Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

No More Ransom

Plusieurs forces de police (Europol et la police des Pays Bas) et des sociétés dans le domaine de la sécurité (Kaspersky et Intel Security), se sont regroupés pour lancer le site No More Ransom (« Plus de rançon »).

no-more-ransom

L’objectif est de lutter contre les ransomwares, ces virus qui réclament de l’argent en échange de vos fichiers. Pour cela, ils dispensent de bons conseils (comme les miens )), proposent des déchiffreurs et surtout, ils ont réalisé Crypto Sheriff, un outil qui à partir d’un fichier peut déterminer le type de ransomware qui vous a infecté.

crypto-sheriff

Une bonne initiative dans la lutte contre ces saloperies.

Merci à Sébastien.


Offrez un coup de jeune à votre Mac avec CleanMyMac X

Votre MAC rame…

Si votre Mac commence un peu à tirer la langue et/ou que vous voulez l’alléger des choses inutiles qui s’y accumulent au fil des années, jetez un oeil sur le soft CleanMyMac X.

L’idée derrière ce dernier est de mettre à disposition une boite à outils qui va regrouper plusieurs programmes d’optimisation. Il va par exemple nettoyer le contenu inutile, retirer les éventuels malwares ou encore monitorer en temps réel les performances de votre machine (CPU, mémoire, batterie…).

Il existe aussi une version windows

En Savoir + sur ses options



Réponses notables

  1. TL; DR : Ca ne craint rien.

    @Totoro ça dépend quel hyperviseur tu utilises (Hyper-V, VMWare Player/Workstation, VirtualBox ?) car tous n’offrent pas la même étanchéité, mais le plus gros risque, c’est que ta VM sera sur le même réseau que ta machine hôte (via un Bridge ou un NATtage par exemple) et donc, si ta machine hôte est vulnérable car non patchée par exemple, ou si elle héberge un service (SMB, FTP, Web, etc…) et que le serveur possède une vulnérabilité, alors, oui, tu exposes ta machine hôte à une infection. En vérité, peu de virus/malwares/trojans possèdent le code nécessaire pour essayer d’échapper à leur environnement virtualisé. La plupart cependant ne s’activent même pas lorsqu’ils sont exécutés depuis une VM.
    En effet, les malwares tentent d’échapper aux sandboxes et autres environnement virtualisés utilisés par les antivirus et autres éditeurs de solutions de sécurité (je pense à Cuckoo par exemple) afin de ne pas se retrouver dans les bases de signatures en moins de 24h.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

1 commentaires supplémentaires dans les réponse

Participants