Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

La guerre des Internets a commencé

En février dernier, un groupe de députés européens baptisé LEWP (Law Enforcement Working Party) a commencé à travailler en secret sur un projet de loi [PDF] dont l’objectif est de mettre en place un grand firewall européen. Soutenus par les lobbies américains, ce projet de loi aura pour but d’exclure d’Europe certains sites internet considérés comme illégaux. Tous les FAI devront alors se plier à cette loi et appliquer ce filtrage Européen.

Rien n’est encore fait (heureusement), mais en général, comme on l’a vu avec Hadopi et d’autres loi liberticides, ce que les lobbies veulent, les lobbies l’obtiennent… Il suffit de se mettre dans la poche quelques députés, de surveiller le faible niveau de protestation des internautes, de leur organiser un diner ou de leur filer de fausses responsabilités comme avec le CNN, histoire de les occuper, de leur donner un os à ronger et ensuite, d’attendre patiemment que tout se fasse tout naturellement. Sauf que cette fois, les premiers à tirer sont The Pirate Bay, qui annoncent carrément que c’est la guerre des Internets. Ces derniers reprennent sur leur site le discours du 18 juin 1940 de Winston Churchill, remplaçant tout simplement l’Allemagne Nazie par la MAFIAA et déclare une guerre sans merci contre les partisans de la censure.

The Pirate Bay a tout a perdre avec un tel projet de loi, car si celui-ci est adopté, c’est tout simplement leur site qui sera banni d’Europe… Les bien pensants se diront : « Chouette, des sales pirates de DVD en moins » mais cela nous concerne tous, car si ce firewall européen est mis en place, qui pourra garantir à terme, que nous avons toujours accès à un internet libre, neutre et surtout, comment saurons nous qu’on nous censure l’accès à telle ou telle information ?

Lors de cette réunion du LEWP, son président a expliqué son intention de créer un « cyberespace européen sécurisé » qui aurait des « frontières virtuelles » auxquelles s’appliquerait un équivalent de la convention de Schengen. Et sur ces frontières, des postes aux frontières seraient mis en place, simplement par les FAI qui s’occuperaient de filtrer le contenu d’une liste noire de sites.

Bref, vous l’aurez compris : Ça pue…

Maintenant, ce que TPB ne dit pas, c’est « Que doit-on faire pour empêcher ce drame d’arriver ? »

Lorsqu’on arrive à un tel niveau, je pense qu’il faut mettre les bouchées doubles concernant le lobbying pro-internet, mais aussi pourquoi pas demander de l’aide à Wikileaks, les Anonymous, Telecomix (et autres groupes de hackers), ou encore les Partis Pirates pour empêcher ces gens de nuire à l’Internet libre tel que nous le connaissons. Vous trouvez surement ça très amusant car cet appel de The Pirate Bay a un petit côté rebel / résistant qui parait fun, mais ce n’est malheureusement pas un jeu et je ne trouve pas la comparaison avec l’Allemagne Nazie, trop tirée par les cheveux (#troll). Ok, tout ceci c’est sur Internet que ça se passe, donc on n’a pas l’impression d’être attaqué par un pays ennemi comme les contemporains de Churchill ou de De Gaulle l’ont vécu à une époque, mais avez vous vraiment envie, que demain, on vous dise sur quels site internet vous avez le droit d’aller, quels protocoles de connexion vous avez le droit d’utiliser ou qu’on surveille le contenu de vos échanges sur Internet ? Avez vous envie qu’on vous demande des comptes parce que vous avez utilisé TOR ou un VPN ? Avez vous envie de digérer une information « autorisée » par l’Europe, sans pouvoir creuser plus ?

Imaginez ça appliqué au monde réel maintenant… Demain, vous n’avez pas le droit d’aller dans tel ou tel magasin car vous n’avez pas la carte qui vous y autorise… vous n’aurez pas non plus le droit à une correspondance privée car le courrier serait ouvert et lu, et les conversations téléphoniques écoutées… vous n’aurez pas le droit de sortir de chez vous après telle heure car si vous le faites, la police viendra vous demander des comptes, et surtout, l’information que vous lirez dans les journaux (ou que vous verrez à la TV) sera une information triée, censurée, modifiée pour convenir à ce qui est « autorisé ».

On nous rabâche les oreilles avec 1984 d’Orwell, les caméras de sécurité…etc mais cette vision d’Orwell se développe encore plus vite sur Internet car ça parait tellement floue aux yeux des gens qu’une majorité s’en fiche du moment qu’elle a accès à son Facebook.

D’un côté la libre circulation des données… De l’autre des frontières, de la censure et probablement de la répression. Il faudra bien réagir à un moment, mais la vraie question, c’est comment ?

  • Est-ce en continuant un travail d’information du grand public comme certains sites le font ? (Numerama, PcInpact, ou encore moi avec mes modestes articles CGT 2.0 entre 2 articles lolcats :-)))
  • Est-ce en continuant un travail de lobby politique pro-Internet comme le font le Parti Pirate ou la Quadrature du Net ?
  • Est-ce en se lançant dans des actions de piratage citoyen comme le font certains groupes de hackers qui se mettent alors dans l’illégalité ?
  • Est-ce en laçant de grandes opérations de boycott ou de blocage contre certains des ennemis d’Internet ?
  • Est-ce en déplaçant ce combat virtuel au monde réel (dans la rue) et se lancer dans des protestations un peu plus sèches comme l’ont fait nos amis Tunisiens ou Egyptiens ?

Quelle est la bonne solution ?

Peut être qu’elles sont toutes envisageables ? Peut être que chacun adoptera la solution qui lui convient le mieux… L’important étant juste d’agir.

Merci à Franck pour la news.



Vérifiez la sécurité de votre compte Gmail

Je ne recommande à personne d’utiliser une boite mail Gmail pour tout un tas de raisons liées à l’exploitation des données personnelles, au patriot act, en passant par la lecture automatisée des emails…etc.

Toutefois si vous avez encore un compte Gmail, qui plus est, ancien mais encore en activité, il serait peut-être bien de vérifier la qualité de sa sécurité. …

Lire la suite



Comment bloquer Red Shell, le spyware des gamers

Si vous suivez un peu l’actualité du jeu vidéo, vous n’avez surement pas manqué la polémique Red Shell. Cet outil mis sur le marché en 2017 par la société Innervate est très utilisé par les éditeurs de jeux pour mesurer la quantité de nouvelles installations de leurs jeux générés par une pub Facebook, YouTube ou Twitter.

Lire la suite



Mettre en place un backup de Github

C’est cool de faire confiance à des sites pour conserver nos données, mais il peut arriver à un moment que celles-ci disparaissent. Soit parce que vous ne respectez plus les CGU du site, soit parce que le site a subi une panne vraiment importante et que leur processus de sauvegarde a été négligé, soit parce que vous avez vous-même supprimé vos données par erreur tel un gros boulet (ça arrive souvent aussi, même aux meilleurs).

Lire la suite