Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Jean Claude D., première victime d’Hadopi

CLAP CLAP CLAP !

Aujourd’hui est un grand jour pour l’institution Hadopi qui vient de libérer dans une joie sans limites, un premier bouchon de champagne. En effet, ce bonheur ivre, ils le doivent à leur talent puisqu’ils viennent ENFIN de faire leur première victime ! La première convoquée au tribunal, sur une série de 14 personnes.

Nous ne pouvons que respecter cela face à l’immensité des moyens qu’ils ont mis en œuvre depuis plusieurs années. Des millions d’euros de budget dépensés en bureaux inutiles et notes de frais, des centaines d’heures de réunion à se caresser les uns les autres la coquillette, et surtout une formidable loi que Cricri, Frédo, Francky et tant d’autres martyrs de la cause ont réussi dans un bain de sueur, de sang et de pisse, à faire adopter.

Et nous y voilà !

La fin du supplice de Sisyphe pour l’Hadopi ! J’en pleurerais presque des larmes de joie.

On ne connait pas le nom de l’heureux élu, mais nous l’appellerons Jean-Claude Dégacolatéral pour la suite de notre histoire. Si Jean Claude a eu de graves démêlées avec l’Hadopi c’est qu’il s’est fait prendre la main dans le sac ! Le brigand a en effet été flashé à maintes reprises sur ce qu’on appelait autrefois les « autoroutes de l’information », devenues aujourd’hui les « chemins sinueux du LOL ».

Après une enquête approfondie des ronds de cuir de l’Hadopi (Francis, je t’aime) il s’avère que de manière tout à fait étrange, Monsieur Dégacolatéral a avoué n’avoir absolument aucune idée sur la manière dont il faudrait s’y prendre pour télécharger de manière illégale. Cette constatation faite, je pense que l’Hadopi s’est ensuite abstenue de lui demander s’il savait télécharger légalement.

Mais alors, me direz-vous, révoltés ?? Qui est le fieffé coupable ?

Et bien c’est sa compagne, l’amour de sa vie, la personne en qui il avait le plus confiance, qui a commis le péché originel avec l’ordinateur de la maison… l’irréparable boulette de cette femme répudiée devenue aujourd’hui son ex-dulcinée. À cause de cette petite écervelée, la chanteuse de R&B et reine des Barbades que nous simples mortels connaissons mieux sous le nom de Rihanna a bien failli courir à sa perte. Rendez-vous compte. 2 titres téléchargés sans avoir payé la dîme à cette chanteuse, auraient pu la ruiner et l’obliger à retourner dans l’ombre du star-system.

Scandaleux et révoltant. Cela méritait bien justice et c’est ce que notre Hadopi a toujours eu comme objectif.

Après donc s’être fait contrôler 2 fois de suite pour le crime de sa femme, Monsieur Dégacolatéral a eu la bonne idée de désactiver lui-même sa ligne ADSL qu’il chérissait avec tant d’amour… Mais ainsi soit-il. Si c’était le prix à payer, Jean Claude l’acceptait, la tête haute, en retenant ses larmes. Retourner au monde de l’offline, du papier et du téléphone à cadran ne l’effrayait plus, pourvu que l’hydre Hadopi lui lâche la jambe.

Le temps passa et Jean Claude par la force des choses s’imagina que c’en était fini. Ce que le fou ignorait, c’est que pendant qu’il surfait dans le monde analogique, le démon Hadopi, tapi dans l’ombre, continuait à lui envoyer des messages obscurs et de mauvais augure sur sa boite email. Évidemment, la mort cérébrale dont ont été frappés les membres de l’Hadopi au moment du vote de la loi a laissé quelques séquelles que nous ne pouvons ignorer. Et l’une de ces séquelles, c’est de faire des choses totalement insensées comme envoyer des emails à des internautes dont la ligne ADSL est coupée ou résiliée.

Risible et pourtant si pathétique.

Et un beau jour, l’Hadopi a rattrapé son client Jean Claude Dégacolatéral, comme l’aurait fait la peste bubonique avec le cul d’une loutre germanique prostituée. Oui, elle s’accroche, car ce qu’aime cette institution, plus que de criminaliser des gens innocents, c’est les responsabiliser. Oh l’heureux homme ! A 40 ans, Jean Claude avait vraiment envie de se faire convoquer par l’Hadopi pour mieux comprendre son erreur.

Celle-ci l’a alors invité dans son fief situé dans la ville des lumières (enfin, ce qu’il en reste). Mais le gueux pour s’y rendre devait payer ses propres frais de déplacements et d’auberge. En effet, tous les gueux habitants hors de Paris qui auront la chance de recevoir gratuitement un cours de moralité et de respect des majors devront s’y rendre par ses propres moyens. Ainsi va la recentralisation de la France qui exsangue de ses campagnes, ses représentants.

C’est là qu’intervient un rebondissement plutôt surprenant qui vous décrochera la mâchoire. L’ami Jean Claude honorant la mémoire de son mentor Charles de Gaulle a dit NON ! Non, il ne se rendra pas à la convocation de l’Hadopi.

Dans tout le royaume, on a alors pu entendre le collège Hadopien au grand complet s’exclamer d’une même voix rageuse : « Ah le rustre de Gaulois de foutre cul ! Nous allons lui faire payer son outrecuidance ! »

Pour mater le criminel, l’Hadopi a donc fait appel à la maréchaussée du village de Jean Claude. Ces derniers l’ont convoqué et lui ont intimé d’effectuer un nettoyage complet et certifié par un professionnel de son ordinateur, afin que la grande justice de notre pays et les excités de la propriété culturelle s’embrasent dans un feu de joie en apprenant que les ritournelles de la chanteuse Rihanna aient été correctement déplacées dans la corbeille de son ordinateur et que cette corbeille avait été soigneusement purgée dans un bruit que la décence ne me permet pas de vous décrire.

Jean Claude a donc déboursé 50 € de sa poche trouée pour effectuer ce nettoyage certifié et a procuré immédiatement le fameux justificatif à la gendarmerie. Rentrant chez lui, et au bout de plusieurs semaines, il s’est une fois de plus assoupi, pensant que l’histoire était terminée.

Mais comme tout bon chien quand il tient un os, il est très difficile de lui faire lâcher. Et dans les mâchoires du roquet Hadopi, Jean Claude était un os encore juteux… un os qui s’est fait convoquer au tribunal pour défaut de sécurisation de sa connexion Internet. Quelle ne fut pas sa surprise !

On ne peut qu’admirer le courage de cet homme persécuté par ces gens qui ont eux-mêmes avoué avoir déjà téléchargé de la musique illégalement. Jean Claude s’est défendu jusqu’au bout et sans l’aide d’un avocat. Son ex-épouse a pourtant bien reconnu devant le tribunal que c’était elle la criminelle, mais la justice, en plus d’être sourde, idiote et aveugle, ne l’a pas entendu de cette oreille.

Monsieur Jean Claude Dégacolatéral n’a pas sécurisé sa connexion Internet et c’est là son crime. Évidemment, j’apprends en même temps que vous, ce que cela veut dire. J’imaginais qu’il fallait simplement mettre une clé suffisamment forte sur nos box ADSL. Mais au vu du jugement concernant Jean Claude, cela implique aussi devoir trancher les mains des gens qui vivent sous votre toit pour ne pas que ces traitres potentiels aillent dans votre dos, dépouiller la princesse Rihanna ou un autre de ses clones musicaux. Cela, Jean Claude n’y avait pas pensé et je suis sûr qu’il le regrette. Il est donc bien responsable.

Voulant saigner le bougre jusqu’au bout, les ayants droit ont réclamé la somme de 300 € pour réparer le dommage qu’avait subit Rihanna qui à cause de cette perte inestimable de revenus n’a pas pu se soigner correctement après que son affreux compagnon de l’époque l’a sauvagement molesté, justement à cause de toute cette histoire avec Jean Claude. Heureusement, dans sa GRANDE BONTÉ, le tribunal a ordonné à Jean Claude de s’acquitter uniquement de la moitié de cette somme, soit 150 €. L’histoire ne dit pas si c’est Rihanna ou sa famille qui a touché cet argent ou si cela est parti dans les fêtes du palais Hadopi (c’est à dire dans les caisses de l’Etat) ou dans les caisses noires des ayants droits.

Jean Claude étant totalement innocent dès le début de cette histoire, victime uniquement de l’infamie de sa femme, il aurait pu continuer à se battre. Mais comme tous les héros qui luttent jour après jour pour leurs idéaux, Jean Claude s’est usé face au harcèlement dont a fait preuve Hadopi et la justice. Il a donc accepté le châtiment, espérant que cela cesse enfin.

Après avoir symboliquement mis à mort cette première proie, la sanguinaire Hadopi est retournée dans l’ombre pour s’attaquer aux 13 prochains délinquants. Je pense à ces derniers et à leurs familles. Que mes prières les accompagnent. Ils seront foudroyés comme Jean Claude l’a été et Hadopi continuera à festoyer et à danser sur la dépouille de ses pauvres victimes, en s’arrosant de champagne et en organisant des banquets bière saucissons sponsorisés par les Français et appelés mystérieusement « les Labs ».

Mais ceci est une autre histoire.

Source


Maîtriser l’édition de vos fichiers PDF avec PDF Element 7 pour MAC – 43% de réduction

Offre spéciale fin d’été, 43% de réduction sur la licence

Avec la nouvelle version de PDF Element 7, disponible pour Windows et macOS, il vous est plus facile de modifier le texte et les images de vos PDF:
Il vous suffit de cliquer et de commencer à taper pour modifier du texte ou une image, exactement comme vous le feriez avec un traitement de texte. Modifiez entièrement le texte et les images PDF de toutes les manières possibles lorsque vous manipulez d’autres formats de fichier.

Fusionner et diviser
Fusionnez différents formats de fichiers en un seul PDF ou divisez un seul PDF en plusieurs PDF mais aussi, ajoutez, supprimez, extrayez, faites pivoter, réorganisez et rognez des pages facilement ou extrayez plusieurs pages PDF afin de créer un nouveau PDF.

Pour découvrir toutes ses fonctionnalités c’est ici