’a certainement guère le loisir d’envisager quoi que ce soit au-delà du court terme. Mais nos parlementaires et l’opposition de tous bords ne devraient-ils pas déjà voir plus loin ? Ne devraient-ils pas soulever l’insanité de nos relations avec le Qatar ou l’Arabie Saoudite ? Ne devraient-ils pas se demander si l’éducation à l’esprit critique, dans une société surinformée et abreuvée de hoax, n’est pas aussi une urgence réelle ? Ne devraient-ils pas se demander s’il était judicieux de vendre des armes de surveillance massive à des gens comme Kadhafi ou Assad ? La question relative à la liberté d’expression que soulève Korben pourrait aussi être examinée.

    Toutes ces réflexions font qu’aujourd’hui ce n’est pas vraiment de Daech que j’ai peur. En prenant ouvertement le parti de tirer dans le tas, sans distinction de nationalité ou de religion, ils ont renoncé à convaincre massivement. Leur folie meurtrière ne pourra jamais convaincre qu’une minorité, certes dangereuse, mais bien trop insuffisante pour déstabiliser une grande démocratie. Daech tue parce qu’il ne peut pas écrire nos lois. Je me méfie de ceux qui peuvent les écrire. Si nos parlementaires prennent le parti de réduire nos libertés, de rogner de quelque manière les valeurs qui font la France, d’ignorer le long terme et les réponses à caractère non-sécuritaire, alors ils ne seront que les marionnettes voire les complices des terroristes.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

12 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants