Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

J’ai ressorti une vieille tablette graphique Wacom, plus exactement, la CTH-460 plus connue sous le nom de Bamboo Pen & Touch.

Malheureusement, obsolescence programmée oblige, Wacom a « oublié » de mettre à jour ses drivers pour que celle-ci fonctionne sur la dernière version de macOS (Catalina).

Mais c’était sans compter sur Nicholas Sherlock, un développeur, qui a mis au point un correctif pour le driver Wacom à destination de macOS.

Cela concerne les tablettes :

  • CTE-450, CTE-650 – Bamboo Fun / Bamboo Art Master (2007)
  • CTE-460 – Bamboo One Pen
  • CTF-430 – Bamboo One
  • CTH-300, CTH300, CTH301K – Bamboo Pad
  • CTH-460, CTH-660 – Bamboo Pen & Touch
  • CTH-461 – Bamboo Fun Pen & Touch / Bamboo Craft / Bamboo Fun Special Edition
  • CTH-470 – Bamboo Capture / Bamboo Pen & Touch / Bamboo Create
  • CTH-661 – Bamboo Fun / Bamboo Art Master (2009) / Bamboo Fun Pen & Touch
  • CTH-670 – Bamboo Create
  • CTL-460, CTL-660 – Bamboo Pen
  • CTL-470 – Bamboo Connect / Bamboo Pen
  • CTT-460 – Bamboo Touch
  • MTE-450 – Bamboo
  • PTZ-430, PTZ-630, PTZ-630SE, PTZ-631W, PTZ-930, PTZ-1230, PTZ-1231W – Intuos 3

Oui, je sais, certains disent « palette »… mais je préfère utiliser le mot « tablette » 😉 .

Nicholas propose donc des patchs s’installant automatiquement, mais comme ça n’a pas fonctionné chez moi, je vais vous décrire la procédure d’installation manuelle, qui elle, a fonctionné.

Première étape, téléchargez les drivers officiels et installez-les.

Ensuite, téléchargez le patch dont vous avez besoin en fonction de votre tablette :

Ensuite, ouvrez un terminal et déchargez le drivers officiel à l’aide de la commande suivante :

launchctl unload /Library/LaunchAgents/com.wacom.pentablet.plist

Dans Finder, cliquez sur le menu « Aller » puis « Aller au dossier » et rendez-vous ici :

/Library/Application Support/Tablet/PenTabletDriver.app/Contents/MacOS

Vous devriez voir un fichier nommé « PenTabletDriver« . Remplacez-le avec celui contenu dans le zip du patch.

Si votre tablette dispose de la fonctionnalité Touch, appliquez la même méthode pour vous rendre ici :

/Library/Application Support/Tablet/PenTabletDriver.app/Contents/Resources/ConsumerTouchDriver.app/Contents/MacOS

Et écrasez le fichier « ConsumerTouchDriver » avec celui contenu dans le zip du patch.

Voilà, vous avez fait le plus dur. Maintenant dans le terminal, entrez la commande suivant pour recharger le driver patché :

launchctl load /Library/LaunchAgents/com.wacom.pentablet.plist

Pensez bien, ensuite dans les paramètres de sécurité et confidentialité de votre macOS, dans l’onglet « Confidentialité », à autoriser au niveau du menu « Surveillance de l’entrée » ET « Accessibilité », les programmes suivants en fonction de ce que vous avez : PenTabletDriver, WacomTabletDriver TabletDriver, ConsumerTouchDriver, WacomTouchDriver ou WacomTabletSpringboard.

Pensez bien à rebooter et / ou à relancer le driver à l’aide des commandes suivantes :

launchctl unload /Library/LaunchAgents/com.wacom.pentablet.plist

launchctl load /Library/LaunchAgents/com.wacom.pentablet.plist

Et voilà ! Je peux vous dire que j’étais content quand tout s’est remis à fonctionner !

Merci Nicholas !


Vous connaissez sans doute Gameloft, célèbre éditeur de jeux vidéos français, à qui l’on doit les séries de jeux Asphalt, Dungeon Master, Modern Combat ou encore Gangstar (une sorte de GTA).

Ils sont particulièrement impliqués dans les jeux sur mobiles et depuis assez longtemps, Gameloft a été longtemps le premier éditeur en termes de nombre de téléchargements sur iOS et Google Play. Grâce notamment à des licenses sur les jeux Disney, Sonic, Mon petit poney ou encore LEGO.

Et c’est d’ailleurs sur le Google Play Store qu’ils viennent de lancer leur appli gratuite Gameloft Classics : 20 Years. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une appli célébrant les 20 années d’existence de la compagnie. Pour fêter cette date symbolique, Gameloft a décidé de vous offrir 30 de ses classiques. Du jeu rétro à la pelle !

Gameloft Classics : 20 years application

Parmi la liste on va retrouver des noms comme Gangstar 2: Kings of L.A., Diamond Rush, Bubble Bash, Zombiewood, Block Breaker 3 Unlimited, Motocross: Trial Extreme ou encore Texas Hold’em Poker. Il y en a pour tous les genres : du jeu de tir au puzzle en passant par le jeu de sport ou encore les combats.

La plupart des jeux sont plutôt anciens et pas toujours adaptés nativement au tactile de nos smartphones actuels. Gameloft a donc retravaillé l’interface pour que vous ayez accès aux touches de l’époque (le pavé directionnel, les boutons …).

L’appli est disponible depuis le 23 avril. Payez-vous un bon petit moment de nostalgie avant de reprendre le boulot !

Source


Avec les distributions Linux grand public, il y a souvent un gestionnaire de paquets. Sous Ubuntu par exemple, on utilise APT. Sous macOS, il est possible d’utiliser un gestionnaire qui s’appelle Brew.

