Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Photini est un outil pour Linux et Windows qui permet de visualiser, mais également d’éditer les métadonnées de vos photos. Au travers de son interface graphique, vous pouvez donner à chacune de vos photos un titre, une description, des mots clés et bien sûr un copyright…etc.

Photini est capable de lire les formats de métadonnées Exif, IPTC et XMP des photos, mais également de certaines vidéos. Ce qui est intéressant avec cet outil c’est que vous pouvez éditer ces champs simultanément sur plusieurs photos. Ce traitement par lot est pratique quand vous avez un copyright à placer sur un gros tas d’images.

Une fonctionnalité permet également d’uploader vos images directement sur Flickr ou Google Photos en conservant bien évidemment ces métadonnées pour faciliter ensuite l’indexation sur les sites.

Photini permet également de connaître le modèle et les réglages de l’appareil utilisé, mais également de géolocaliser après coup vos photos à l’aide de coordonnées GPS ou d’une simple adresse postale qui sera ensuite convertie en coordonnées GPS.

Toute la documentation de Photini se trouve ici. Et pour télécharger Photini en .exe pour Windows, c’est par ici.


J’étais posé peinard ce soir et j’ai reçu un SMS à l’instant que j’aimerai partager avec vous. Il s’agit d’une campagne de phishing visant les possesseurs de clé Ledger.

Vous le savez, Ledger commercialise des clé sécurisées pour y stocker vos crypto monnaies. Il y a quelques mois, ils se sont fait pirater leur site et dérober les données personnelles de leurs clients (dont je fais partie). Email, numéro de téléphone, nom et prénom ont été volés. Mais rassurez-vous, les clés de chiffrement donnant accès à nos cryptommonnaies sont et restent en sécurité sur nos clés.

Toutefois, les attaquants ont lancé ce soir une campagne qui vise a récupérer les clés de chiffrement de nos clés Ledger. Dans ce SMS alarmant, ils incitent leur cible a se connecter sur une URL redirigeant vers une adresse similaire à celle de ledger.com sauf qu’il y a des petits points sur les « e » comme vous pouvez le voir dans ma capture écran.

Voici le SMS reçu :

Et voici le site vers lequel l’URL renvoie :

Le site est plutôt bien fait, dans un anglais correct et l’utilisation de nos données personnelles suffisamment propre pour que ce soit troublant et que certains se laissent berner.

Attention donc à ne pas cliquer sur ce lien et ne pas rentrer dans leur jeu, vous risqueriez de perdre toutes vos cryptomonnaies.

Prévenez vos amis, vos collègues, tout le monde, ils vous remercieront peut être ensuite 😉

Allez bonne soirée !


Mon ami le magicien Moulla que vous connaissez sûrement grâce à mon podcast, mais également grâce à son Dronebrella, a lancé son nouveau projet : MAGIC HOME.

Il s’agit d’un studio de plus de 300 m2 situé aux portes de paris qui va permettre à tous ceux qui le souhaitent de réaliser de la magie, des spectacles, émissions, shows…etc. sur le net, sans avoir besoin d’infrastructure ni de compétences techniques.

Le constat est venu du fait qu’il est maintenant possible de faire aussi bien, si ce n’est mieux, en termes de spectacles avec une production 100% en ligne comparée à un show IRL, ce qui tombe bien avec ces histoires de Covid 19 qui viennent bien plomber le monde du spectacle et de l’événementiel.

L’objectif de Moulla et de toute son équipe est de permettre aux artistes et aux professionnels de l’audiovisuel de créer des expériences numériques difficilement réalisables dans le réel et de diffuser tout cela de manière interactive dans le monde entier. Je trouve que c’est une excellente idée, surtout quand on voit la galère des producteurs de spectacles en cette période de pandémie.

Dans son studio, Moulla met à disposition différentes configurations :

  • Fond vert avec création de décors interactifs en temps réel
  • Écrans LED
  • Hologrammes
  • Réalité Mix

Ses ingénieurs, ses magiciens et ses graphistes sont également disponibles pour produire des applications de réalité virtuelle, des webapp, des expériences magiques…etc. pour que vos spectacles soient ensuite diffusés en live et visionnables des spectateurs au travers d’un simple PC, d’un smartphone ou d’un casque VR.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à le contacter de ma part.


À découvrir

Pour ceux qui me suivent un peu sur Twitch et YouTube, vous avez sans doute remarqué que j’utilisais régulièrement des photos, mais également des images stocks. Stock, ça veut dire qu’elles proviennent d’une banque d’images ou de vidéos que chacun peut télécharger, parfois moyennant finance.

