Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Essayer de vivre à 100% grâce à l’économie circulaire ?

Le Bon Coin, qu’on ne présente plus, a produit un reportage baptisé 60 jours collaboratifs que j’ai trouvé plutôt sympa. Pendant 2 mois, la comédienne Eugénie Ravon va tenter de se loger, se nourrir, travailler et bien sûr se déplacer grâce aux nouveaux moyens collaboratifs.

Elle galère beaucoup et même si je trouve qu’elle aurait pu faire plus simple (WTF acheter de la bouffe sur Le Bon Coin ?!), on y apprend quelques trucs cools. Moi, perso, je Blablacar, je Uber, je Locavor, je AirBnb… etc. Je suis loin d’être en mode 100% collaboratif, mais par petites touches, c’est un bon début.

Et vous, vous faites quoi pour réduire au maximum votre circuit de consommation ?


Réponses notables

  1. Ca va faire mal ce que je dis sans doute, mais ca porte un nom: c’est de la fraude. Le seul but de “l’économie collaborative” ou “économie circulaire”, c’est de ne rien reverser en taxe sur le travail et la valeur ajoutée.

    Par contre, ces économies “alternatives” utilisent bien tout ce qui est payé par ces taxes. Faudrait être cohérent … pas de taxe reversée ? On va commencer par ne plus utiliser les infrastructures publiques. Ca va etre compliqué de se déplacer, ou de recharger ton portable…

    Je trouve que rien ne respire + l’hypocrisie que ces économies …

  2. C’est vrai que l’économie collaborative pose des questions un peu plus complexe que de rendre service à son voisin. Elle est pervertie pas des entreprises qui ne pensent qu’à payer le moins possible les gens qu’elles emploient tout en reversant le moins possible à l’état. On fonce dans le mur en suivant cette voie du chacun pour soi qui nous est pourtant vendu comme de la collaboration. Personnellement je fais maintenant très attention et dès qu’il y a enrichissement et surtout pas de partage équitable des revenus générés je dis non comme pour uber, airnb ou les nouveau livreur de repas type deliveroo. A contrario, pas de soucis pour blablacar ou leboncoin ou le couch surfing. Mais il faut arrêter de se gargariser de cette économie qui comme le bio et le greenwashing sert à nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

3 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants