Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Plus jamais seul…

Edit : Certains d’entre vous m’ont remonté ceci au sujet de Kony. Que l’action de Kony soit discutable, c’est une évidence mais ça ne change pas mes propos sur le fait que les 99% peuvent se sortir les doigts du cul pour améliorer le présent et le futur 😉

Sur cette planète, il y a des monstres… Rien de surnaturel, juste des ordures. L’un d’entre eux s’appelle Joseph Kony. Je ne le connaissais pas… Pas grand monde le connait en fait et pourtant, lui et son groupe de rebels (LRA – L’Armée de Résistance du Seigneur) massacrent, violent, enlèvent, exploitent et mutilent des centaines de personnes en Ouganda depuis des années, y compris surtout des enfants…

L’arrêter est le combat de Jason Russell, un cinéaste/documentariste qui a fondé Invisible Children (boite de prod). Jason a rassemblé autour de lui et au fil des années, des milliers de volontaires, de donateurs, d’hommes politiques, de stars et a même la Maison Blanche afin qu’ils l’aident dans ce combat. Malheureusement, Kony est toujours libre, pratiquant ses crimes en toute impunité.

Les actions qu’a entrepris Jason ces dernières années n’ont pas suffit. Il a donc décidé de passer à la vitesse supérieure a mis en place un plan d’action simple pour stopper le monstre : Le rendre célèbre !

Ça peut paraitre idiot dit comme ça, mais médiatiser ce sale type aura comme effet de mettre la pression suffisante sur les puissants de ce monde pour que l’arrestation de ce criminel et de toute sa bande devienne une priorité.

A l’heure de l’Internet hyper social, où chacun est connecté à l’autre, cette idée prends tout son sens. Les fameux 99% peuvent renverser la vapeur et crier suffisamment fort pour se faire entendre des 1% qui dirigent ce monde. Si l’arrestation de Kony abouti (et je l’espère), ce sera une belle démonstration que le peuple aussi dispersé et différent culturellement soit-il, peut grâce à la puissance du net, se serrer les coudes et décider de ce qui est bon pour l’Humanité. Chacun a son niveau a une petite influence. En fusionnant cette influence, on peut soulever des montagnes. C’est le message que nous fait passer Jason et je vous avoue qu’il est doux à mes oreilles.

Ici la cause est l’arrestation d’un criminel, mais demain, ce sera peut être une cause écologique, économique, sociale… A un tel niveau on pourrait effectivement faire de grandes choses. Certains hommes et certaines femmes sont capables de porter de tels projets, et de faire changer les choses à la force du poignet. Je les admire et maintenant qu’ils ou elles ne sont plus seuls, il devient tout à fait envisageable rapidement et pour tous, d’améliorer un peu ce monde abimé dans lequel nous vivons.

C’est difficile de s’approprier un combat comme celui de Kony par exemple… Il y a un petit côté « tirons-les-larmes » mélangé à de l’activisme et saupoudré d’un soupçon de « We are the World » qui peut faire lever le sourcil à un grand nombre de mollusques qui préfèrent rester devant leur télévision. Mais il faut savoir passer au delà de ce sentiment un peu cu-cu qu’on retrouve dans un grand nombre de films débiles…

Je pense que chacun peut trouver sa cause, son combat. Ce n’est peut être pas Kony2012 mais ouvrez les yeux et les oreilles… Cherchez comment vous aussi, vous pourriez à votre niveau rejoindre des gens qui combattront à vos côté pour cette cause. Vous n’êtes plus seul et que ce soit pour éduquer les enfants, sauver les petits animaux, arrêter les méchants, financer de la recherche pour soigner des maladies, nourrir ceux qui ont la dalle, donner une leçon à Wall Street ou tout simplement améliorer des petites choses localement, dans votre village, votre région, votre pays, touche par touche, petit à petit, sachez que c’est tout simplement possible grâce au net et à votre seule volonté. Que vous soyez à visage découvert ou masqué comme les Anonymous, nous avons tous le moyen de se soulever contre une injustice.

L’important c’est d’aller dans le bon sens. Les moulins à vent n’ont qu’à bien se tenir !

Merci à Jean Marie pour le partage !