Amazon vient encore de frapper un grand coup dans le secteur du Cloud en proposant un nouveau service de stockage baptisé Glacier. Alors pourquoi Glacier ? Et bien j'imagine que c'est une analogie avec les glaciers de nos montagnes, capable de conserver intact certaines choses durant des millénaires, mais qui demande en cas d'extraction, un carottage qui prends du temps.

C'est là dessus que semble jouer Amazon. En effet, pour récupérer vos données dans Glacier, il faut lancer une tâche via leur interface ou leur API, qui mettra entre 3,5 et 4,5 heures à être complétée. Ce n'est donc pas pour du stockage web, mais plutôt pour du bon vieux backup. Je vous rassure, il y a bien évidemment possibilité de chiffrer tout ça et au niveau des coûts, ça reste très raisonnable puisque la facture s'élèvera à 0,01 $ par Gigaoctet.

Cela devient donc une excellente solution pour déporter des sauvegardes hors de chez vous, ce qui peut vous sauver la mise en cas d'incendie ou de cambriolage. Puis il y a l'API bien évidemment, qui est le gros plus de tout ça.

En solution alternative, je vous invite aussi à essayer Backblaze que j'utilise depuis le mois de Mars et qui propose un client multi-OS pour vos backups et surtout un stockage illimité pour 50 $ par an, ce qui, si vous avez plus de 500 Go de donnés à sauvegarder, est plus intéressant que Glacier. Si ça vous intéresse, je vous mets un petit lien avec un code parrainage comme ça, si vous souscrivez au service, je pourrais toucher des millions d'euros et enfin m'acheter une île déserte dans un paradis fiscal :-)

Source et photo