Amis Linuxiens, si vous maintenez votre fichier hosts pour bloquer certains domaines, voici un outil en ligne de commande qui n'est pas vraiment indispensable, mais qui vous fera gagner un peu de temps.

Cet outil c'est hostctl, un script que vous pouvez télécharger ici, copier dans le dossier /usr/local/bin et rendre exécutable comme ceci :

 sudo chmod +x /usr/local/bin/hostsctl

Ensuite, directement depuis la ligne de commande, vous pourrez bloquer un site en l'ajoutant dans votre fichier hosts comme ceci

sudo hostsctl disable exemple.com

Ou le rendre à nouveau actif avec la commande suivante :

 sudo hostsctl enable exemple.com

De plus, si ça vous intéresse, le développeur a mis sur son github plusieurs fichiers hosts d'exemples que vous pourrez mettre à jour automatiquement via hostctl (Pour cela, il faut modifier une variable dans le fichier /etc/hostsctl.conf créé).

C'est pas ouf, mais certains trouveront peut-être ça plus pratique que de maintenir le fichier manuellement.