ACTA n'est pas encore en application, et pourtant, comme on l'a vu avec Megaupload et d'autres avant, le gouvernement américain prend de plus en plus ses aises avec la censure de sites web. Ils auraient tort de s'en priver puisqu'ils ont tous les droits pour faire sauter n'importe quel nom de domaine.

Dernier exemple en date avec JotForm.com, un site tout ce qu'il y a de plus légal qui permet de créer des formulaires en ligne. Sur son blog, le créateur de Jotform explique qu'une agence gouvernementale américaine a suspendu son nom de domaine sans préavis.

On ne connait pas encore la raison officielle, ni le nom de cette agence gouvernementale (Z'ont peut être peur des représailles Anonymous ? ^^), mais d'après les premières rumeurs, cela aurait peut être un rapport avec des attaques de phishing qui ont lieu actuellement contre une banque d'Afrique du Sud et qui utiliseraient des formulaires JotForm pour soutirer des infos à des internautes crédules.

Bref, le prétexte, quel qu'il soit est complètement fallacieux et suspendre un site, comme ça sur un claquement de doigts sans prévenir, sans donner de raison et sans décision de justice est une pratique malheureusement de plus en plus fréquente de la part de nos chers gouvernements démocratiques.

Si vous utilisez JotForm, remplacez simplement le .com par un .net et tout refonctionnera (enfin, jusqu'à ce que les US censurent aussi le .net...)

Source