Le but de cet article n’est pas d’être exhaustif sur les services qui proposent ce genre de photos ou de contenus vidéos, mais plutôt de faire focus sur les services que j’utilise personnellement et j’adore. J’avais déjà publié un article assez complet avec beaucoup de banques d’images gratuites.

Le premier service que j’utilise est sans doute le plus connu et le plus gratuit. Il s’agit de Unsplash qui propose des milliers de photos absolument magnifiques. Ces photos sont libres de droits et sont proposées par des créateurs (photographes).

J’aime beaucoup Unsplash pour mettre un peu de poésie dans mes articles, choper un nouveau fond d’écran ou pour faire imprimer de temps en temps une photo afin de la faire encadrer chez moi.

Mais Unsplash, ne propose pas vraiment le style « Stock » qu’on peut attendre, mais plutôt des œuvres d’art.

Vous voyez ce que c’est le style « Stock » ou pas ? C’est un style un peu plus générique avec des modèles qui surjouent, ou des mises en scène en studio. Ca ressemble un peu à ça :

Pour ma part quand j’ai besoin de ce genre de photos, mais également de vidéos, de templates web (modèles WordPress…etc.), de graphismes, j’utilise un super site qui s’appelle Elements de Envato, qui propose pour un peu plus de 170 euros par an, un accès illimité à toute leur base.

J’ai d’ailleurs utilisé ces illustrations pour mon livre sur l’addiction au smartphone.

En plus des photos, des vidéos, des modèles HTML / WordPress, des dessins, graphismes…etc., Elements propose également des modèles 3D, des effets sonores, des musiques, des modèles de présentation ou de mise en page, des polices de caractère, des plugins pour la suite Adobe, ainsi que des templates vidéos pour faire vos transitions, animations et compagnie.

Il y a même des formations / tutos accessibles gratuitement via leur plateforme EnvatoTuts+.

J’aime beaucoup, car je me prends plus la tête à chercher des assets graphiques ou sonores quand j’en ai besoin. Dernièrement ils ont également mis en place un accès avec Twenty20 (d’Envato toujours) qui propose également des milliers de photos supplémentaires.

Parfait pour ceux qui ont une grosse consommation de ce genre d’éléments graphiques.

Enfin, j’utilise parfois Adobe Spark, et cela donne accès aux photos d’Adobe Stock que j’aime beaucoup aussi. La bonne nouvelle, c’est qu’Adobe Stock propose depuis peu une collection gratuite de photos, de vidéos, de modèles 3D, des templates, des dessins vectoriels…etc. Il y a plus de 70 000 ressources sur le site d’Adobe et c’est gratos !

Voilà les services que j’utilise. J’espère que ça vous sera utile !


Si vous êtes développeur ou bidouilleur professionnel et que vous avez besoin de tester un outil ou de compiler votre code sur un Linux ou un macOS, pas besoin d’installer une nouvelle machine virtuelle pour l’occasion. Vous pouvez le faire directement avec Github.

Comment ? Grâce au projet FastMac imaginé par Jeremy Howard qui utilise les Github Actions pour vous donner accès gratuitement à un Shell Linux ou un Shell macOS pour faire vos trucs.

Alors, comment faire ? Et bien étape 1, vous devez cloner le projet FastMac sur votre propre compte Github, dans un dépôt privé ou public à vous.

Une fois que c’est fait, rendez-vous sur le projet cloné, et cliquez sur le menu « Actions » en haut. Choisissez ensuite le workflow mac ou le workflow Linux en fonction de la VM que vous voulez, puis cliquez sur le bouton « Run Workflow« .

Cela aura pour effet de générer une nouvelle machine virtuelle. Cliquez alors sur les 3 petits points à droite du workflow puis sur « view workflow file ».

Ensuite, en allant dans le menu « Build » puis dans le détail de « Setup tmate session« , vous verrez alors une URL et une commande SSH qui vous permettra d’accéder au Shell, soit directement via un terminal (en ssh), soit via le navigateur.

Et voilà le résultat !!

Amusez-vous bien !

Photo par Marc-Olivier Jodoin


Mes gazouillis

C'est beau https://t.co/m3Z6cwQTA0 #kbn
Quatre packages npm trouvés en train d'ouvrir des shells sur des systèmes Linux et Windows. Tout ordinateur avec l'… https://t.co/ADPduZbWOd