Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Moi, Lucia Etxebarria, jeteuse d’éponge

Le journal espagnol El Pais vient de sortir un article qui nous raconte l’histoire de Lucia Etxebarria, auteur à succès en Espagne, qui vient d’annoncer qu’elle jetait l’éponge à cause du piratage !

Rien que ça !

Bon, autant vous le dire tout de suite, je ne connaissais pas Lucia Etxebarria, mais apparemment, c’est une star là bas. Elle a fait plusieurs best-sellers qui se sont très bien vendus et a empoché plus de 800 000 euros en gagnant 2 prix littéraires. En se basant sur les chiffres de vente médiocres de son dernier roman, El contenido del silencio, et les chiffres qu’elle a obtenus sur le nombre de téléchargements illégaux de son bouquin, elle en est venue à la conclusion que c’est à cause du piratage que son livre ne se vend pas.

Du coup, elle a décidé d’arrêter d’écrire jusqu’à ce que la situation du piratage soit résolue, car je la cite :

« Je ne veux pas passer 3 ans à travailler comme un noir pour ça. »

(Oui, je sais…)

Triste hein ? Devoir arrêter son métier et aller faire un autre travail parce que des gredins téléchargent illégalement une œuvre, c’est vraiment dommage. Même moi, ça m’a fait de la peine, car j’aime beaucoup les auteurs et les livres et je trouve que c’est un beau gâchis…. Mais si on se pose 5 minutes et qu’on réfléchit, il y a plusieurs choses qui ressortent de cette histoire qui me font penser que cette dame est peut être partie dans du grand n’importe quoi.

  1. Elle se fait escroquer par tous les intermédiaires, car comme elle l’explique dans l’interview, sur la vente d’un livre, elle touche entre 5 et 10% du prix de vente final. Ce n’est pas grand-chose quand on y met tant de sueurs, mais bon, c’est comme ça que le système fonctionne. (Qui a dit « vache à lait » ?)
  2. Elle n’a pas sorti de version électronique de son livre. LA GRAVE ERREUR ! Pas d’ebook à l’heure où beaucoup de gens ont une « liseuse » électronique (quel joli mot :-D), c’est un immense fail. Ne pas proposer de version électronique légale renverra automatiquement les gens vers une version électronique illégale. Pitié, chers auteurs et maisons d’édition, ne faites plus ça, c’est trop dangereux ! L’augmentation du nombre de téléchargements illégaux est peut-être simplement due à cette absence de version électronique.
  3. Elle vend son livre plus de 20 €. Ça ne me choque pas, c’est en général le prix de ce genre de bouquin (+de 400 pages). Mais bon, entre bouffer et lire un roman, les gens commencent à choisir. C’est aussi le contexte économique qui veut ça…
  4. Je ne l’ai pas lu, mais peut-être que pour une fois, elle a écrit une daube ou que plus personne ne s’y intéresse… qui sait ? Cela expliquerait peut-être pourquoi sur Amazon, personne n’a laissé d’avis sur le livre, pourquoi elle est classée 2932e livre dans le top des ventes Amazon Espagne et pourquoi les gens préfère le pirater (pas de prise de risque à claquer 20 boules dans un livre naze).
  5. Elle s’est aussi taillé une sale réputation dans plusieurs histoires de plagiat, ce qui n’a pas du jouer en sa faveur niveau côté de popularité.

Vous l’aurez compris, il y a tellement de raisons possibles à ce que son livre ne se vende pas, que le piratage n’est peut-être pas la seule raison. Elle devrait plutôt changer sa façon de vendre ses œuvres en proposant une version électronique et faisant un petit prix sur cette version électronique. Pour un livre papier, je comprends le prix, car il y a le papier, le stockage, l’impression, le transport…etc. Mais pour la version numérique, l’oeuvre peut être copiée et vendue à l’infinie. En faisant un petit prix (qui colle avec la valeur qu’elle donne à son travail bien sûr.. 3 ans à bosser sur un livre, ce n’est pas rien), elle en aurait peut être vendu beaucoup, beaucoup plus et du coup, elle aurait gagné plus d’argent que si elle en avait vendu moins pour un prix équivalent à la version papier. C’est sûr que c’est un pari qui se tente mais pour une personne aussi connue qu’elle, je ne vois pas pourquoi ça ne l’aurait pas fait. Enfin, ici la question ne se pose pas puisqu’elle a complètement laissé à l’abandon la version électronique (c’est à dire abandonnée aux pirates)…

Bref, pour moi, elle et son éditeur ont juste grave merdé. Et la réaction de Lucia Etxebarria est puérile… Je comprends qu’elle soit dégoutée mais plutôt que de se remettre en question et de s’accrocher pour redresser la barre, elle envoie tout promener…

Là où ça risque d’aller mieux pour elle, c’est qu’en faisant la vierge effarouchée et en claquant la porte, elle crée un buzz ce qui a pour résultat une rupture de stock rien que chez Amazon… Maline va 🙂

Source


A la recherche d’un job dans le numérique et envie de changer de région et de vie ?

Est-ce que je fais vraiment le boulot que j’aime ? Ma qualité de vie dans cette grosse ville bruyante, polluée, chère … est-elle vraiment la meilleure ? Est-ce que ce village de campagne est le lieu le plus propice pour préparer mes enfants au futur ? Nous sommes nombreux à nous être posé ce genre de questions à un moment ou un autre, moi le premier.

Et bien si vous êtes dans cette situation, que vous avez envie de changer d’air sans pour autant changer de travail, Laou vous accompagne dans toutes les étapes de ce nouveau voyage, pour que vous ayez l’esprit serein jusqu’au moment d’envoyer votre premier mail pro 😉

Découvrir leur service et lancez-vous