Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Même au Royaume Uni, ils font n’importe quoi

Parfois, je me demande vraiment si des mecs comme David Cameron sont totalement teubés, ont un objectif mesquin de contrôle de la population ou s’ils sont manipulés par des êtres supérieurs qui lui disent quoi faire.

Mais c’est vraiment flippant. Dans sa dernière déclaration en date, le Premier ministre britannique a fait un plaidoyer pour interdire purement et simplement les logiciels permettant de chiffrer ses communications, Whatsapp en tête… Afin de mieux protéger les citoyens britanniques.

La raison invoquée est bien sûr le « terrorisme » et le Premier Ministre a indiqué que si son parti de conservateurs réacs était élu, les applications proposant un chiffrement devront fournir une porte dérobée à la police pour lui permettre de lire les messages en clair. Dans le cas contraire, elles seront tout simplement interdites sur le territoire anglais.

Jamais rien entendu d’aussi débile (enfin si). Les applications chiffrées existeront toujours et je ne vois pas pourquoi, un terroriste se mettrait soudainement à respecter la loi en ne téléchargeant pas Whatsapp parce que c’est interdit en Angleterre.

Une fois encore, ces manœuvres politiciennes sont faites pour s’immiscer dans la vie privée des citoyens. Cela n’a rien à voir avec le terrorisme. Et sa comparaison avec le courrier postal est vraiment pathétique… Oui, le police peut ouvrir une lettre et la lire… Mais si j’en ai chiffré le contenu avant de l’imprimer, elle va faire quoi de plus la police ?

Autant nous couper la langue et les mains et nous empêcher totalement de communiquer.

Bref, nos libertés et celles des habitants d’autres pays autour de nous, se réduisent de jour en jour et c’est une évidence que cela n’aura aucun impact positif sur la lutte antiterrorisme.

Je n’irai pas jusqu’à dire que ces personnes haut placées sont les complices de l’État islamique ou d’Al Quaeda, mais en tout cas, elles ne font rien pour arranger cette situation déjà dramatique que nous vivons tous. Au contraire, elles cherchent à l’aggraver.

We don’t want to be keeping safe. We want to be free.

Source