Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Et voilà, c’est officiel, Google Maps couvre maintenant toute l’Europe !! Et en plus, Google a mis à jour ses images satellite, ce qui commence à devenir interressant…
Si vous ne connaissez pas Google Maps, je vous conseille d’aller faire un tour sur ce site: Google Maps
Très bien tout ça !! Mais saviez vous que Google donne gratuitement une API qui permet de rajouter Google Map à votre site… Magique non ?

Et bien moi je vais vous donner gratuitement (comme Google) la technique pour rajouter rapidement ce service à votre site ! Vous allez voir, ce n’est pas si compliqué que ça !

Allez en route !!

Avant toute chose, vous avez besoin d’une clé API pour Google Maps. Allez sur ce site http://www.google.com/apis/maps/ puis cliquez sur "Sign up for a google API key". Vous aurez besoin de vous identifier avec votre compte Gmail et d’entrer le nom de domaine de votre site. La clé API ne sera valable que pour les pages hebergées sous ce domaine. Si vous utilisez un serveur de test ou une machine de developpement, vous devez enregistrer une seconde clée sinon, ça ne marchera pas.

Google vous donnera en même temps que cette clée, un petit bout de code à inserer dans votre page.
Zappez le pour le moment, nous allons nous concentrer uniquement sur du code compatible avec la version 2 de l’API Google Maps. A titre d’info, la documentation pour la v2 est dispo ici
http://maps.google.com/apis/maps/documentation/.

Une fois que vous avez copié la clée Google Map, inserez le code suivant dans une balise HEAD:
(Attention au retour a la ligne. La ligne )


(Désolé pour le copier coller, mais j'ai du mettre ce code en image car il ne passait pas bien avec mon CMS...)

Puis remplacez VOTRE_CLEE par la clée API de Google Maps que vous avez obtenu précédement.
Ce script sert à 2 choses. Tout d’abord à vous identifier chez Google avec la clée API, et crée un lien avec la map Google. Vous pouvez inserer ce script n’importe ou sur votre page web, du moment qu’il se situe avant les lignes de code qui vont suivre.

Ensuite, vous allez placer la carte sur la page en inserant le Div suivant:

(Pour les lignes de code, méfiez vous des espaces qui se rajoutent dans le code)

C’est à l’endroit où vous mettrez ce Div que la carte apparaitra. Vous pouvez changer les dimensions de la carte en modifiant les valeurs de width et de height.

Maintenant, regardons le code suivant :



(Désolé pour le copier coller, mais j’ai du mettre ce code en image car il ne passait pas bien avec mon CMS…)

C’est ce code qui dessine la carte. Il faut copier ce code n’importe où après le DIV précédent dans votre XHTML.
La premiere ligne instancie la carte et la lie au DIV "map". La deuxième ligne ajoute le panneau de controle permettant les zooms. Enfin, la troisième ligne permet de positionner la carte sur un point précis et défini le niveau de zoom.
Ensuite, n’oubliez surtout pas de rajouter les fonctions onload et onunload dans le BODY de votre page:

Et voilà, votre carte est en place !! Je l’ai fait pointer sur Paris. Regardez: 

Pour avoir ces coordonnées, 2 solutions sont possibles.
D’abord allez sur http://maps.google.com et placez vous sur l’endroit que vous voulez avec le taux de zoom désiré. Une fois que c’est ok, faites un double clic sur l’endroit choisi et cliquez sur le lien "Link this page", et observez l’URL. J’ai choisi l’Arc de Triomphe:

http://maps.google.com/?om=1&ll=48.873833,2.294812&spn=0.016569,0.040255

Nous obtenons donc dans cette URL la latitude et la longitude (c’est à dire les geocodes).
La seconde solution consiste à obtenir directement ces geocodes en allant sur des sites comme celui-ci http://worldkit.org/geocoder/. Vous en trouverez plein sur Google (cliquez ici).

Maintenant, nous n’avons plus qu’à entrer ces codes dans le précédent script ici:

map.setCenter(new GLatLng(
48.873833,2.294812), 14);

14 représente le niveau de zoom sur la carte. Maintenant votre carte va pointer sur ces nouvelles coordonnées.
Pour finir, nous pouvons ajouter un point de marquage comme celui-ci sur la carte, en ajoutant une ligne de javascript juste après la commande map.setCenter.

map.addOverlay(new GMarker(new GLatLng(48.873833 ,2.294812 )));

Nous utilisons evidement les mêmes coordonnées.

Et voilà, j’ai terminé !! Vous avez maintenant une jolie carte Google Maps sur votre site. Il existe beaucoup de possibilités pour rendre tout cela très vivant, donc je vous recommande de lire la documentation des API.

Bon dev !


Pendant que quelques célébrités de la télé dorment dans la jungle, moi je surf un peu sur le net…
Et comme je met mon nez partout, je suis tombé sur une page un peu o.v.n.i. par rapport à ce que j’ecris ici mais je me suis dis que pour la culture générale de tout le monde ca ne ferait pas de mal.

Voici rien que pour vous le U.S. Army Survival Manual FM 21-76. Autrement dit, le Manuel de survie de l’Armée Américaine…. Tout ça en anglais et en PDF.

