Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le protocole de Londres, ou la mort de la langue française

Vous connaissez le protocole de Londres ? non ?

Moi non plus… Enfin, plus depuis quelques jours ou un lecteur de Korben.info est venu m’en parler un peu via MSN.

Je vais essayer de vous faire un résumé rapide et non-ennuyeux car quand il s’agit de textes de loi et de pétitions, je suis le premier à bailler.

Sachez qu’on est ici dans un cas de figure très similaire aux brevêts sur les logiciels. En gros des grosses entreprises américaines font pression pour que les politiques signent ce protocole afin officiellement de diminuer le coût des brevets d’invention en supprimant l’obligation de traduire en français tous les brevets rédigés en langue anglaise ou allemande.

Officieusement, cela revient à admettre, l’usage de l’anglais en droit français et serait très dangereuse pour la pérennité de la langue française comme langue scientifique, technique et commerciale.
Et alors me direz vous ?

Et alors je cite:

L’avenir des brevets en Europe est, à plus ou moins long terme, le brevet communautaire qui devrait être traduit intégralement au moins dans les trois langues officielles de l’OEB. Les différents pays concernés ont cessé toute discussion lors de la dernière réunion sur le brevet communautaire, dans le cadre du sommet européen de Laeken, en raison des questions linguistiques posées par le protocole de Londres. Il serait impensable de vouloir à tout prix ratifier ce traité en compromettant le brevet communautaire qui devrait régler les vraies difficultés rencontrées par les petites entreprises françaises et européennes lors du dépôt d’un brevet d’invention. L’OEB a trois langues officielles, l’une d’elles, la langue française, ne doit pas être sacrifiée au profit des intérêts financiers de quelques multinationales !
Un pays qui traite de l’usage de sa langue en termes de rentabilité est un pays qui a déjà renoncé à sa culture. En ne ratifiant pas le protocole de Londres, la France pourrait s’enorgueillir d’avoir contribué à la sauvegarde et à la promotion d’un vrai plurilinguisme européen et à la construction d’une Europe des citoyens qui pourraient avoir accès aux informations dans leur langue maternelle.

Bref, si vous vous sentez ne serais-ce qu’un peu concerné par tout ceci, n’hésitez pas à signer la pétition.
Je vous encourage aussi à lire ceci chez Wikipedia et à vous rendre sur le site officiel du comité contre le protocole de Londres.