Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le nouvelle version de TrueCrypt (logiciel dont je vous ai déja parlé) est disponible.
Au rayon nouveauté, ca commence à devenir interressant avec la possibilité de créer des volumes sous Linux, mais aussi d’ouvrir le même volume crypté sous différents OS
Et un truc super génial, c’est la possibilité de créer un disque virtuel dynamique qui augmentera au fur et à mesure qu’il se remplira. Vraiment pratique.

Je le recommande à tous les paranos (ou ceux qui veulent juste protéger leurs infos perso).
TrueCrypt est gratuit et se télécharge ici…


Vous souhaitez vous connecter de n’importe ou sur votre PC ?
Vous aimeriez faire des jeux en réseau avec des amis comme si vous êtiez en local, sans passer par un serveur exterieur ?
Vous aimeriez pouvoir vous connecter sur votre ordinateur au boulot mais vous n’avez pas d’accès VPN distant ?
Pire, vous ne pouvez pas vous connecter à cause des firewalls et des routeurs qui emprisonnent votre machine ?…etc

J’ai la solution pour vous !

Il s’agit du logiciel Hamachi. Vous l’installez sur votre PC. Et vous choisissez de rejoindre un groupe existant ou alors de rejoindre votre propre groupe.
Vous entrez le mot de passe du groupe et vous voilà avec une liste des machines appartenant au groupe.
Chaque machine a sa propre ip en 5.x.x.x. A partir de là, ces machines sont accessibles de la même manière que n’importe quel ordinateur se trouvant sur le même réseau local que votre PC.

C’est l’idéal pour faire du Terminal Server, ou du VNC, mais aussi pour partager des fichiers ou des imprimantes au delà d’Internet. Il y a aussi un module de Chat, ce qui peut etre sympa si vous souhaitez parler avec la personne à l’autre bout de la connexion.

Alors concretement, un VPN (Virtual Private Network) est une espece de tuyaux crypté mis en place entre 2 ordinateurs qui permet de faire transiter les paquets  de la même maniere qu’en réseau local.
Le flux de donnée est donc assez sécurisé.

Hamachi fonctionne un peu comme Skype, c’est à dire qu’il passe au travers de tout les routeurs et les firewalls. Cela peut etre dangereux pour les admins réseaux ne sachant pas comment le bloquer mais terriblement pratique pour les fous d’informatique comme moi

Ah j’oubliais aussi. C’est gratuit 🙂

Ca fait un petit moment que je l’utilise et je peux vous dire que c’est mon gros coup de coeur du moment. A tester en urgence, faites moi confiance !

Et c’est par ici pour ceux qui sont interressés…


Cirt.net propose une façon simple et rapide de recherche sur les sites référençant les vulnérabilités. Le moteur de recherche utilise la base de donnée des sites BugTraq, CVE, ISS, OSVDB, Secunia, Snort, Nessus, PacketStorm, Security Tracker, de la Mailing List BugTraq et de la Mailing List Full-Disclosure.
Les dernières failles sont référencé sur ces sites, et vous y avez donc accès via ce moteur de recherche.

C’est un très bon moyen de se tenir informer des derniers patchs et mises a jours de sécurité sans s’amuser a consulter tous ces sites chaque jour. A mettre dans ses favoris…

Bon surf…


À découvrir

Anonym.OS est un Live CD developpé par le groupe Kaos.theory. Cette distribution est basée sur un OpenBSD et permet de demarrer sur n’importe quel PC, un environnement de travail entierement crypté et anonyme.

C’est gratuit, ca pèse 575 Mb et cela permet de surfer anonymement de n’importe où. A avoir absoluement dans sa trousse à outils. Sachez aussi qu’il est possible d’installer cette distrib sur un disque dur ou une clée USB.

A télécharger ici…


De plus en plus de providers limitent le traffic BitTorrent sur leurs réseaux. C’est pour cette raison que la vitesse de téléchargement diminue radicalement depuis peu.

Ne croyez pas qu’ils fassent cela pour empêcher le piratage (d’ailleurs Bittorrent est utilisé pour de nombreuses choses légales comme diffuser des distributions Linux sans surcharger les serveurs…etc)… Non, non, ils font cela pour économiser leur bande passante….

Ok, ok… Mais nous, on en a assez de récupérer la dernière Ubuntu ou le dernier album en vogue sur Jamendo à la vitesse d’un 56 K. Heureusement, la solution existe. Il suffit de crypter ses flux BitTorrent. Je vais vous expliquer comment faire ce petit tour de passe-passe avec Azureus, µtorrent, et Bitcomet.

Le cryptage RC4 ne masque pas uniquement les entêtes des packets mais entièrement le flux BitTorrent. Cela signifie qu’il est alors impossible a votre fournisseur d’accès de detecter quel type de flux part de votre PC. A noter quand même que l’encryption en temps réel consomme plus de temps machine que le passage en clair du flux.

Azureus

1. Allez dans: Tools > Options > Connection > Transport Encryption

2. Cochez la case "Require encrypted transport"

3. Selectionnez RC4 dans la liste déroulante "Minimum encryption"

4. Vous pouvez aussi cocher la case "Allow non-encrypted outgoing connections if encrypted connection attempt fails" ce qui signifie que vous autorisez le logiciel a envoyer du flux non crypté aux autres clients qui ne supportent pas l’encryption. A vous de voir, donc mais dans ce cas, votre provider saura que vous utilisez le protocole BitTorrent.

5. Cochez la case "Allow non-encrypted incoming connections". (Permettre les connections entrantes non cryptées)

 

Et voilà, votre traffic BitTorrent est maintenant crypté.

Bitcomet

1. Allez dans: Options > Preferences > Advanced > Connection

2. Allez dans: "Protocol encryption". Vous avez le choix entre "auto detect" et "always". Auto-detect autorisera plus de connections mais offrira moins de protection contre les filtres de traffic. Avec "Auto-Detect", vous autorisez le logiciel a envoyer du flux non crypté aux autres clients qui ne supportent pas l’encryption. A vous de voir, donc mais dans ce cas, votre provider saura que vous utilisez le protocole BitTorrent.

Et voilà, votre traffic BitTorrent est maintenant crypté.

µTorrent

1. Allez dans: Options > Preferences > Network

2. Allez dans "Protocol encryption", Vous avez le choix entre "enabled" et "forced". Avec "Enabled", vous autorisez le logiciel a envoyer du flux non crypté aux autres clients qui ne supportent pas l’encryption. A vous de voir, donc mais dans ce cas, votre provider saura que vous utilisez le protocole BitTorrent.

3. Cocher "Allow legacy incoming connections" autorisera le logiciel a envoyer du flux non crypté aux autres clients qui ne supportent pas l’encryption. A vous de voir, donc mais dans ce cas, votre provider saura que vous utilisez le protocole BitTorrent.


Et voilà, votre traffic BitTorrent est maintenant crypté.

J’espère que ca vous aidera a augmenter vos vitesses de téléchargement BitTorrent. Cet article est une libre traduction-adaptation de l’article paru sur TorrentFreak.com. Merci à eux !


Mes gazouillis

Un homme infidèle trahi par les fonctionnalités de sa montre connectée https://t.co/3IgifvDJvF #kbn
Bouarf... De toute façon, même avec un visage, des empreintes et de l'ADN, l'IGPN n'arrive pas à les retrouver, don… https://t.co/T8e8cG8ifE