Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

OpenPCR – Du biohacking open source

Lorsqu’on souhaite séquencer des gènes, les cloner, diagnostiquer de l’ADN…etc, on utilise une réaction de polymérisation en chaine ou PCR en anglais afin de répliquer de grosses séquences d’ADN, à partir d’un seul échantillon. C’est la quantité d’ADN manipulable qui va permettre aux scientifique de travailler sur certaines séquences bien précises.

Pour cela, on utilise des machines capables de « copier » de l’ADN. Cela a permis par exemple à prouver que le poisson utilisé dans les restaurants japonais n’est pas toujours celui qu’on croit, à détecter la présence de certains virus comme le H1N1 ou le VIH, ou encore d’explorer votre propre génome pour par exemple découvrir que le dégoût que vous éprouvez pour les choux de Bruxelles est génétique.

Pour comprendre comment ça marche, je vous renvoie vers cette animation.

Une machine comme celle-ci coûtait jusqu’à présent plusieurs milliers d’euros. Mais c’était sans compter sur le projet OpenPCR, qui est le premier projet open source de machine PCR. Grâce à du Arduino, la machine est capable de communiquer avec un PC ou un Mac, via une application dédiées développée en Adobe Air.

Les initiateurs de ce projets ont mis toutes les ressources en ligne, et pour les moins bricoleurs, le kit est en vente pour la modique somme de 512$. Je pense que ce projet va fortement intéresser la communauté scientifique.

[Source]