Julius "zeekill" Kivimak (17 ans), le hacker couillon de Lizard Squad qui s'est réclamé du DDoS du Playstation Network et Xbox Live en fin d'année dernière n'ira pas en prison. Les attaques avaient cessé grâce à Kim Dotcom qui avait offert plus de 300 000 $ d'abonnement à Mega pour pouvoir à nouveau jouer avec sa Xbox.

C'est pourtant 50 700 charges qui pesaient contre lui (fraude bancaire, intrusion dans un système informatique, harcèlement, fraude, viol du secret des affaires...etc), mais comme la Finlande, c'est plus cool que les États-Unis, il s'est ramassé 2 ans avec sursis et a ordre par le tribunal de "combattre le cyber crime". Il risquait tout de même 15 à 16 ans de prison.

Son avocat doit être super bon :-)

L'américain Blair Strater dont la famille s'est fait harceler par Julius "zeekill" Kivimaki, durant 3 ans, se dit dégouté de voir une punition aussi légère... Tu m'étonnes... Kivimaki lui a quand même envoyé le SWAT, usurpé son identité et mis le bordel dans la vie et les finances de la famille de Strater.

Source