Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

GhostRace – Nouvelle attaque de type Spectre / Meltdown contre les processeurs

Accrochez-vous bien à vos chaises (ou à vos hamacs, je ne juge pas 😉) car des chercheurs en sécurité nous ont encore pondu une nouvelle attaque qui devrait bien faire stresser sur la sécurité de vos CPU !

Oui je sais, on en a déjà vu des vertes et des pas mûres avec Spectre, Meltdown et toute la clique… Mais là, c’est tout aussi lourd. Ça s’appelle GhostRace et ça va vous hanter jusque dans vos cauchemars !

En gros, c’est une variante de Spectre qui arrive à contourner toutes les protections logicielles contre les race conditions. Les mecs de chez IBM et de l’université d’Amsterdam ont donc trouvé un moyen d’exploiter l’exécution spéculative des processeurs (le truc qui leur permet de deviner et d’exécuter les instructions à l’avance) pour court-circuiter les fameux mutex et autres spinlocks qui sont censés empêcher que plusieurs processus accèdent en même temps à une ressource partagée.

Résultat des courses: les attaquants peuvent provoquer des race conditions de manière spéculative et en profiter pour fouiner dans la mémoire et chopper des données sensibles ! C’est vicieux… En plus de ça, l’attaque fonctionne sur tous les processeurs connus (Intel, AMD, ARM, IBM) et sur n’importe quel OS ou hyperviseur qui utilise ce genre de primitives de synchronisation. Donc en gros, personne n’est à l’abri !

Les chercheurs ont même créé un scanner qui leur a permis de trouver plus de 1200 failles potentielles rien que dans le noyau Linux. Et leur PoC arrive à siphonner la mémoire utilisée par le kernel à la vitesse de 12 Ko/s. Bon après, faut quand même un accès local pour exploiter tout ça, mais quand même, ça la fout mal…

Bref, c’est la grosse panique chez les fabricants de CPU et les éditeurs de systèmes qui sont tous en train de se renvoyer la balle façon ping-pong. 🏓 Les premiers disent « mettez à jour vos OS« , les seconds répondent « patchez d’abord vos CPU !« . En attendant, c’est nous qui trinquons hein…

Mais y’a quand même une lueur d’espoir: les chercheurs ont aussi proposé une solution pour « mitiger » le problème. Ça consiste à ajouter des instructions de sérialisation dans toutes les primitives de synchronisation vulnérables. Bon ok, ça a un coût en perfs (5% sur LMBench quand même) mais au moins ça colmate les brèches. Reste plus qu’à convaincre Linus Torvalds et sa bande de l’implémenter maintenant… 😒

En attendant, je vous conseille de garder l’œil sur les mises à jour de sécurité de votre OS et de votre microcode, on sait jamais ! Et si vous voulez en savoir plus sur les dessous techniques de l’attaque, jetez un œil au white paper et au blog des chercheurs, c’est passionnant.

A la prochaine pour de nouvelles (més)aventures !

Que faire après le bac quand on est passionné de cybersécurité ?

Entièrement dédiée à la cybersécurité, l’école Guardia est accessible soit directement après le bac (post-bac), soit après un bac+2 ou bac+3. En rejoignant l’école Guardia, vous deviendrez développeur informatique option cybersécurité (Bac+3) ou expert en cybersécurité (Bac+5).

Cliquez ici pour en savoir plus

Lien sponsorisé


Concevez des interfaces adaptatives comme un pro grâce aux CSS Grid Layout de Penpot

Vous en avez assez de galérer avec le positionnement de vos éléments et la création de designs responsives ?

Découvrez comment les CSS Grid Layout de Penpot révolutionnent la conception d’interfaces. Grâce à cet outil intuitif, créez facilement des mises en page complexes et adaptatives en quelques clics.

Définissez vos grilles, placez vos composants et laissez Penpot générer le code CSS pour vous.

Votre productivité va exploser !

🚀 Cliquez ici pour vous lancer avec les CSS Grid Layout sur Penpot ! 🎨

Publicité native

Les articles du moment