J'ai relevé ce matin, encore un délit flagrant de non respect du droit d'auteur réalisé une fois de plus par la majorité politique. Il s'agit ici du discours de Luc Chatel qu'il a lu à l'Assemblée Nationale et dans lequel il a plagié Wikiberal (Wiki dédié au droit et dont la licence est sous Creative Commons). Tout ça bien sûr sans citer Wikiberal mais en prenant soin de changer quelques tournures de phrases.

Le discours de Luc :

Il existe, au niveau international, plusieurs types de « chèque scolaire », communément appelés « chèque éducation », mais ils partagent une caractéristique commune : au lieu que les établissements scolaires soient directement subventionnés, ce sont les parents qui reçoivent un chèque dont le montant représente le coût de l'éducation de leurs enfants.

Ils sont libres de le remettre à l'établissement de leur choix qui percevra la somme correspondante. Ils sont libres de le remettre à l'établissement de leur choix qui percevra la somme correspondante. Ce système a été initialement développé en 1990, dans la ville de Milwaukee (États-Unis) sous le nom de « school vouchers » et a depuis été mis en place au Chili, en Suède, aux Pays-Bas, à Hong-Kong et dans plusieurs autres États des États-Unis. Il a par ailleurs été expérimenté, puis abandonné, au Royaume-Uni."

Et le texte de Wikiberal

Il existe plusieurs types de chèque éducation, mais ils partagent une caractéristique commune : Au lieu de subventionner directement les établissements scolaires, ce sont les parents qui reçoivent par un chèque éducation l'argent qui est destiné à l'éducation de leurs enfants. Ils choisissent après à quelle école ils souhaitent donner ce « chèque ».

[...]De nombreux pays ont mis en place ce système: Chili, Suède, Royaume-Uni, Pays-Bas, Hong Kong, États-Unis. Au Royaume-Uni, une première expérimentation a été tentée mais finalement non mise en place par Keith Joseph sous le gouvernement Thatcher. La Suède l'a mis en place en 1992, l'année de la suppression de la carte scolaire dans le pays[2].

Aux États-Unis, le système du chèque éducation se met progressivement en place dans certains états. En 1990, Milwaukee a inauguré un tel système, qui n'a cessé de se développer depuis. Il ne bénéficiait initialement qu'à 337 élèves pour l'année scolaire 1990-1991. Pour 2006-2007, ce sont 17.275 élèves qui, dans la ville, en bénéficient.

Je précise quand même que j'ai été vérifié tout ça sur le site Wikiberal et sur la page du discours en comparant les 2 versions. Avec ça en tout cas, il n'a plus qu'à autoriser la consultation de Wikipedia au Bac :-) héhé !

On ne change pas un parti politique et un gouvernement de vainqueurs qui se torche avec les droits d'auteurs et les licences et qui vient donner des leçons de morales à la France entière avec Hadopi... (Piratage MGMT, Lipdub UMP, et plus récemment le LOGO HADOPI) .

Non, on ne le change pas et c'est bien dommage !

[photo]