Et sous Windows ? Et bien sous Windows, il y a Scoop, qui conserve le même principe et permet d’installer des outils directement en ligne de commande.

Pour installer Scoop, lancez Powershell et débloquez-en l’usage pour votre compte à l’aide de la commande suivante :

Set-ExecutionPolicy -ExecutionPolicy RemoteSigned -Scope CurrentUser

Une fois que c’est fait, lancez ensuite la commande suivante permettant d’installer Scoop :

iwr -useb get.scoop.sh | iex

Bravo ! Rien de plus à faire.

Maintenant ouvrez un terminal et pour installer un package, entrez la commande :

scoop install NOMDUSOFT

Par exemple pour installer git, on fera :

scoop install git

Alors que peut-on installer avec Scoop ? Et bien il existe plusieurs dépôts appelés aussi « buckets ».

  • main – C’est le dépôt par défaut.
  • extras – Des apps extra qui ne sont pas dans le dépôt par défaut.
  • games – Des jeux open source / libres et des outils en lien avec ces jeux.
  • nerd-fonts – Des polices de caractères.
  • nirsoft – Les applications de Nirsoft qu’on connait tous très bien ici.
  • java – Le dépôt pour installer Oracle Java, OpenJDK, Zulu, ojdkbuild, AdoptOpenJDK, Amazon Corretto, BellSoft Liberica & SapMachine
  • jetbrains – Pareil pour les outils JetBrains et autres IDE
  • nonportable – Un dépôt d’applications non portables (va nécessiter une validation UAC)
  • php – Contient la plupart des versions de PHP
  • versions – Des versions alternatives des outils que l’on peut trouver dans les dépôts du dessus.

Pour connaitre les logiciels à disposition dans ces buckets, allez fouiller dans les répertoires « Bucket » de chacun de ces dépôts Github.

Mis à part pour le dépôt Main qui est le dépôt par défaut, vous pourrez installer les autres dépôts à l’aide de la commande suivante :

scoop bucket add NOMDUBUCKET

Par exemple :

scoop bucket add games

Avec ce dépôt de jeux franchement en place, je peux par exemple installer 0ad, le clone libre de Age of Empires.

scoop install 0ad

Evidemment, l’intérêt de Scoop c’est aussi de pouvoir scripter les actions et ainsi évacuer des tâches répétitives sur votre machine ou un parc machines.

Pour mieux vous rendre compte des possibilités de Scoop, je vous laisse avec cette démo officielle :


À découvrir

L’un des nombreux avantages du télétravail, c’est qu’on peut s’accorder de temps en temps un peu de détente devant un jeu vidéo.

Du coup, je vous propose en ce magnifique lundi matin, d’expérimenter WebLiero.

À l’origine Liero est un jeu sorti sous Linux en 1998 dans lequel vous incarnez un petit ver de terre armé d’un gros gun. Vous l’aurez compris, c’était une copie du célèbre jeu Worms adapté à Linux.

Et le but du jeu est simple : survivre et dégommer un maximum de joueur dans une arène 2D. Dans Liero, vous pouvez donc tirer sur les autres, mais aussi vous déplacer à l’aide d’un grappin. Voilà pour le topo.

Avec WebLiero, c’est tout pareil, sauf que c’est jouable en multi joueur directement depuis votre navigateur. Il vous suffit de prendre un pseudo, de rejoindre une room et c’est parti ! L’éclate totale quoi !

Vous pouvez même créer votre propre room protégée par un mot de passe, histoire de vous retrouver entre collègues pendant la pause 🙂

Histoire que vous ne soyez pas trop paumé, voici les touches à utiliser sur votre clavier. Attention, c’est du QWERTY, donc ce sera plutôt QSDC pour vous si votre clavier est en AZERTY.

Amusez-vous bien !


Coucou les amis ! Comme vous le savez, il n’y a pas eu d’épisode des Webosaures la semaine dernière à cause du plantage de mon ordi, ce qui a mis un stop à notre belle série de 4 émissions de suite (grrrrr, la déception est palpable). Mais on redémarre de suite avec Rémi, pas question de rester en congés forcés plus longtemps !

Et cette fois nous parlons de la révolution lancée par Steam, le célèbre site de Valve, et tous les autres sites similaires. C’est-à-dire les plateformes de ventes de jeux vidéos dématérialisés. Évidemment, vu que nous sommes des dinosaures du web, tout commence pour nous par l’étape objet physique, avant même que les achats en ligne et Internet n’existent. Je vous promets il y a eu une période sans ça, ce n’est pas une légende urbaine.

Quelles ont été les étapes préliminaires avant d’arriver à Steam ? Qu’est-ce que le site a amené de particulier et quels sont ses concurrents ? En quoi l’initiative a permis de booster les jeux indépendants et de redécouvrir de vieux titres plus assez vendeurs pour sortir au format boite ? Qu’en est-il de la pérennité et de la compatibilité ?

Nous nous rappelons aussi de nos jeux préférés : Doom, Unreal 2, Minecraft, Rimworld, Battlefield, etc., etc.

Pour aller plus loin (on en parle dans la vidéo) :

Nous suivre sur nos réseaux : InstagramTwitterFacebookTwitchYouTube ou au format podcast sur toutes les plateformes du moment.

Allez hop, retournez à votre confinement jusqu’à la semaine prochaine ! Et surtout, prenez soin de vous et de vos proches.


Mes gazouillis

C'est beau https://t.co/m3Z6cwQTA0 #kbn
Quatre packages npm trouvés en train d'ouvrir des shells sur des systèmes Linux et Windows. Tout ordinateur avec l'… https://t.co/ADPduZbWOd