Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le prix des livres vendus en ligne va augmenter et c’est encore une idée à la con

Les Sénateurs, ces êtres étranges qui se « soutiennent » tous par les couilles en cas de coup dur ont parlé au nom du « peuple français » (c’est à dire les lobbys).

En vrais « foutres de guerre », ils ont adopté hier soir une nième idée à la con de l’UMP qui consiste à forcer les cybermarchands à vendre plus cher les livres sur Internet et à mettre obligatoirement des frais de port payants.

Par souci d’égalité avec nos amis libraires qui comme les guillotineurs, les cireurs de chaussures, et allumeurs de réverbères se battent chaque jour pour sauver leur industrie, les cybermarchands auront quand même le droit d’appliquer une réduc de 5% sur les frais de port, identique à la décote de 5% pratiquée actuellement par les libraires physiques.

Maintenant, c’est CERTAIN qu’avec une telle augmentation des prix, les péquenauds que nous sommes tous feront forcement le déplacement dans une librairie plutôt que de profiter du confort que représente la livraison à domicile, sans oublier qu’une telle augmentation de tarif incitera forcément les gens à acheter plus de bouquins. Car c’est bien connu, plus les prix montent plus le pouvoir d’achat augmente.

Mais quelle connerie !

Comme si pénaliser Amazon (car c’est de ça qu’il s’agit) allait rendre les librairies plus attractives et augmenter leur chiffre d’affaires. Comprenez-moi bien, les libraires sont des gens très sympas, j’en conviens. Ils sont surement très compétents pour conseiller à leurs clients tel ou tel bouquin et sont surement très efficaces pour les commander rapidement lorsqu’ils ne les ont pas en boutique… Et je comprends leurs difficultés à s’imposer face à la net économie et aux nouveaux usages en ligne… Mais je ne comprendrais jamais ce raisonnement qui consiste à dire « Je flingue ton concurrent pour que tu ailles mieux« . C’est d’ailleurs exactement ce qui se passe du côté des VTC qui se battent avec les Taxis.

C’est du temps perdu. Les gens prennent des habitudes, consomment différemment, et Internet fait partie de ces habitudes. Ce n’est pas parce que c’est le même prix ou que c’est moins cher qu’ils iront dans les librairies. Les gens commandent sur le net parce que c’est comme ça qu’on fait maintenant, et que vous trouviez ça regrettable ou au contraire très bien ne changera rien à la situation. Cette loi, c’est comme pisser dans un livre de Zemmour violon, ça ne servira à rien à part soulager quelques lobbys et Aurélie Filippetti.

En continuant comme ça, bientôt on aura le droit à une augmentation des tarifs des opérateurs mobiles parce que ça concurrence les envois de lettres par La Poste. Ou non, mieux… On n’a qu’à augmenter le prix des bagnoles de location parce que ça concurrence les loueurs de vélo. Augmenter le prix de la bouffe dans les supermarchés parce que ça pose des soucis à l’épicier du coin. Ah et pourquoi pas augmenter aussi le prix de l’eau du robinet pour favoriser les vendeurs d’eau en bouteille ?

C’est totalement débile et ça ne fait que reporter le problème. Les entreprises qui survivent sont celles qui s’adaptent, pas celles qui sucent les gouvernements pour avoir leur petite loi personnelle au détriment des consommateurs.

Bref tout ça pour dire que si vous avez des bouquins à acheter en ligne, faites vite, car dans 3 mois, ce sera plein tarif !

On en reparle dans quelques années.

Source