Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Les pigeons

Edit : 2 interventions à regarder…

https://www.youtube.com/watch?v=LNFgRFSWjsQ

Si vous suivez un peu l’actualité, vous avez du voir le sort que réserve le gouvernement aux entrepreneurs et aux autoentrepreneurs dans son projet de budget 2013.

Étant moi-même un tout petit et jeune entrepreneur, je me sens très concerné par ce mouvement et les conséquences dramatiques de ce budget 2013 pour nos entreprises et la croissance en France. Ce problème n’est pas simple à appréhender lorsqu’on n’est pas directement concerné, mais il faut savoir que cela touche tous ceux qui ont su créer leur propre emploi, du créateur de startup web, au petit artisan.

J’ai bossé comme un chien quand j’étais salarié pendant de nombreuse années et je continue à bosser sans compter, depuis que je suis à mon compte. Soir et week-end et à une époque (1 an) sans même me dégager un revenu. Mais je fais ce que j’aime et je m’amuse beaucoup. C’est long, c’est difficile, ça bouffe tout mon temps, c’est épuisant, et même effrayant quand on ne sait pas si le mois prochain on va pouvoir payer ses factures, mais c’est ce que j’aime et c’est le seul truc que je sais faire.

Je ne suis pas un grand patron, je bosse en solo, je ne m’en mets pas plein les fouilles (pas encore ^^) et je pourrai facilement gagner le double en retournant bosser comme employé dans une boite. Ça va faire un peu cliché, ce que je vais écrire, mais j’aime créer des choses, diriger moi-même la barque, ne dépendre de personne et quand je paye des impôts, je suis ravi de participer à l’effort français. Oui, j’aurai pu créer ma boite à l’étranger, mais je n’aurai pas trouvé cela normal. Même le statut d’autoentrepreneur qui permet de booster le démarrage d’une entreprise et qui a servi à beaucoup de chômeurs pour sortir de l’impasse et créer leur propre emploi est totalement remis en question. C’est dramatique.

Le truc, c’est qu’on ne parle pas ici des grands patrons qui jonglent avec des millions. Non, je vous parle de votre voisin qui galère pour sortir de son chômage, de l’artisan du coin, du startupeur qui se démène pour faire grandir son projet…etc. Tous investissent sans compter, sur leur temps passé en famille, sur leurs économies, et parfois sur leur santé, et tous espèrent qu’un jour, ils pourront récupérer financièrement tous ces sacrifices, soit en vendant leur société soit en se payant décemment, voire un peu plus ! Cela concerne aussi les investisseurs qui mettaient des billes dans toutes ces entreprises et qui après ce budget ça ne le feront probablement plus, car ils y perdront, préférant investir à l’étranger.

Depuis la fin de la semaine dernière, tous les (auto)entrepreneurs, petits ou gros, gagnant leur vie ou bouffant des pâtes, à l’aise ou dans la difficulté, se mobilisent pour protester contre ce budget apparemment suicidaire. Plutôt que de vous expliquer mal les choses (car ce n’est pas spécialement mon rayon ^^), je vous retranscris ici le premier communiqué des « Pigeons », ce mouvement libre et informel qui se bat pour faire monter la protestation contre ce budget et je vous mettrai à la suite quelques liens vers le point de vue d’entrepreneurs qui comme moi, sont scandalisés par ce mépris du gouvernement à l’égard de notre travail à tous et par ce meurtre de sang-froid de l’auto entrepreneuriat, de la prise de risque et de l’innovation en France.

Merci

Message des Pigeons :

Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port,
Tant, à nous voir marcher avec un tel visage,
Les plus épouvantés reprenaient de courage !

Ces quelques vers de Corneilles expliquent assez bien comment notre mouvement est né.
Vendredi soir, il ne s’agissait encore que de quelques entrepreneurs réunis sur une page Facebook, tous choqués par l’annonce de la Loi de Finances 2013 qui résonnait comme une condamnation à mort des entrepreneurs français. Après seulement quelques heures et grâce à la magie des réseaux sociaux plus de 3,000 sympathisants ont manifesté leur soutien et ce qui n’était à l’origine qu’un coup de gueule est devenu un mouvement.
Le gouvernement doit désormais faire face à la colère des Pigeons.
Quelques élites bien-pensantes ont déjà critiqué notre manque de stratégie, d’organisation ou de pragmatisme expliquant que nous avions tort d’agir de la sorte et que tout cela ne mènerait à rien. Peu importe… force est de constater que les organisations sensées protéger l’entrepreneur démontrent aujourd’hui toute leur impuissance. Nous croyons quant à nous en la puissance des médiaux sociaux que nous maîtrisons parfaitement et sommes persuadés que la mobilisation générale initiée ici va faire comprendre au gouvernement qu’il se trompe de combat en s’attaquant aux entrepreneurs.

