Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Formater une machine Linux en toute sécurité

ATTENTION : La commande décrite dans cet article est complètement destructive !! Gaffe à vous donc, car c’est à utiliser avec intelligence.

Lorsque vous avez un serveur dédié sous Linux, et que vous le rendez à votre provider, vous aurez beau le formater, les données resteront quand même lisible via n’importe quel procédé de récupération de données… Pas cool 🙁

Néanmoins, il existe une commande qui permet d’écraser vraiment toutes les données d’une partition afin qu’on ne puisse plus récupérer les infos. Cette commande c’est « shred ». Avant de la lancer, vous devez booter la machine soit sur un LiveCD, soit en mode récupération.

Tapez ensuite :

shred -fzv -n 100 /dev/hda

L’option -f veut dire qu’on force l’écriture sur la partition /dev/hda en y écrivant des zéros (-z) les uns au dessus des autres une centaine de fois à chaque fois (-n 100) et l’option -v veut simplement dire qu’on affiche à l’écran ce qui se passe (verbose)

Et voilàààà une jolie partition bien effacée comme il faut 🙂

Bon et maintenant, si vous me disiez quels outils vous utilisez pour récupérer les données d’un serveur dédié fraichement loué ? 😉

[photo]


Les articles du moment