Au menu vous saurez donc tout sur comment constuire un abri, se soigner avec des plantes, trouver de l’eau en milieu hostile, sur les animaux dangeureux, survivre en eau froides, en milieu desertique ou tropical et j’en passe….

C’est assez amusant à lire, surtout si vous aimez jouer à l’abominable homme des bois ! Donc, si ca vous interresse, allez jeter un coup d’oeil ici… C’est cadeau !


Savez vous ce qu’est un keylogger ?? Il s’agit d’un système matériel ou logiciel se positionnant sur un ordinateur et permettant d’enregistrer chaque touche que l’utilisateur tape sur le clavier.

Les premiers keyloggers furent logiciel. Ce sont des petits programmes invisibles sur le PC qui stockent tout ce qui est tapé au clavier dans un fichier, et qui peut même selon les logiciels, envoyer ce fichier par mail. Heureusement, la plupart de ces logiciels sont detecté par les antispywares ou les antivirus du marché….

Mais des petits malins ont inventé les keyloggers matériels. Ils sont petites, se branchent entre le port PS2 du PC et le connecteur du clavier et peuvent stocker pour certains jusqu’à 200 000 caractères.
Ils ne coûtent pas cher, on en trouve en vente partout sur le net et ils sont indetectables par les antivirus. Bref, l’idéal sauf si l’utilisateur regarde souvent derrière son PC pour vérifier. (Mais qui fait ça ?? )

D’ailleurs des braqueurs de banques à la pointe de la technologie ont utilisé ce systeme dans une filiale de la Sumitomo Bank à Londres pour detourner pas loin de 440 millions de dollars vers d’autres pays… Un des plus gros braquages de l’histoire !

Alors comment se protéger de ces keyloggers ???

Tout d’abord pour contrer les keyloggers logiciels, il suffit d’un très bon antivirus à jour, voir même d’un anti-spyware pour contrer la plupart des keyloggers du marché. Evidement, si un petit malin en programme un lui-même et vous l’installe (c’est facile à développer), les antivirus ne le verront pas… Pas cool…

Et pour les keylogger hardware, rien à faire. A part peut être faire comme la banque Sumitomo, c’est à dire coller à la super-glue les ports PS2 des claviers sur les PC.

Quand à moi, je vous propose une solution un peu contraignante mais permettant de contrer la plupart des keyloggers quel que soit leur type (Celà n’est evidement pas infaillible à 100% comme tout les logiciels).
Et c’est Microsoft Windows qui fournit la solution !

Il suffit de taper par exemple son mot de passe sur un clavier virtuel. Et comment obtenir un clavier virtuel ? Il suffit de cliquer sur Démarrer / Exécuter et de taper la commande suivante : osk.exe

Et vous obtiendrez ceci :

Ce petit programme se comporte exactement comme un clavier sauf que pour ecrire vous cliquez sur les touches avec votre souris… A voir donc si vous êtes vraiment à cheval sur la sécurité…

Bonne journée


À découvrir

Il y a environ 1 an sur ce blog, je vous expliquais comment enlever le mot de passe d’un compte Windows en bootant sur un simple CD.

Aujourd’hui, je vous propose quelque chose d’encore plus fort. Je vous propose carrement de trouver le mot de passe de n’importe quel compte Windows sur un PC.

Comment ? Avec OphCrack !

Mais qu’est ce donc ? Il s’agit d’un live CD basé sur une Slax qui comprend une base assez énorme de tables « Rainbow » (En réalité, une liste de hashes de mots de passes)

OphCrack est capable de cracker 99.9 % des mots de passe windows alpha-numériques.

Le temps de cracking dépend en réalité de la quantité de RAM que vous avez sur le PC.
Il n’y a rien a faire de spécial. Vous bootez l’ordinateur avec le CD, le logiciel se lance, et commence automatiquement a cracker les mots de passe des comptes utilisateurs de la machine. Il n’y a rien a faire, rien a installer. C’est totalement transparent, et ca ne modifie en rien le PC que lequel vous le lancez.


Il existe aussi une version fonctionnant sous Windows

OphCrack charge donc les Rainbow Tables en mémoire puis lance un petit logiciel qui detectera la partition Windows contenant les comptes utilisateurs et commencera le processus de cracking.

Magnifique lorsqu’on a perdu le mot de passe de Windows. Je vous passe evidement les recommandations éthiques sur ce qu’on a le droit ou pas de faire avec ce type d’outils. Vous n’avez légalement pas le droit de vous introduire dans l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Vous devez donc tester ce CD sur votre machine ou avoir l’autorisation de son propriétaire.

Cette merveille est téléchargeable en ISO ici.
Vous pouvez consulter le site du projet en cliquant ici.

How to recover, how to crack, how to find, lost password of Windows ? Download OphCrack.


Mes gazouillis

Windows et Visual Studio : Microsoft corrige deux vulnérabilités en urgence https://t.co/67SzFFXUdE #kbn
Microsoft makes it difficult to download Microsoft Edge with Firefox and Chrome - gHacks Tech News https://t.co/ShnnQGjlsv #kbn