Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Michel

Je vais exceptionnellement faire un petit hors sujet et si ça ne vous convient pas, pas la peine de me le dire, je m’en cogne.

Le week-end dernier, un producteur de musique rentrait tranquillement dans son studio rejoindre ses artistes, quand il a croisé une patrouille de police. Comme il ne portait pas son masque, ces derniers ont décidé de l’interpeller au moment où il pénétrait dans son immeuble.

Et le reste est là, en vidéo :

Je vous avoue que je suis profondément triste de constater encore et toujours ce genre de violences gratuites et disproportionnées.

Heureusement qu’elles sont filmées, heureusement qu’on peut voir cette violence, cet acharnement. Heureusement que ces vidéos sont partagées sur les réseaux sociaux, et heureusement que le visage de ces policiers n’est pas flouté. Car autrement, il n’y aurait aucune preuve, aucun témoin, juste une parole contre une parole. Et la parole malheureusement, on sait ce que ça vaut.

Pour moi, tout ceci n’a aucun sens. Dire « tous pourris » c’est trop facile toutefois, il faut le reconnaître, le côté systémique de cette violence s’impose à nous. Il faut bien se voiler la face pour arriver à la nier.

Est-ce que les fous furieux qu’on voit dans cette vidéo étaient déjà des gens violents et sans aucune retenue avant d’entrer dans la police ?

Pourquoi est-ce qu’ils n’ont pas été « détectés » avant de rejoindre les rangs des forces de l’ordre ? Sont-ils devenus comme ça à force de pratiquer leur métier ? Comment est-ce qu’ils ont pu en arriver là ?

Et leur hiérarchie ? Elle ne voit rien, elle ne fait rien leur hiérarchie ? On ne pète pas un boulon comme ça, en groupe, du jour au lendemain ? Si ? Pourquoi est-ce qu’ils se soutiennent ? Pourquoi est-ce qu’il n’y en a pas un qui essaye de calmer le jeu ?

Ils sont 3 au début et ils tabassent, tabassent, tabassent… Ensuite ils sont une vingtaine et tabassent, tabassent, tabassent encore. Qu’est-ce qui provoque ça ? Un effet de meute ? La couleur de peau du gars ? Une soif de sang ? La peur ? Ils ont peur de quoi ?

À moins qu’ils ne soient entraînés pour réagir de la sorte ? C’est quoi leur mentalité ? C’est quoi la culture de l’entreprise « Police » quand on voit ça ? Est-ce encore possible pour les citoyens d’avoir encore confiance quand on sait que des fous furieux incapables de se maitriser ,que j’espère n’être qu’une minorité, œuvrent dans les rangs de la police ? N’est ce pas jouer à la roulette russe avec sa vie d’accorder sa confiance en de pareilles circonstances ?

Et vous les policiers ? Les gentils, ceux qui protègent, ceux qui croient en leur job, ceux qui sont des exemples, nos amis, nos frères, nos sœurs, que faites-vous ? Vous cautionnez cette violence ? Vous fermez les yeux ? Le fameux « droit de réserve » ? Vous les remarquez, ces « collègues » comme ceux qui se sont acharnés sur cet homme ? Que faites-vous pour endiguer ce cercle vicieux de violence ?

Ça vous convient cette situation ? Comment vous le voyez votre métier ? C’est normal tout ça ? Devons accepter cette violence collectivement ? Pour vous c’est juste un phénomène isolé ? Pourquoi est-ce que ça arrive ? J’aimerais que quelqu’un m’explique ? C’est incompréhensible pour moi.

Je suis sûr que tout ceci, toute cette violence et ce racisme ne convient à personne, à part à ces gens qui souillent l’image de la police et bien sûr à d’autres personnes violentes qui veulent également en découdre avec la police.

Alors oui je sais, il y a des gentils qui font bien leur boulot, il y a des méchants de plus en plus méchants, il y a des « Oui, mais… », des « Faut voir le contexte… », des « Si on n’était pas là… », des « Ce sont les ordres… », des « Le métier est difficile, les conditions sont dures, la fatigue… ».

Ok, si vous voulez.

Mais alors on fait quoi ? On laisse comme ça, on se dit que c’est normal et tant pis pour ceux qui n’ont pas de chance comme Michel ? Tant pis pour ceux qui se retrouvent au placard parce qu’ils ont dénoncé les abus de leurs collègues ? Tant pis pour ceux qui se suicident avec leur arme de service ? Tout le monde souffre en silence ? Tout le monde doit se détester, les méchants policiers VS les méchants citoyens ?

On fait comment ?

On se dit que les gentils policiers doivent se taire sur les agissement des méchants policiers ? Que les victimes innocentes doivent accepter leur sort docilement ? Que la justice doit continuer de relaxer en mode détente et que le ministre doit… d’ailleurs, il fait quoi lui ?

Et nous on fait quoi ?

Je n’ai que des questions sans réponses, c’est vrai, mais une chose est sûre, cette violence gratuite et ces insultes racistes, ce n’est pas un incident isolé et ce n’est pas « normal ». C’est même insupportable et si vous trouvez ça « supportable », « normal », « acceptable », allez vous faire soigner, car quelque chose ne tourne pas rond chez vous.

Bon rétablissement à toi, Michel. Et à tous ceux qui résistent fort, qui agissent pour le bien, avec humanité afin de protéger les citoyens, et bien un grand merci à vous ❤️. Ne lâchez rien.


Tu aimes ce site ?

Je mets tout mon cœur et toute mon énergie dans ce site depuis des années et si tu apprécies mon contenu, tu seras sûrement heureux ou heureuse d’apprendre que j’ai mis en place un soutien financier qui permet aux vrais de la première heure d’accéder en avant première aux contenus que je produis pour eux.

Tu auras accès à des vidéos, au groupe privé Discord, à ma veille techno exclusive et tu pourras échanger librement avec d’autres vrais fans.

On se voit de l’autre côté ?

Les articles du moment