J'ai lu plusieurs articles ces derniers jours sur la supposée future disparition de Firefox et je vous avoue que ça m'attriste. Andreas Gal, l'ancien directeur technique de chez Mozilla indique en effet que malgré tous les progrès techniques et la récente prise de position devant Chrome en termes de performance mémoire, cela ne suffira pas.

Firefox serait voué à disparaitre. Apparemment, les gens de Mozilla sont impuissants face aux ruses marketing déployées par Google pour inciter les internautes utilisateurs de ses services à installer Chrome. En effet, face à un Google en position de quasi-monopole qui peut pousser du "Installe Chrome" sur YouTube, Gmail, Google Docs et j'en passe, le combat reste inégal.

Sans parler de tous les partenariats avec les fabricants de matos où Chrome est proposé à l'installation en même temps que les drivers ou les logiciels compagnons et j'en passe.

Bref, le marketing triomphe encore une fois de la technique. Snif...

Si demain Firefox devait disparaitre, je vous avoue que je serai très triste, car c'est un super navigateur. Et ça me fait toujours mal au coeur de voir des libristes militants opter pour un Chromium plutôt que pour un Firefox. Vous pouvez être sûr que le jour ou Firefox disparait, Chromium suivra, car Google n'aura plus besoin de faire valoir l'argument "open source" pour fourguer du Chrome bien verrouillé à tout le monde.

Bref, si vous pensez que c'est important, redonnez au moins une chance à Firefox. Je vous promets, il est top !