Nous avons conscience du caractère novateur et dérangeant de notre mouvement et quitte à surprendre encore plus, sachez que nous ne donnons à nos sympathisants AUCUNE consigne particulière, nous n’avons et n’aurons AUCUNE représentation officielle, AUCUNE appartenance politique, AUCUN porte-parole ou plutôt des milliers. Nous ne recherchons AUCUNE notoriété individuelle et ceux qui agissent sur cette page ne le font qu’en tant que Community Managers au service du collectif, relayant l’information et les initiatives de plus en plus nombreuses de ceux qui se sont sentis pris pour des Pigeons.

Nous avons en revanche des revendications claires.
Après un dialogue nourri ce week-end entre entrepreneurs sympathisants, nous souhaitons maintenant que l’actuel Projet de Loi de Finances soit amendé et que les mesures qui condamnent à mort l’économie et la croissance de notre pays soient supprimées, à savoir:

1/ La taxation à plus de 60% des plus-values de cession de nos entreprises qui se voient en l’état alignées sur le barème de l’Impôt sur le Revenu. Cette mesure conduit, par exemple, un entrepreneur cédant son entreprise après 10 ans de labeur, d’incertitudes, de hauts et de bas, de semaines de 70 heures… à payer 45% (taux marginal de l’IRPP) +15,5% (CSD/CRDS) soit plus de 60% sur la plus-value de cession. Nous sommes ici dans le dogme anti-capitaliste, l’anti-économique, le «brisage de rêve», la démotivation quasi-sadique, le « je-ne-sais-quoi-qui-donne-la nausée »… Le gouvernement doit comprendre que l’investissement des entrepreneurs dans l’économie ne peut être comparé à celui qui est fait dans d’autres secteurs comme l’immobilier, l’art ou la bourse ne générant quant à eux que peu d’emploi et nous rappelons au gouvernement que 80% des emplois créés ces dernières années l’ont été dans nos PMEs.

2/ L’augmentation assassine des charges sociales pour les autoentrepreneurs désormais alignées sur les autres statuts d’entrepreneurs individuels. Faut-il rappeler au gouvernement qu’aujourd’hui un entrepreneur sur deux crée son entreprise sous la forme de l’auto-entrepreunariat générant plus de 4Mds d’euros de chiffre d’affaire par an et se payant dans la plupart des cas en dessous du SMIC ? Cette mesure absurde, anti-sociale et anti-croissance pénalise des travailleurs déjà précarisés et ne manquera pas de faire retourner dans la clandestinité des centaines de milliers d’entrepreneurs privant du même coup la France de recettes fiscales importantes. A ce jour les autoentrepreneurs ont généré plus de 1 milliard d’euros de recettes dans les caisses de la Sécurité Sociale.

La mobilisation des Pigeons ne cessera que lorsque ces revendications auront été sérieusement prises en compte par le gouvernement et que les mesures présentées plus haut auront été définitivement supprimées de la Loi de Finances 2013.
A la presse, aux partis politiques, aux syndicats et autres structures diverses, il est inutile de chercher à entrer en contact avec nos « représentants », nous n’en avons pas. Nous ne sommes qu’une conséquence et l’on ne négocie pas avec les conséquences.
Nous sommes la conséquence de la politique anti-économique du gouvernement qui a décidé de prendre les milliers d’entrepreneurs de ce pays pour des Pigeons et d’anéantir l’esprit d’entreprendre faisant dès lors courir un risque majeur pour la France.

Un Pigeon.

Et les liens que j’ai trouvé abordables et clair à ce sujet :

Et pour vous tenir informé et rejoindre le mouvement :

Photo


Pack débutant WWDC 2018

Devenez programmeur iPhone pour la sortie de iOS 12

! Dernier jour de promo !

Ce pack spécial WWDC 2018 contient tout le nécessaire pour apprendre à programmer, vous spécialiser en programmation iPhone/iPad et vous préparer pour la sortie de iOS 12 à l’automne.

Il rassemble 5 cours et l’accès à plusieurs services d’aide et d’accompagnement pour vous aider à devenir un programmeur.

9 modules sont inclus dans ce pack pour vous fournir le meilleur dispositif éducatif pour vous apprendre à coder, suivre votre progression et vous aider à tout moment dans votre apprentissage.

Au prix habituel de 330 € ce pack vous est proposé en accés limité au prix de 59 €

Pour découvrir l’offre c’est ici