Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

La sécurité est un combat

La notion de sécurité informatique est encore très vague pour pas mal de boites. Et pourtant, même si cela représente un investissement, la sécurité peut devenir un véritable avantage compétitif. La Revue de l’IT a mis en ligne un article que je vous relaie, qui met en avant les freins internes que rencontre la DSI et les nombreux avantages qu’il y a à être proactif sur sa sécurité.

À faire lire à votre DSI 🙂

K.

Lire la suite

Dans 70 % des entreprises, CEO et directions ne semblent pas pleinement engagés dans la protection de leur système d’information. La sécurité est même parfois perçue comme le principal frein au déploiement de nouvelles technologies. La bataille des RSSI est loin d’être gagnée.

Les menaces continuent de proliférer. Selon un rapport du cabinet PWC, le nombre d’attaques informatiques approcherait désormais les 120 000 par jour. Toujours selon ce même document, la gestion et les opérations liées à une faille informatique coûteraient en moyenne 2,7 millions de dollars à l’entreprise victime.

Conserver une longueur d’avance sur les pirates

La sécurité est donc un élément essentiel à prendre en compte dans le choix de chaque solution que doit réaliser une compagnie et particulièrement lorsqu’il s’agit de l’implémentation d’une technologie innovante comme le cloud, la mobilité et le big data.Malgré des menaces qui apparaissent de plus en plus sophistiquées chaque jour, seule une entreprise sur quatre dit avoir mis en place une stratégie adaptée à tous types de brèches de sécurité. Conserver une longueur d’avance sur les pirates représente un véritable défi.

infographie 1

Des obstacles en interne

Malgré l’omniprésence des menaces informatiques aux portes de la société, beaucoup de responsables informatiques rencontrent des obstacles en interne qui rendent la bataille encore un peu plus difficile à remporter. Actuellement, 70 % d’entre eux indiquent que leurs CEO et dirigeants ne semblent pas pleinement engagés dans la protection du système d’information. 60 % pensent également que les salariés n’ont pas suffisamment conscience des règles de sécurité qu’ils doivent normalement respecter.

Une autre difficulté importante pour les DSI est de justifier l’adoption de nouveaux outils en calculant le ROI de la sécurité. Seulement une entreprise sur trois s’est dotée de moyens pour mesurer l’efficacité de ses mesures de sécurité et un tiers est également capable d’estimer le retour sur investissement des solutions.

Infographie 2

Un frein à l’innovation ou un avantage compétitif?

Les inquiétudes liées à la sécurité représentent l’obstacle numéro un à l’adoption de nouvelles technologies, particulièrement les plus disruptives. Dans les faits, plus de la moitié des entreprises qui n’ont pas encore implémenté de solutions cloud citent la protection des données comme principale appréhension. Les craintes en matière de sécurité ont un effet similaire sur les déploiements de technologies mobiles et l’adoption du big data.

Pour la moitié des sociétés, la sécurité n’est finalement vue que comme un simple outil de protection. Peu de compagnies (18 %) la perçoivent comme un avantage compétitif et 13 % y détectent un facteur d’innovation.

infographie 3

À propos du Dell Global Technology Adoption Index

Dell a commandé auprès de l’institut TNS une étude mesurant l’adoption des technologies clés (sécurité, cloud, big data et mobilité) dans les entreprises, avec pour objectif de comprendre quels freins subsistaient et quels bénéfices étaient attendus. Plus de 2 000 décideurs IT répartis dans 11 régions du monde ont été interrogés.

70 ans de menaces informatiques

Depuis les premiers « phreakers », qui pirataient les lignes téléphoniques, jusqu’à Heartbleed, qui a semé la panique sur le web, la menace informatique a évolué au fil des années. À mesure que la sécurité progresse, les pirates innovent.